Les empêcheurs de penser en rond


Les Empêcheurs de penser en rond ont rejoint La Découverte en octobre 2008.



Au cours de leurs multiples pérégrinations, les Empêcheurs de penser en rond se définissent comme une collection et non pas comme une maison d'édition, préférant les échanges et les confrontations dans un univers diversifié, faisant aussi le choix de travailler avec les professionnels indispensables à la fabrication et à la promotion de livres de qualité. Si l'aventure a commencé sur un coup d'audace au sein d'un laboratoire pharmaceutique (une alliance qui n'est pas allée sans friction !), elle s'est poursuivie au Seuil, puis à La Découverte, une maison à laquelle les Empêcheurs sont liés par beaucoup d'intérêts communs.

Ce n'est pas tant une « ligne éditoriale » précise et fermée qui a jamais défini les Empêcheurs, mais une volonté d'expérimentation toujours en cours. Au fil des années, plusieurs domaines se sont imposés, mais tout a commencé avec l'histoire, la sociologie et l'anthropologie de la médecine et de la psychiatrie. Le premier titre publié en 1989, Hypnose, blessure narcissique de Léon Chertok et Isabelle Stengers, fait un lien parfait entre ce moment et tout le reste de l'histoire. Le travail de Bertrand Méheust (entre autres Somnambulisme et Médiumnité, en 1999) permet de poursuivre dans cette voie et sera suivi de la réédition des œuvres de Ernesto de Martino. Enfin, la rencontre avec Tobie Nathan et l'ethnopsychiatrie a été des plus fructueuses dans ce parcours.

Au long de ce chemin emprunté en 1989, Isabelle Stengers (à qui on doit le nom de la collection) a été celle qui, sans porter la responsabilité de tous les choix - reconnaissons qu'ils ont été inégaux -, a donné l'impulsion, conseillé des auteurs, comme Vinciane Despret ou Starhawk (les livres de cette dernière ont été réédités aux éditions Cambourakis), réorienté les grands choix. Ainsi un moment important a été l'édition d'Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient (2009) qui ouvre la voie à la publication de nouveaux auteurs : David Abram, Émilie Hache, Deborah Bird Rose, Anna Tsing et, bientôt, Donna Haraway. Elle nous incite à rééditer des œuvres de John Dewey ou de William James. Mais parler d'Isabelle Stengers, c'est tout de suite en venir à Bruno Latour. Ses premiers travaux (La Vie de laboratoirePasteur, guerre et paix des microbes,publiés aux éditions La Découverte) viennent répondre à une des préoccupations fondatrices des Empêcheurs : qu'est-ce que la science ? Comment se fait-elle ? Qu'en attendre ? Dès les premières années des Empêcheurs, nous organisions avec Bruno Latour et Michel Callon de grandes manifestations publiques (les 20 ans du Centre de sociologie des sciences de l'École des mines ; la reconstitution salle Gaveau d'une conférence de Pasteur contre la théorie de la génération spontanée avec Bruno Latour dans le rôle-titre). Sur les conseils de Bruno Latour, nous rééditons aussi les œuvres de Gabriel Tarde. Enfin, le livre de Bruno Latour, Face à Gaïa, reste le marqueur pour une nouvelle génération d'auteurs comme Frédérique Aït-Touati, Pierre Charbonnier, Sébastien Dubreuil ou Nastassja Martin.

Deux autres livres montrent l'évolution des Empêcheurs : Les Faiseuses d'histoires. Que font les femmes à la pensée ? d'Isabelle Stengers et Vinciane Despret (2011) et Quand le loup habitera avec l'agneau (2002, réédition augmentée 2020) de Vinciane Despret, qui pourrait bien inscrire la naissance en langue française de ce que l'on appelle l'écoféminisme. Cependant, les Empêcheurs n'ont jamais été une école : ils continuent leur exploration de nouveaux domaines avec des auteurs comme Norman Ajari, dont le livre La Dignité ou la mort. Éthique et politique de la race a paru en 2019.

Désormais on s'aperçoit que, sans que cela n'ait jamais été un projet, la grande majorité des auteurs des Empêcheurs sont des autrices : les Empêcheuses de penser en rond pourrait bien être le nouvel intitulé de la collection.

 

Déjà parus :

* Notre usine est un roman, Sylvain Rossignol

L'économie, science des intérêts passionnés, Bruno Latour et Vincent Antonin Lepinay

Une vie de cochon, Jocelyne Porcher et Christine Tribondeau

* Des hommes à la peine, Marie José Hubaud

Les corps vils, Grégoire Chamayou 

* Au temps des catastrophes, Isabelle Stengers 

Corps à corps avec Parkinson, Annick Tournier

La dernière marche de l'Empire, Sophie Caratini

* La fanfare de Bangui, Simha Arom

La politique de l'oxymore, Bertand Méheust

Classé X, Teodor Limann

Je ne ramènerai rien de Bamako, Didier Gille

* Une intrigue criminelle de la philosophie, Jean-Clet Martin

* Sur le culte des dieux faitiches suivi de Iconoclash, Bruno Latour

Les patientes, Sylvia Tabet

Ce que les savants pensent de nous et pourquoi ils ont tort, Pierre Verdrager

* La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance, Paul Ariès

* Le père est une mère comme les autres, Damien Lorton

* Des souris dans un labyrinthe, Elisabeth Pélegrin-Genel

L'odyssée de la mémoire, Christine Bergé

Portraits d'ados, Julie Deleau

Dans un état critique, Angelo Rinaldi

* L'impossible capitalisme vert, Daniel Tanuro

Les grammaires de la contestation, Irène Pereira

Maintenant le règne des banquiers va commencer, Jean Peneff, Mustapha El Miri

Superphénix, déconstruction d'un mythe, Christine Bergé

Ce à quoi nous tenons, Émilie Hache

Les miracles de l'esprit, Bertrand Méheust

Une foi commune, John Dewey

La formation des valeurs, John Dewey

* En finir avec le capitalisme thérapeutique, Josep Rafanell i Orra

* Les faiseuses d'histoires, Vinciane Despret, Isabelle Stengers

Le pire ami de l'homme, Catherine Mougenot, Lucienne Strivay

Je ne suis pas une entreprise !, Michel Perreault

Portrait du colonialiste, Jérémie Piolat

* Le roman sans peine, Angelo Rinaldi

* La nostalgie de l'Occupation, Bertrand Méheust

* Le socialisme gourmand, Paul Ariès

* Comment sortir de la religion, Abdennour Bidar

* Que diraient les animaux, si... on leur posait les bonnes questions ?, Vinciane Despret

* Une autre ville sinon rien, Elisabeth Pélegrin-Genel

Médecins et sorciers, Tobie Nathan et Isabelle Stengers

* Une autre science est possible !, Isabelle Stengers

Outdoor art, Joëlle Zask

Carte de fidélité, Sylvain Rossignol 

* L'effroi et la terreur, Caroline Oudin-Bastide

Salle de shoot, Pierre Chappard et Jean-Pierre Couteron

Les sciences, ça nous regarde, Lionel Larqué et Dominique Pestre (dir.)

Jubiler ou les tourments de la parole religieuse, Bruno Latour

Comment la terre s'est tue, David Abram

À quoi sert un économiste, Mariana Heredia

Leur morale et la nôtre, Léon Trotski, John Dewey

Bonaparte et la République française d'Egypte, Juan Cole

Le médicament qui devait sauver l'Afrique, Guillaume Lachenal

Somnambulisme et médiumnité. Tome 1 : le défi du magnétisme, Bertrand Méheust

Somnambulisme et médiumnité. Tome 2 : le choc des sciences psychiques, Bertrand Méheust

Péguy, Romain Rolland

* Quand les dieux sont en guerre, Tobie Nathan

Au bonheur des morts, Vinciane Despret

* Face à Gaïa, Bruno Latour 

La démocratie aux champs, Joëlle Zask

Injuriez-vous !, Julienne Flory

* Le champignon de la fin du monde, Anna Lowenhaupt Tsing

La dignité ou la mort, Norman Anjari 

Voyager dans l'invisible, Charles Stépanoff 

Réactiver le sens commun, Isabelle Stengers 

Le rêve du chien sauvage, Deborah Bird Rose 

Quand le loup habitera avec l'agneau, Vinciane Despret 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites