Sacrée croissance !

Marie-Monique ROBIN

Nous sommes en 2034 : désormais journaliste et réalisatrice retraitée, Marie-Monique Robin rédige ce livre, qui raconte comment les humains ont réussi, vingt ans plus tôt, à éviter l’effondrement de leur civilisation. Cela grâce à un étonnant sursaut collectif sur venu le 14 avril 2014, après la publication du cinquième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), annonçant les terribles catastrophes provoquées par le réchauffement climatique. Un sursaut relayé politiquement à l’échelle mondiale grâce à… François Hollande, qui avait soudain compris l’absurdité mortifère d’une course après l’« Arlésienne de la croissance »…
Une uchronie prospective, donc. Mais qui restitue d’abord, de façon remarquablement pédagogique, les enchaînements ayant conduit, au XXe siècle, à ériger en dogme absolu l’idéologie de la croissance économique. Révélant des épisodes méconnus de cette histoire, Marie-Monique Robin s’appuie notamment sur les analyses des économistes hétérodoxes interrogés pour son documentaire Sacrée Croissance ! (Arte, novembre 2014). Elle montre ensuite comment l’« intoxication de la croissance » a conduit au « grand gâchis » du début du XXIe siècle : épuisement des énergies fossiles et des minerais, crise alimentaire, financière et sociale, menace d’un krach écologique et d’une sixième extinction des espèces…
Surtout, elle raconte comment, dès cette époque, se multipliaient partout les initiatives très concrètes de « lanceurs d’avenir » préoccupés par le futur de leurs enfants : experts ou acteurs de terrain, dessinant la voie vers une société durable et plus équitable, en matière de production alimentaire (agriculture urbaine), d’énergie (villes en transition) et d’argent (monnaies locales et nouveaux indicateurs de richesse).

Version papier : 19,90 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Matthieu RICARD
Collection : Cahiers libres
Parution : décembre 2014
Format : EPub
ISBN papier : 9782707176363 ISBN numérique: 9782707185167

Marie-Monique ROBIN

Marie-Monique ROBIN

Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, est lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Elle a réalisé de nombreux documentaires couronnés par une trentaine de prix internationaux et reportages tournés en Amérique latine, Afrique, Europe et Asie. Elle est aussi l’auteure de plusieurs ouvrages, dont Voleurs d’organes, enquête sur un trafic (Bayard), Les 100 photos du siècle (Le Chêne/Taschen), Le Sixième Sens, science et paranormal (Le Chêne), 100 photos du XXIe siècle (La Martinière). À La Découverte, elle a déjà publié : Escadrons de la mort, l’école française (2004, 2008), L’École du soupçon (2006) et, en coédition avec Arte-Éditions, le best-seller Le Monde selon Monsanto (2008, 2009), Notre poison quotidien (2011) et Les Moissons du futur (2013) et Sacrée Croissance ! (2015).

Extraits presse

Marie-Monique Robin signe une belle enquête sur les initiatives alternatives, qui respectent la planète, tout en retissant le tissu social et économique.

01/11/2014 - Aude Carasco - La Croix

 

Après Le Monde selon Monsanto (sur les OGM) ou Les Moissons du futur (sur l'agroécologie), la nouvelle enquête de la journaliste Marie-Monique Robin porte sur la croissance économique. Si le documentaire Sacrée croissance ! explore surtout les alternatives, le livre du même nom creuse les origines troublantes de ce dogme devenu tout puissant.

03/11/2014 - Coralie Schaub - Ecofutur (Libération)

 

Avec Sacrée croissance ! , Marie-Monique Robin offre un pendant complémentaire à son film du même nom diffusé sur Arte le 4 novembre. Si elle garde pour cible la croissance et ses méfaits sur notre société, la journaliste-réalisatrice invente, pour cette version écrite, une uchronie. Nous voilà projetés en 2034, vingt ans après un (in)espéré sursaut médiatique et politique face à la menace du dérèglement climatique. Là se construit joyeusement une société post-croissance très largement inspirée des initiatives concrètes imaginées par des lanceurs d’avenir du début du XXIe siècle : agroécologie, villes en transition et monnaies locales...

05/12/2014 - Karine Le Loët - Terra Eco

 

Dans cette fiction pédagogique et vivante relatant ce que serait une économie postcroissante, Marie-Monique Robin a mis toute son énergie et ses connaissances acquises au fil de rencontres et d'entretiens. On y apprend beaucoup et on ne s'ennuie jamais.

18/12/2014 - Thierry Brun - Politis

 

Ce livre n'est pas un simple duplicata du documentaire "Sacrée croissance !" diffusé en novembre dernier. C'est un livre argumenté et convaincant. Sa principale originalité se situe dans le choix que l'auteure appelle une "uchronie prospective" : un genre qui repose sur la réécriture de l'Histoire à partir de la modification d'un événement passé. Ainsi, au printemps 2014, nos gouvernants auraient pris conscience que la croissance économique ne reviendrait pas et engagé illico une "grande transition". A partir de cette fiction, l'auteure s'emploie à restituer les enchaînements qui ont conduit nos sociétés à ériger en totem l'idéologie de la croissance. Elle dénonce ensuite les nombreux dégâts auxquels ce mythe a conduit : épuisement des ressources, crise alimentaire, etc. C'est pour mieux mettre en valeur, les nombreuses initiatives qui laissent espérer l'avènement d'une société postcroissance. Le livre, malgré la noirceur des faits, réussit à nous transmettre l'optimisme qui le parcourt de bout en bout. Si vous avez aimé le film, faites un pas supplémentaire en lisant le livre. Et si vous ne l'avez pas vu, dévorez les deuxÖ dans l'ordre qui vous plaira.

01/01/2015 - Christophe Fourel - Alternatives économiques

 

Table des matières

Introduction. « On ne pourra pas nourrir le monde sans pesticides » : nous pouvons faire autrement !
« Il n’y a pas d’alternative »
« L’agroécologie peut nourrir le monde »
« La maison brûle »
I / Les promesses de l'agroécologie
1. « Mettre la plume dans la plaie » : l’arbre de vie du Malawi

La contre-offensive préventive des tenants de l’agriculture industrielle
Le coup de force de Monsanto au Malawi
L’Église du Malawi se mobilise
L’« arbre magique »
Les arbres légumineux
L’échec des « coupons » du gouvernement
« Assurer la sécurité alimentaire du Malawi »
2. Des arbres pour sauver la planète
L’échec de la conférence de Copenhague sur le climat
Péril en la demeure
La naissance de l’agroforesterie
Une pratique ancienne mais oubliée
« L’arbre à usages multiples »
Des arbres pour lutter contre le réchauffement climatique
Les méfaits de l’agriculture industrielle
3. Des arbres dans les champs de blé
Agroforesterie : la « révolution doublement verte »
La station d’agroforesterie de l’INRA
Du blé à l’ombre des noyers
La complémentarité entre arbres et cultures
Les arbres et le réchauffement climatique : « adaptation » et « mitigation »
La nécessité d’une « vraie volonté politique »
4. L’heure des pionniers a sonné

La conversion précoce de Manfred Wenz
Les techniques culturales simplifiées
La fin des ravageurs et des mauvaises herbes
Les fondateurs de l’agriculture biologique et la théorie de l’humus
La révolution agrochimique et la théorie minérale
La vision « bellomécaniste » de l’agriculture chimique
5. Soigner le sol pour bien nourrir les hommes
Rudolf Steiner et la biodynamie
La « bouse de corne »
Le couple Müller, Hans Peter Rusch et… mon père
Le Testament agricole d’Albert Howard
L’expérience pionnière de l’Institut Rodale
Le Farming Systems Trial : avantage à l’agriculture biologique
6. « Les plantes malades des pesticides »
«Yes, we can !»
L’autre cauchemar de Darwin
Les miracles du push-pull
L’agriculture chimique appartient au passé
Les maïs hybrides ne sont pas des « plantes intelligentes »
Les pesticides rendent les plantes malades
« La maladie est un état anormal »
II / L’agriculture à la croisée des chemins
7. L’échec de l’agriculture industrielle

Le « réveil » des agences onusiennes
Le rapport de l’IAASTD : « Changer de paradigme »
Les « fruits amers » de l’agriculture industrielle
La « logique du pire »
Crise de l’eau et érosion des sols : « Les engrais artificiels, l’une des plus grandes stupidités de l’ère industrielle »
Le coût exorbitant des « externalités » du modèle agroindustriel
En Europe, les pesticides cancérigènes coûtent 27 milliards d’euros par an
8. Main basse sur l’Afrique
L’improbable rencontre d’Accra
Le concept de « révolution verte »
Les « blés miraculeux » de Norman Borlaugh
L’Inde en danger
Kofi Annan, Bill Gates et Monsanto
La guerre des semences
« Le cheval de Troie des multinationales »
Les « microdoses » et les OGM
« L’agriculture n’est pas l’informatique »
9. Le retour des paysans
L’ONU soutient l’agriculture biologique
La nécessaire mutation des « ermites de laboratoire »
Le mouvement « Campesino a campesino »
Le système milpa
« Les petites fermes sont plus productives que les grandes »
Un grand céréalier au bout du rouleau
« Tout reprendre de zéro »
« La conversion sera plus difficile au Nord qu’au Sud »
III / Le nouvel ordre alimentaire mondial
10. Le « libre-échange » affame le Mexique

L’Accord de libre-échange nord-américain : une « bonne affaire » ?
« La disparition des petits paysans était programmée »
Les villages abandonnés du Zacatecas
Les déportés du libre-échange
Le trafic de drogue comme seul futur
« Les États-Unis pratiquent le dumping »
Le royaume de la malbouffe
Les « jetables » mexicains de l’agrobusiness américain
La crise de la tortilla de 2007 et le droit à l’alimentation
11. Les affameurs
La crise alimentaire de 2008 et le business de la faim
L’ordre alimentaire des multinationales
Les diktats du FMI et de la Banque mondiale
L’OMC promeut la dépendance alimentaire
« Les aliments ne sont pas une marchandise comme les autres »
12. La revanche des petits paysans
« Le monde est une chaîne »
La descente aux enfers du Sénégal
L’interdiction temporaire d’importer des oignons
« Il faut soutenir les petits paysans »
« Le protectionnisme ne doit plus être un gros mot »
Le pionnier de la bio
13. L’alliance entre paysans et consommateurs
La souveraineté alimentaire : « Priorité à la production et à la consommation alimentaires locales »
Le désespoir des paysans de Fukushima
La naissance des teikei
Kaneko : « Celui qui cultive cent choses »
Masanobu Fukuoka et l’agriculture naturelle
Reconstruire le lien entre producteurs et consommateurs
« Le moteur d’une transformation collective »
L’agriculture biologique peut nourrir le Japon
L’ultime mensonge de l’industrie
« Tous ensemble ! »
Conclusion. Ici et maintenant
Manger moins de viande
Lutter contre les biocarburants
L’agriculture biologique n’est pas forcément l’agroécologie
Notes
Index.

Droits étrangers

FORGET GROWTH!
How to escape it all

For two years, Marie-Monique Robin traveled across three continents (Europe, America and Asia) to meet pioneers and local heros who, filled with a sense of urgency, decided to build \"another world\" here and now, based on \"always better\" so that their children and grandchildren will be able continue to live with dignity. Dissecting and analyzing the dogma of \"growth,\" the author includes the words of economists, sociologists, and philosophers, who explain how these grassroots initiatives represent a fundamental post-development movement capable of initiating an ecological and economic transition, without which the future of humanity is in danger. She also shows the reader forces resistant to these ideas, and the pressures that they exert, notably on governments, so that this indispensable transition won't take place and growth will continue to profit a tiny minority of the well-off, burying the immense majority of humans in chaos and abject poverty.


Marie-Monique Robin, a journalist and director, is laureate of the Prix Albert-Londres (1995). She has directed numerous documentaries that have been awarded over thirty international prizes, as well as reports shot in Latin America, Africa, Europe and Asia. She is also the author of several books, including Voleurs d’organes, enquête sur un trafic (Bayard), Les 100 photos du siècle (Le Chêne/Taschen), 100 photos du XXIe siècle (La Martinière). With La Découverte, she has already published : Escadrons de la mort, l’école française (2004, 2008), L’École du soupçon (2006) and, copublished with Arte-Éditions, the best sellers Le Monde selon Monsanto (2008, 2009), Notre poison quotidien (2011, 2013) and Les Moissons du futur (2012, 2014).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites