Petit manuel pour une géographie de combat

Renaud DUTERME

Si l’histoire du capitalisme est largement documentée, sa logique spatiale, elle, l’est beaucoup moins. Cette dernière est pourtant fondamentale à la compréhension de ce système et de ses contradictions.
Le présent ouvrage s’inscrit donc dans une discipline, la géographie radicale, qui spatialise la question des rapports de forces produits par le capitalisme.
L’auteur met au jour les logiques capitalistes à l’œuvre dans les phénomènes spatiaux qui constituent les objets d’étude de la géographie, à savoir la mondialisation, les inégalités de développement économique, mais aussi l’aménagement du territoire, les replis identitaires, les mouvements migratoires et les questions écologiques.
Il est nécessaire pour quiconque s’intéresse au fonctionnement du capitalisme de se réapproprier la géographie comme outil permettant d’envisager une sortie démocratique des impasses produites par ce système. Une géographie populaire ou, mieux, une géographie de combat qui permet d’articuler la lutte à l’échelle locale aux dynamiques globales.

Version papier : 14 €
Version numérique : 10,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : janvier 2020
ISBN : 9782348055577
Nb de pages : 208
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348055744
Format : EPUB

Renaud DUTERME

Renaud DUTERME
Renaud Duterme enseigne la géographie dans un lycée en Belgique et collabore régulièrement au CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont De quoi l’effondrement est-il le nom ? (Utopia, 2016) et (avec Éric De Ruest) La Dette cachée de l’économie (Les Liens qui libèrent, 2014).

Table des matières

Remerciements
Introduction. Comment le capitalisme façonne notre espace
1. Les apports de l’histoire globale
Les origines spatiales du capitalisme
Métaux précieux, circulation du capital et débouchés
Hectares fantômes et ressources naturelles
Économie-monde, centre et périphérie : concepts clés de la dynamique capitaliste
L’« accumulation par dépossession »
Imposition à marche forcée
Les bienfaits du libre-échange
2. La géographie au service du capitalisme
Le contrôle de l’espace comme source de profit
Comment surmonter les crises par la géographie
Urbanisation et surproduction
Géopolitique de la dette
La planète : un espace limité
Capitalisme et tensions internationales
3. La mise en concurrence des territoires
Mondialisation et tournant néolibéral
Compétitivité et projets territoriaux
Territoire
Lutte des lieux vs lutte des classes
4. Un capitalisme sans frontières ?
Inégalités spatiales et replis identitaires
La tyrannie de la mobilité
La démocratie à distance…
Vers un capitalisme déterritorialisé ?
Les migrations, carburant du capitalisme
Les frontières, reflet d’un monde fragmenté
5. Un regard spatial sur l’urgence écologique
Une histoire fossile du capitalisme
Externalités spatiales
Dilemme économie-environnement et inégalités territoriales
La destruction des écosystèmes, une opportunité
Conclusion. La géographie, un outil pour remettre l’économie à sa place
Bibliographie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites