Sociologie de l'alimentation

Séverine GOJARD, Anne LHUISSIER, Faustine RÉGNIER

Que mangent les Français ? Où font-ils leurs courses ? Assiste-t-on à la fin du modèle français des repas ? Pourquoi les pauvres sont-ils plus corpulents ? La mondialisation menace-t-elle la diversité des goûts ? Enjeu médical, social, culturel, voire politique, l’alimentation suscite un foisonnement de questions et de prises de position, auxquelles ce livre apporte l’éclairage sociologique. Il explore les pratiques domestiques, met en évidence la persistance des différences sociales et accorde une place particulière aux enjeux des évolutions récentes. Il s’adresse à un large public : étudiants et enseignants, chercheurs et professionnels de l’alimentation et de la nutrition, et un lectorat moins spécialisé intéressé par tout ce qui a trait à l’alimentation. Tous y trouveront des apports empiriques, théoriques, méthodologiques et bibliographiques pour comprendre l’alimentation contemporaine.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°468
Parution : octobre 2006
ISBN : 9782707148452
Nb de pages : 128
Dimensions : 110 * 180 mm
Façonnage : Broché

Séverine GOJARD

Séverine Gojard est sociologue au CORELA, INRA.

Anne LHUISSIER

Anne Lhuissier est chercheur au Laboratoire de recherche sur la consommation (Corela) à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

Faustine RÉGNIER

Faustine Régnier est chercheurs au Laboratoire de recherche sur la consommation (Corela) à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

Extraits presse

« Il offre [le livre] en effet une perspective bien documentée sur un champs de la sociologie encore éclaté et propose ainsi une vision d'ensemble qui se révélera très utile à celles et ceux qui souhaitent prendre connaissance de l'état d'une question et d'un champs de recherche. »
LIENS SOCIO

« Les auteures de ce livre de synthèse proposent d'emblée de réunir les résultats de recherches portant sur l'alimentation en privilégiant le paradigme de la différenciation sociale par rapport à celui de l'homogénéisation. Cette volonté de se démarquer des perceptions communes est une des lignes de force de cette présentation dont l'objectif central est de restituer une vision structurale des pratiques alimentaires en France. Ces pratiques étant considérées comme une sorte de reflet de la structure sociale elle-même. Ce point de vue est rendu possible par l'existence d'une tradition quantitative (Enquêtes Insee, Credoc, Inserm) qui, de l'après-guerre à nos jours, a permis de collecter suffisamment de données pour, d'une part, raisonner de façon diachronique et, d'autre part, suivre les changements en termes de catégories socioprofessionnelles. »
REVUE FRANÇAISE DE SOCIOLOGIE

PRESSE

 

Table des matières

Introdcution - I / Lire la société à travers l'alimentation - Au-delà des assiettes - De la construction identitaire ... - ... aux structures sociales - Un objet au croisement des sciences sociales - L'héritage historiographique - Des frontières poreuses avec l'ethnologie - La singularité du regard sociologique - La complémentarité des méthodes - La diversité des thématiques -II / Conditions de vie et pratiques domestiques - Paniers et lieux d'achats - L'alimentation dans les dépenses des ménages - Du marché à l'hypermarché - Le partage des tâches - Qui fait les courses ? - La cuisine, une pratique féminine - Savoir-faire et transmission - Le cadre des repas - Le modèle français des repas - L'alimentation au travail - La sociabilité alimentaire -III / La structure sociale des consommations - Distinction sociale et diffusion des goûts- Alimentation et prestige social : processus historique - Une diffusion du haut vers le bas de la hiérachie sociale ? - Portée et limites du modèle de diffusion verticale - L'alimentaion dans la structure des consommations - Niveau de vie et genre de vie chez Halbwachs - Une tradiction de recherche féconde - La diversité sociale des consommations alimentaires - La hiérarchie sociale des aliments - Le maintien de l'écart entre groupes sociaux - La structure sociale de l'obésité et de la corpulence - IV / Les évolutions contemporaines - Les enjeux actuels - Industries agroalimentaires et malbouffe - Crises alimentaires - Manger pour être en bonne santé ? - Végétarismes, végétariens - La mondialisation : flux de produits, flux d'hommes - La persistance du cadre national - Pratiques alimentaires et migrations - L'attrait de l'exotisme - Le goût du terroir - La redécouverte des origines - Le terroir : un territoire et un passé - La réinvention de la tradition - Conclusion - Liste des sigles -Filmographie - Repères bibliographiques - Sites Internet.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites