Nouveautés
Les capitalismes à l'épreuve de la pandémie - Robert Boyer
Sans ciel ni terre - Hélène Dumas
Cosmogonies - Julien d'Huy

Plus de nouveautés

[Tweet du jour]

Pour en savoir plus

[Tweet du jour]

Les autrices de « Nos mères » sur scène !

À l’occasion de la rentrée des auteurs en Auvergne-Rhône-Alpes, les autrices de Nos Mères, Christine Détrez et Karine Bastide, ont pris la parole le 14 septembre dernier. C’est au Théâtre Nouvelle Génération / CDN de Lyon qu’elles ont pu présenter leur ouvrage et échanger avec le public présent. Vous pouvez visionner cette présentation en cliquant sur la vidéo ci-contre.

Elles ont également été invitées par France Inter qui décrit leur livre ainsi : « Le récit de cette enquête particulière sur les traces de leurs mères permet ainsi de retracer les tentatives d'émancipation des femmes dans les années 1960, moment charnière du féminisme. Il est aussi le lieu d'une réflexion épistémologique sur la possibilité de faire de la sociologie et de l'histoire à partir de sujets qui relèvent autant de l'intime et du personnel ».

Pour en savoir plus

Prix Augustin Thierry

Raphaëlle Branche remporte le prix Augustin Thierry des Rendez-vous de l'histoire de Blois !

Ce prix récompense les travaux d’un historien ayant publié au cours de l’année de l’attribution, un ouvrage ou l’ensemble d’une œuvre concernant l’histoire contemporaine. L'historienne a été distinguée pour son ouvrage Papa, qu'as-tu fait en Algérie ? paru le 3 septembre à La Découverte.

La cérémonie de remise du Prix aura lieu dimanche 11 octobre à 17h, lors des Rendez-vous de l'histoire à Blois, à l'Hémicycle de la Halle aux Grains.

Pour en savoir plus

Prix Augustin Thierry

« Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »

Avec un bulletin « oui » ou « non », les électeurs de l’archipel répondront une nouvelle fois à cette question ce dimanche 4 octobre. Prévu dans le cadre de l'accord de Nouméa en 1998, il s'agit du troisième référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Lors du précédent référendum sur l'indépendance, tenu le 4 novembre 2018, la rédaction de Mediapart s'était fortement mobilisée pour raconter la genèse de ce processus inédit. Ce sont ces reportages, enquêtes et analyses, augmentées de mises en perspective, qui font la matière première d'Une décolonisation au présent. Une lecture indispensable pour comprendre les enjeux de ce nouveau scrutin qui pourrait constituer la première décolonisation réussie de l’État français.

« Coordonné par Joseph Confavreux, ce livre revisite, entre passé et avenir, tous les enjeux de l’autodétermination des habitants du « Caillou » dont le peuple autochtone, les Kanak, a failli disparaître sous l’effet de sa prise de possession par la France en 1853 » écrit Edwy Plenel dans Médiapart.

Pour en savoir plus

« Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »

01 octobre 2020

Rendez-vous à 19h pour la rencontre avec Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel, co-autrices de Ne nous libérez pas, on s'en charge.

Pour en savoir plus

LIBRAIRIE RIVE GAUCHE [Lyon]

01 octobre 2020

Rendez-vous à 19h avec Fatima Ouassak autour de son livre La puissance des mères.

Pour en savoir plus

DE BEAUX LENDEMAINS [Bagnolet]

Festival International de Géographie

Rendez-vous incontournable du monde de la géographie, le Festival International de Géographie aura bien lieu les 2, 3 et 4 octobre 2020 à Saint-Dié-des-Vosges !

Vous pourrez y rencontrer un de nos auteurs :

- Le samedi 3 octobre à 13H45, Renaud Duterme participera à la table ronde « Penser les changements climatiques sans céder à la panique » à la Cathédrale.

- Le dimanche 4 octobre à 9H30, Renaud Duterme l’auteur du Petit manuel pour une géographie de combat participera également au débat « Vers un effondrement de la civilisation ? » dans la salle François Cholé.

Pour en savoir plus

Festival International de Géographie

[Actualité] « Un bilan inquiétant »

Laurent Mauduit a écrit Prédations. Histoire des privatisations des biens publics, un livre dans lequel il se concentre sur ce phénomène qui a lieu en France depuis 1986. L’auteur a enquêté sur une opération de prédations qui dure depuis plus de trente ans, et dont le bilan inquiétant alerte sur un mouvement de marchandisation généralisée.

Nous pouvons lire sur Nonfiction.fr : « Laurent Mauduit, journaliste à Mediapart, livre un bilan à la fois très informé et accablant des privatisations en France ». L’auteur s’est exprimé sur France Info dans l’émission « L’invité éco », vous pouvez revoir l’entretien avec la vidéo ci-contre.

Pour en savoir plus

« La violence en image »

Une image extrême est-elle un document ? C’est la question posée par la couverture de Combattre, Punir, Photographier de Daniel Foliard. Selon lui « Capacité de subversion de la photographie lue comme archive, ubiquité de la violence dans les contextes coloniaux, problème de la re-médiatisation de clichés choquants, nécessaire révision de la chronologie de la photographie de conflits : l’image reflète plusieurs des thématiques qui sont au cœur de Combattre, Punir, Photographier. »

L’auteur, maître de conférences en civilisation britannique à l'Université Paris Nanterre, s’est focalisé sur les archives privées des colons européens. L’Histoire décrit son livre comme une « enquête passionnante » et comme « une rigoureuse démonstration sur le pouvoir conjoint du Kodak et des empires ».

Pour en savoir plus

« La violence en image »

La souveraineté étatique nous rend-t-elle plus libres ?

 « Le propos de notre livre est de rappeler ce qu’a été le passé, dans lequel nous vivons, qui est la forme de l’Etat souverain. Ce qui nous importe, c’est la domination »

Au sein de Dominer, Pierre Dardot et Christian Laval interrogent notre relation ambiguë à l’État et à la nation et s’attachent à renverser la croyance selon laquelle la souveraineté étatique serait le dernier rempart contre la puissance débridée du capital.

Ils se sont exprimés sur France Culture mais aussi dans Libération. « Une grande partie de la gauche pense encore que l’ennemi, c’est la finance, et que la solution, c’est l’Etat. Or, il n’y a pas de néolibéralisme possible sans l’Etat » selon Pierre Dardot.

Pour en savoir plus

La souveraineté étatique nous rend-t-elle plus libres ?

Comprendre les raisons d'un silence

Avec son livre Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?, Raphaëlle Branche tente de briser le silence présent dans de nombreuses familles françaises autour de la guerre d’Algérie. Grâce à des témoignages et des sources inédites, elle éclaire toute cette face cachée du conflit. 

« L’historienne y rappelle que le drame de la guerre s’est aussi déroulé dans l’intimité des familles, du fait du silence des anciens combattants mais aussi et peut-être surtout des questions qu’on ne leur posait pas » d’après France Culture.

L’autrice a également eu l'occasion d'être invitée par Libération qui décrit son livre comme « le passionnant récit de ces non dits et de leurs progressives révélations au sein des familles de ces jeunes soldats ». 

Dans un entretien avec le journal Le Monde, elle affirme « Le regard sur la période a fondamentalement changé et tout est interprété à travers l'idée que les soldats ont été traumatisés. Mais ce n'est pas le cas de la majorité d'entre eux ».

 

Pour en savoir plus

Comprendre les raisons d'un silence

Kaspar Hauser, le « cas » historique

Qu’est-ce qu’un individu inconscient de soi, des autres et du monde, qui un jour se trouve jeté dans un univers humain dont il ignore tout ?

C’est à cette question qu’Hervé Mazurel a tenté de répondre dans son livre, Kaspar l’obscur ou l’enfant de la nuit. Il propose l’examen approfondi du destin mystérieux de ce jeune homme.

Le magazine Marianne a présenté le livre dans ses pages : « Dans un livre remarquable par la richesse de l’analyse et la finesse de l’écriture, l’historien des sensibilités et musicien Hervé Mazurel réussit l’exploit de renouveler l’approche d’une énigme qui traverse, comme une trouée les siècles ».

L'auteur a été invité chez France Culture dans l'émission « La suite dans les idées » mais aussi dans « Le cours de l'histoire ».

Philippe Chevalier décrit son livre dans L'Express comme « un ouvrage exceptionnel par sa rigueur et sa puissance d'évocation ».


 

Pour en savoir plus

Kaspar Hauser, le « cas » historique

[ENTRETIEN] « Une compétition entre deux systèmes capitalistes »

Branko Milanovic s’est entrenu avec K. Boucaud-Victoire et E. Lévy pour le journal Marianne à propos de son livre Le capitalisme sans rival. Il y affirme sa vision du capitalisme libéral (américain) et du capitalisme politique (chinois) en dénonçant les dérives de l’un vers la ploutocratie, et de l’autre vers une corruption accrue.

« Mon nouveau livre traite évidemment des inégalités mais, cette fois, il ne s’agit pas des inégalités mondiales qui sous-tendent la courbe de l’éléphant. Je me concentre sur les nationales et la reproduction de la classe supérieure dans le "capitalisme libéral", qui est notamment le système qui a cours aux Etats-Unis, et dans le "capitalisme politique", dont la Chine est le symbole. »

Pour en savoir plus

[ENTRETIEN] « Une compétition entre deux systèmes capitalistes »

Frantz Fanon : un roman graphique pour plonger dans la vie et l'oeuvre d'un penseur majeur

L'écrivain Frédéric Ciriez et l'illustrateur Romain Lamy allient leurs styles pour nous offrir une passionnante et inédite biographie dessinée de l'auteur des Damnés de la terre. À partir de l'épisode peu documenté de la rencontre entre Jean-Paul Sartre et Frantz Fanon, à laquelle Simone de Beauvoir et Claude Lanzmann ont également activement participé, les auteurs reviennent sur le parcours intellectuel et personnel de Frantz Fanon. Le tempérament jusqu'au-boutiste du Martiniquais va se heurter aux réticences de Sartre, philosophe blanc, bourgeois et célèbre, acculé par la force d'un Fanon pourtant diminué par la maladie mais toujours aussi combattif. Au fil de ces âpres discussions, se dessinent la vie et l'œuvre d'un penseur majuscule dont l'œuvre continue de résonner partout dans le monde, d'hier à aujourd'hui. Une entrée dans la matière riche et fulgurante que constitue l'œuvre de Frantz Fanon, d'abord éditée par François Maspero et dont les éditions La Découverte perpétuent l'héritage. 

Pour en savoir plus

Frantz Fanon : un roman graphique pour plonger dans la vie et l'oeuvre d'un penseur majeur

[ACTUALITÉ] Il n'y a pas un, mais des féminismes !

Bibia Pavard, Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel signent ensemble le livre Ne nous libérez pas, on s'en chargeLes trois universitaires féministes y expriment leur souhait de croiser « trois regards, trois générations, trois parcours différents pour une volonté commune d'offrir un récit renouvelé de l'histoire des féminismes en France ».

Bibia Pavard a eu l'occasion de s'exprimer à la radio chez France Culture et France Inter mais aussi au Journal télévisé de France 2. Et de nombreuses rencontres sont prévues en libraire à travers la France. 

« Rédigée à la demande d'étudiants à la recherche d'une encyclopédie éclairée sur les féminismes, elle excède largement cet objectif premier et renouvelle, par sa rigueur historique et son ancrage dans les préoccupations actuelles, le domaine des études sur le sujet » (Le Monde)

Pour en savoir plus

[ACTUALITÉ] Il n'y a pas un, mais des féminismes !

« Mon projet est féministe, écologiste, anticapitaliste »

Pourquoi être mère ne serait pas compatible avec un engagement politique, féministe et écologique ?

La politologue Fatima Ouassak nous le prouve avec son dernier essai La Puissance des mères. Pour un nouveau sujet révolutionnaire. À partir de son expérience, elle y exprime sa lutte en tant que mère de quartier populaire qui s’engage pour ne plus être victime de discriminations sociales et institutionnelles. 

Selon les Inrockuptibles, « La Puissance des mères se lit comme « une montée en puissance et non une assignation », un message d’espoir et la reconnaissance des mères comme d’un sujet politique majeur ». Elle s'est aussi exprimée sur France Culture dans l'émission La Grande Table des Idées. 

Pour en savoir plus

Charlemagne ! Qui est-il ? Quels sont ses réseaux ?

À l'occasion de la sortie du volume 5 de l'Histoire dessinée de la France, le 2 septembre, notre historienne Sylvie Joye et notre dessinateur Damien Vidal se sont posés beaucoup de questions autour de cette figure nationale symbolique entre toutes : Charlemagne.

D'où vient-il ? Qu'a-t-il fait ? Où va-t-il ?

« L'empereur à la barbe fleurie » est le descendant d'une dynastie au nom franchement ridicule : les Pippinides (on ne rit pas !). Sa généalogie est complexe et sa succession s'est avérée pour le moins problématique, entre morts prématurées, évictions politiques et règnes chaotiques.

On lui devrait l'école, le système monétaire et même la modernisation de l'organisation militaire. Ses réussites et ses échecs sont commentés à toutes les époques. Ainsi, quand il est pris en embuscade par les Basques, à Roncevaux, en 778, l'épisode se transforme en chanson populaire... à la fin du XIe siècle !

Insaisissable et multiforme, Charlemagne est partout et nulle part à la fois. Pour découvrir l'homme derrière la légende mais surtout pour comprendre et déconstruire le mythe, rendez-vous en librairie le 2 septembre !

Pour en savoir plus

Charlemagne ! Qui est-il ? Quels sont ses réseaux ?

[RADIO] Grandes Traversées : Frantz Fanon, l'indocile

Une série d'émissions consacrée à Frantz Fanon, produite par Anaïs Kien, est diffusée sur France Culture tout au long de la semaine, de 9h05 à 11h (rediffusion à 22h10) : l'occasion de replonger dans les écrits du psychiatre, figure de la lutte anticoloniale à travers son engagement dans la guerre d'Algérie !

Emblème des luttes antiracistes, Frantz Fanon est l'auteur de plusieurs ouvrages publiés à La Découverte, dont Écrits sur l'aliénation et la libertéLes damnés de la TerreL'An V de la révolution algérienne et Pour la révolution africaine. Ces trois derniers ouvrages ont été rassemblés dans le volume Œuvres avec sa première publication « Peaux noires, masques blancs ». Nous avons par ailleurs publié une biographie qui fait référence pour comprendre les vies enchevêtrées de ce penseur de l'émancipation : Frantz Fanon, une vie par David Macey.

Vous pourrez entendre dans la série documentaire de France Culture Achille Mbembe, Magali Bessone, Jean Khalfa et Frédéric Ciriez, auteur avec Romain Lamy d'une bande dessinée à propos de Frantz Fanon que nous publions le 17 septembre prochain. Bonne écoute !

Pour en savoir plus

[RADIO] Grandes Traversées : Frantz Fanon, l'indocile

[VIDÉO] Une présentation de « Folklore »

Quels liens unissent art moderne, art contemporain et folklore, des univers qu’en apparence tout oppose ? C'est à cette question que répond l'exposition « Folklore » et le catalogue qui y est associé. Jean-Marie Gallais, commissaire de l'exposition avec Marie-Charlotte Calafat, en a fait une présentation pour la librairie Descours

À voir jusqu'au 4 octobre 2020 au Centre Pompidou Metz ou du 4 novembre 2020 au 22 février 2021 au Mucem

Pour en savoir plus, un article de NonFiction.fr et un autre du Figaro. Jean-Marie Gallais était par ailleurs l'invité de 28 Minutes vendredi 10 juillet. 

Pour en savoir plus

[VIDÉO] Mathieu Magnaudeix dans la Midinale

Mathieu Magnaudeix, correspondant de Mediapart aux États-Unis et dernièrement auteur de Génération Ocasio-Cortez, était l'invité de La Midinale sur Regards.fr. Au cours de cet entretien, il apporte son éclairage sur les enjeux des élections présidentielles américaines, au regard de l'actualité récente. 

À écouter par ailleurs, une présentation du livre par Sylvie Noël sur RFI et les interventions de Mathieu Magnaudeix dans Programme B, Le temps du débat et Cultures Monde.

Pour en savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites