Prostitution coloniale et post-coloniale

LA COLONIE

Pensé comme une arme de combat, le livre Prostitution coloniale et postcoloniale– premier opus d’une collection lancée par La Colonie Éditions à l’automne 2019 – a pour objectif d’éclairer les liens systémiques entre colonisation et prostitution au travers d’une relecture de ce que fut le réglementarisme colonial. Centré sur le travail de l’historienne Christelle Taraud, spécialiste de la prostitution coloniale au Maghreb, l’ouvrage souhaite cependant, aux travers des contributions de la politologue Françoise Vergès et de l’écrivain Arno Bertina, discuter des nombreux héritages de cette histoire dans notre contemporanéité, ici et là-bas. De même, parce qu’il repose sur la symétrie des expertises, le livre fait une large place, dans une conversation nourrie et fructueuse, aux liens qui peuvent se nouer entre chercheur-e-s, activistes et/ou artistes. Ce que traduisent bien les propositions des artistes Kader Attia, Pascale Obolo, Souad El Maysour et de l’écrivaine Hélène Azera qui font écho, dans le passé comme dans le présent, aux témoignages, aux récits et aux œuvres des travailleuses du sexe elles-mêmes telles Germaine Aziz, Grisélédis Réal, Myln Juste ou bien Aying. En mettant l’accent sur la polyphonie des voix, la diversité des discours et la pluralité des actions, ce livre singulier a donc pour objectif de donner la parole – en la prenant au sérieux au-delà des discours fantasmatiques et/ou victimaires et misérabilistes – aux individus prostitués dans un dialogue permanent et fécond avec les artistes et les chercheur-e-s : une démarche qui en fait un objet, pédagogique et politique, autant vital qu’atypique.

Version papier : 15 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors Collection Diffusion
Parution : février 2020
ISBN : 9782348057601
Nb de pages : 332
Dimensions : 160 * 180 mm

LA COLONIE

La Colonie est un espace physique et intellectuel de partage d’idées et de savoirs, un lieu de luttes anticoloniales, qui vise d’abord la réappropriation et la transmission des récits issus d’individus ou de groupes minorisés et stigmatisés, trop longtemps opacifiés par le fleuve tranquille du discours officiel dont le recyclage permanent fragmente l’activisme et la société. Décoloniser l’hégémonie des grands récits nationaux et néolibéraux, c’est aussi inventer, en effet, de nouveaux outils concrets de lutte, sur le terrain de l’action culturelle et politique décoloniale.

Table des matières

Avant-propos, par Kader Attia
Préambule, par Pascale Obolo
Introduction : Qu’est-ce que la prostitution coloniale ?, par Christelle Taraud
Autour de Germaine Aziz
Germaine Aziz près du cœur, par Hélène Hazera
Préface des Chambres Closes, par Christelle Taraud
Visite au Sphynx d’Alger, par Christelle Taraud
Extrait des Chambres closes, par Germaine Aziz
Rapport(s) des artiste(s) au sujet
Géographies postales, insomnies de la colonisation, par Kader Attia
Souad El Maysour en dialogue avec Christelle Taraud
A propos du film Much Loved de Nabil Ayouch, par Christelle Taraud
Viol et marchandisation des femmes dans l’accumulation du capital, les guerres coloniales et impérialistes et le néolibéralisme, par Françoise Vergès
La prostitution des mineures au Congo, quelles techniques de luttes ?, par Arno Bertina
Témoignages de mineures congolaises
Chronologie des lois et cadre juridique en France depuis 1946
Travailleurs et travailleuses du sexe en France depuis 1975
La « Révolution des putes » en 1975
Extrait de Le noir est une couleur, par Grisélidis Réal
Se prostituer est un acte révolutionnaire, par Grisélidis Réal
Entretien avec Myln Juste, par Alix Hugonnier
Empower, par Aying
Associations de travailleurs/travailleuses du sexe
Charte du STRASS
« Nous ne sommes pas que belles, ou le féminisme pute en 15 points »
« Lettre ouverte à nos sœurs féministes - 8 mars 2006 »
Lexique
Bibliographie – Filmographie – Webographie
Biographie des auteur-e-s
Cahier central d’images

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites