Pleine lune à Blandings

P.G. WODEHOUSE

La lune rayonne sur les tours et les créneaux du château de Blandings. Pourtant, le sommeil fuit Clarence, neuvième comte d'Emsworth. Être obligé d'accueillir sous son toit son fils cadet Freddie suffirait déjà à le déprimer. Mais, sur ce, voilà que s'annonce tiption Plimsoll, jeune et riche Américain, au bras de Véronica, la ravissante idiote de fille de sa sœur lady Hermione Wedge et ancienne fiancée de Freddie : la situation a de quoi faire trembler un aristocrate autrement plus solide et équilibré que le maître des lieux ! Mais l'ambiance va encore empirer lorsque lord Emsworth se met en tête de faire exécuter le portrait de « L'Impératrice », sa splendide truie de concours agricole... Tout est désormais en place pour que l'imbroglio prenne toute sa mesure. Plus la grande joie et l'hilarité du lecteur !

Version papier : 10,20 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Anne-Marie BOULOCH
Collection : Culte Fictions
Parution : mars 2006
ISBN : 9782707148315
Nb de pages : 224
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

P.G. WODEHOUSE

Employé de banque à Hong Kong, journaliste à Londres, scénariste à Hollywood, parolier de comédies musicales, Sir Pelham GrenvilleWodehouse (1881-1975) est l'auteur de 90 livres, d'un millier d'articles, de 19 pièces de théâtre et des chansons de 33 comédies musicales de Jerome Kern, Cole Porter, George et Ira Gershwin... Cet Américain d’origine anglaise créa dans ses romans et nouvelles un univers infiniment drôle qui n'a pas plus vieilli que ses personnages, perpétuellement identiques à eux-mêmes.

Extraits presse

« La parution d'un roman de P.G.Wodehouse est le genre de plaisir qu'il devrait être interdit de bouder. »
LES INROCKUPTIBLES

« Pleine lune à Blandings, du spirituel et désopilant P.G.Wodehouse, comblera les amateurs d'exentricités british. »
LE NOUVEL ÉCONOMISTE

« Nous sommes dans l'univers décalé et réjouissant de Pelham Grenville Wodehouse, le père de Jeeves, auteur culte et hilarant de ce Pleine lune à Blandings, inédit en français mais écrit en 1947. Le monde de l'aristocratie britannnique n'a pas fini de trembloter dans cette histoire, où l'on croise un riche Américain, un artiste animalier auteur du très célèbre Cerf aux abois, un faux peintre, une maîtresse de maison qui ressemble à la cuisinière, un amoureux aussi transi que ridicule. Wodehouse a écrit près de quatre-vingt-dix romans sans jamais y perdre un soupçon d'humour, et vécu jusqu'à quatre-vingt-quatorze ans. Il est recommandé de le lire pour comprendre la recette de sa bienveillante longévité. »
TÉLÉRAMA

« Un inédit réjouissant du grand auteur anglais, père de Jeeves. Un homme ne parvient pas à s'endormir, malgré les murs protecteurs de son château : le comte Clarence enrage d'être obligé d'accueillir son fils cadet Freddie, et l'ancienne fiancée de ce dernier, la ravissante idiote Véronica. D'imbroglios en complications, sa rage aura tout le temps de prendre son essor au fil de ces pages drôlissimes. »
L'AMOUR DES LIVRES

« En maître de la loufoquerie, P.G.Wodehouse a le génie des comiques de situation et des imbroglios vaudevillesques. En ces temps de morosité générale, quel délicieux présent ! »
LE FIGARO

PRESSE

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites