Sociologie des publics - Jean-Pierre ESQUENAZI

Sociologie des publics

Jean-Pierre ESQUENAZI

Public d’une pièce de théâtre, d’une série télévisée, d’une exposition, d’un concert de rock, d’un livre… Pour les sociologues, les publics sont particulièrement difficiles à étudier : où trouver celui de Bienvenue chez les Ch’tis ou celui de Bruno Latour ? Ce livre fait le point sur les diverses façons d’envisager cette notion indispensable et fuyante.
Les sociologues ont suivi des chemins variés, en privilégiant l’objet dont il y a public, le nombre de ses membres, son origine sociale ou culturelle. D’autres ont examiné diverses formes d’identités, la rencontre entre objets et publics ou encore les interactions entre les publics. Les formes de l’enquête, statistique, ethnologique, etc., ont évolué également.
Après avoir énuméré ces différents points de vue sur une même question, l’auteur conclut sur des perspectives qui convergent vers ce que l’on pourrait appeler une sociologie de l’interprétation : comprendre comment les publics appréhendent et s’approprient les objets culturels.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°366
Parution : novembre 2009
ISBN : 9782707159045
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
Façonnage : Broché

Jean-Pierre ESQUENAZI

Jean-Pierre Esquenazi est professeur en sciences de l’information et la communication à l’université Lyon-III. Auteur de Télévision et démocratie (PUF), Hitchcock et l’aventure de Vertigo (CNRS), L’Écriture de l’actualité (PUG), il s’intéresse à la relation entre les conditions de la production culturelle et celles de son interprétation.

Extraits presse

« Les étudiants disposeront, avec cet ouvrage, d'un panorama et de références importantes sur la question. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS

« Replaçant les théories et leurs interprétations dans le contexte historique qui les a vu naître, domination des interprétations marxisantes dans les années soixante, retour à l'individualisme triomphant dans l'âge post-moderne, J.-P. Esquenazi nous donne, en peu de pages, un remarquable tour d'horizon d'une question toujours ouverte [...]. »
I.N.A

« L'ouvrage fournit une vue d'ensemble des multiples approches qui - de manière moins contradictoire que "complémentaires" - ont décrit (et, par là d'une certaine manière, construit) les publics, au gré des contextes historiques, théoriques et, en définitive, du domaine culturel concerné. Le but de l'ouvrage est dès lors formulé: "les communautés provisoires que forment les publics, la diversité de leurs réactions et de leurs identités constituent effectivement ce que nous voulons comprendre. »
REVUE COMMUNICATION

PRESSE

 

Table des matières

Introduction
Un concept instable
Définitions du public
I / Le public activé par l'œuvre
L’interprétation auctoriale
L’interprétation textuelle
Théories du texte - Les ressources du destinataire
L’interprétation générique
Éléments d’une sociologie des genres - Genres et stéréotypes
II / Le public précisé par l’enquête
Un portrait culturel
Les interrogations d’un statisticien
Question aux enquêtes
III / Le public suscité par des stratégies commerciales
Le problème de l’accès à la culture et le concept de masse
L’inquiétude devant les goûts populaires - Naissance du concept de masse
Le fonctionnalisme
Le fonctionnalisme des fonctions - Le fonctionnalisme des besoins et des gratifications
La critique des industries culturelles
Les origines - La masse, un public sans conscience - Une tentative de dépassement des contradictions
IV / Le public produit par la stratification sociale
La théorie de la légitimité culturelle
Un cadre théorique rigoureux : le légitime et le légitimable - L’hypothèse d’homologie
Les Cultural Studies
La lutte idéologique et les publics - Publics et identités
La question de l’autonomie des cultures populaires
La culture des pauvres - Le dilemme de Passeron-Grignon
V / Le public structuré par des configurations culturelles
Divisions culturelles du public
Le fait national - L’interaction des produits et des publics - Un modèle phénoménologique de constitution des publics - Les portraits types issus des enquêtes
La féministe, la maîtresse de maison et la culture
L’outil psychanalytique - L’ethnologie féministe
VI / Le public défini par les interactions sociales
Les communautés de public existent-elles ?
Du public imaginé au public réel - Les publics au confluent du réel et de l’imaginaire
L’étude ethnographique des publics
Investissement social et réception télévisée - L’affectivité télévisuelle
La sociologie de la médiation : les bricolages des publics
La médiation comme objet - Bricolages amoureux
VII / Le public façonné par des situations symboliques
1. Grammaires des contextes : existe-t-il des objets d’art ?
Les logiques de l’art - Conflits identitaires et publics - L’observation de la critique

La syntaxe des actes conventionnels
L’articulation des cadres
Cadres de participation et cadres de réception - Cadres et champs
L'interprétation : une question encoe ouverte
Conclusion
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites