« La plus belle avenue du monde »
Une histoire sociale et politique des Champs-Élysées

Ludivine BANTIGNY

« Voie royale » ou « voie de gloire », les Champs-Élysées sont l’objet de fantasmes qui les dépeignent depuis des siècles en avenue du luxe mondial, du plaisir et du pouvoir. En réalité, c’est un espace contesté, traversé par une forte conflictualité politique et sociale. La « prise » des Champs par les Gilets jaunes, de samedi en samedi, l’a plus que jamais révélé.
Face aux superlatifs et à la cohorte de noms prestigieux qui dessinent une véritable mythologie, ce livre invite à déplacer le regard et à en explorer les coulisses, à contrechamp : la pauvreté et la précarité au cœur de l’opulence, le travail invisible, jusque dans l’intimité des palaces, les arrière-salles et les scandales du Fouquet’s, jusqu’à son pillage.
Recherche inédite à l’appui, fondée sur des archives foisonnantes et de nombreux entretiens, il plonge dans l’ambiguïté et la tension singulière des Champs-Élysées : avenue aristocratique et populaire, luxueuse et déviante, ostentatoire dans ses habits d’apparat, mais mise à nu parfois dans les moments de révolte et d’insurrection.
Les Champs sont un concentré de richesses, de démesure et d’inégalités. Mais aussi un lieu intensément politique, comme une métaphore du monde tel qu’il est et tel qu’il est disputé, attaqué, refusé. « La plus belle avenue du monde » serait-elle aussi la plus rebelle ?

Version papier : 21 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sciences humaines
Parution : mars 2020
ISBN : 9782348054570
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782348059322
Format : EPUB

Ludivine BANTIGNY

Ludivine BANTIGNY
Ludivine Bantigny est historienne, maîtresse de conférences à l’université de Rouen. Elle travaille sur l’histoire des mouvements sociaux et des engagements politiques. Parmi ses publications figurent 1968, de grands soirs en petits matins (Seuil, 2018, rééd. 2020), La France à l’heure du monde. De 1981 à nos jours (Seuil, 2013, rééd. 2019), Révolution (Anamosa, 2019) et L’Œuvre du temps. Mémoire, histoire, engagement (Éditions de la Sorbonne, 2019).

Extraits presse

Elle n'est longue que de 2 kilomètres, mais c’est comme si toute l’Histoire de France s’y était donné rendez-vous. « Plus belle avenue du monde »? C’est sûrement exagéré. « Plus rebelle avenue du monde »? On a pu le croire le temps des manifestations des gilets jaunes, qui s’en sont pris à l’un de ses symboles bling-bling, le Fouquet’s. Historienne des mouvements sociaux, Ludivine Bantigny a remonté le cours de cet axe emblématique. [...] Le prisme social de Ludivine Bantigny insiste surtout sur le carrefour des inégalités que constitue ce monde en soi : des enfants vagabonds y sont déjà présents au XIXe siècle, tandis que les prix fous de l’immobilier élyséen (les loyers y sont 100 fois plus élevés que pour la moyenne française !) en font désormais la vitrine d’un luxe tapageur. Bref, une stimulante vision tout en champs et contrechamps.

26/03/2020 - L'Express

 

« La plus belle avenue du monde », comme il est convenu d’appeler cette longue coulée parisienne qui fait un peu moins de 2 kilomètres de long et 70 mètres de large, a une longue histoire que raconte Ludivine Bantigny dans ce livre qui démarre à la fin du XVIe siècle pour se pour suivre jusqu’à aujourd’hui. Et il faut retenir ce que l’historienne écrit d’emblée : «Les Champs-Élysées racontent, en condensé, une histoire des rapports sociaux.» [...] Interrogeant balayeurs, kiosquiers, femmes de chambre, pointant les incitations à piétiner le repos dominical et à prolonger toujours davantage les heures d’ouverture, l'historienne, volontiers sociologue, dévoile la violence des conditions de travail. Le dernier chapitre évoque les Gilets jaunes et leur marche vers le palais présidentiel, et relativise l’étendue des dégâts à l’aune des brutalités policières. C’est là l’ultime épisode, sûrement provisoire, des violences qui ont toujours émaillé l’histoire de l’avenue mythique.

01/04/2020 - Gilles Heuré - Télérama

 

Table des matières

Introduction. Champs/contre-Champs
Full Metal Fouquet’s
Se balader sur l’avenue
Politique du superlatif
Clé des Champs : histoire sensible d’un « beau quartier »
La fabrique spatiale du social
1. Aux Champs et à la ville. La fabrique du mythe
Dialogue des morts et présence du passé
Partie de campagne
La mauvaise réputation
2. Naissance d’un lieu politique. De la Révolution à l’haussmannisation
Révolution permanente
Dans les fourgons de la Restauration
Le territoire de la modernité ?
L’arsenal de la « fête impériale »
3. Champs de forces. Pratiques sociales, brassages et conflits aux XVIIIe et XIXe siècles
Mener la danse
Tableaux pour une exposition
Marches funèbres
Coups de théâtre
L’envers du décor
4. Les Champs de guerres
Champs d’honneur
Rue de la paix ?
L’avenue volée
Les Champs au défi de l’occupant
5. Un espace disputé. Les Champs-Élysées de la modernité
Les tranchées de la guerre froide
La guerre d’Algérie à Paris
Champs de Mai
Sous les bombes
Paradoxes de la parade
L’avenue des champions
6. L’Arc, la guerre et la gloire
Géant de gloire
L’Arc des faits divers
Fougue guerrière
Guerre et paix
7. Luxe, scandales et volupté. Une petite histoire du Fouquet’s
Le petit monde du « grand monde »
Le Fouquet’s fait son cinéma
Sauver la face : le Fouquet’s devant la menace
Arrière-cuisines
Le charme peu discret de la bourgeoisie
Monnaie sonnante : le « bling-bling » trébuchant
8. Se payer le luxe
La face faste
Chic et choc
« Boutiques concepts » et « vaisseaux amiraux »
Un centre commercial à ciel ouvert
Dans le tourbillon de la spéculation
9. Champs de travail, champs de bataille
« De tout pour faire un monde » ?
Vies de palaces
Le jour et la nuit
Le rêve et la grève
10. Un théâtre d’affrontement. L’avenue du soulèvement
« Indignez-vous ! »
Rires jaunes, peurs bleues
Que demande le peuple ?
Conclusion. Les Champs, loin du roman
L’épreuve du feu
Grands écarts
Dans le rouge et dans le rond
Remerciements

Droits étrangers

“THE MOST BEAUTIFUL AVENUE IN THE WORLD”
A social and political history of the Champs-Élysées

The Champs-Élysées, known throughout the world as the flagship of luxury, pleasure and power, is, in reality, a disputed space, permeated by political and social conflict.

This book invites us to look at it from the opposite perspective: poverty and lack of security in the midst of opulence, invisible work in the very heart of luxury hotels.

Based on original research, and numerous interviews, it plunges us into the ambiguity and unique tensions of the Champs-Élysées.

Internationally known, this concentration of wealth and inequality is also an intensely political place, a metaphor of the world as it is and as it is contested, attacked and refused. Is “the most beautiful avenue in the world” also the most rebellious one?




Ludivine Bantigny is a historian and associate professor at the Université de Rouen. Her work centers on the history of social movements and political engagement. Her publications include,1968, De grands soirs en petits matins (1968, from great soirées to early mornings) (Seuil, 2018, rééd. 2020), La France à l’heure du monde. De 1981 à nos jours (France in modern times. From 1981 to the present) (Seuil, 2013, rééd. 2019), Révolution (Revolution) (Anamosa, 2019) and L’Œuvre du temps. Mémoire, histoire, engagement (The work of time. Memory, history, engagement.) (Éditions de la Sorbonne, 2019).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites