Penser l'avenir
Entretien avec François Noudelmann

André GORZ

Penseur singulier, inspiré notamment par Jean-Paul Sartre, André Gorz (1923-2007) pose sans relâche la question fondamentale du sens de la vie et du travail, maintenant le cap sur la liberté et l’émancipation du sujet. Existentialiste, marxiste atypique, anticapitaliste, il est aussi l’un des premiers artisans de l’écologie politique.
Au fil du temps, ses réflexions ont porté sur l’aliénation de l’homme contemporain, la question du travail à l’époque de l’automatisation, la libération de la vie tandis que s’imposaient l’urgence écologique et la nécessaire décroissance, la précarité et le dépassement du salariat. Une pensée audacieuse qui refuse le conformisme et le confort de positions établies pour explorer de nouveaux champs et rendre à l’humain toute sa place.
En 2005, François Noudelmann a mené un long entretien avec le philosophe, pour partie diffusé sur France Culture. Penser l’avenir restitue la totalité de ces échanges qui revisitent le parcours de Gorz, et offrent une introduction accessible à son œuvre.

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Christophe FOUREL
Postface de François NOUDELMANN
Collection : Cahiers libres
Parution : mai 2019
ISBN : 9782348043420
Nb de pages : 128
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348044106
Format : EPUB

André GORZ

André Gorz, de son vrai nom Gérard Horst, né le 9 février 1923 à Vienne, mort le 22 septembre 2007 à Vosnon, est un philosophe et journaliste français.

Extraits presse

Disparu en 2007, ce «disciple émancipé de Jean-Paul Sartre », père de l'écologie politique et de la décroissance, a nourri les débats sur des sujets qui n'ont rien perdu de leur actualité : réduction du temps de travail, revenu universel, fracture de la société entre chômeurs et salariés. Cette retranscription intégrale d'un entretien accordé par André Gorz à son ami philosophe François Noudelmann, en septembre 2005, est une invitation à (re)découvrir son œuvre.

01/06/2019 - We Demain

 

André Gorz était peu friand d'interviews et il les réécrivait largement (y compris celles données àAlternatives Economiques). Ce texte, issu d'un entretien avec un philosophe sur les ondes de France Culture, est donc une rareté. Préfacé par Christophe Fourel, qui retrace à grands traits l'itinéraire de Gorz, ce livre, malgré une entrée en matière philosophique pas facile, nous permet de comprendre la façon dont cet auteur majeur dit avoir navigué «entre les cultures et [se] sentir également à l'aise dans l'une ou dans l'autre», qu'il s'agisse de Karl Marx ou d'Ivan Illich. [...] Une excellente introduction à une pensée riche et toujours actuelle.

01/06/2019 - Denis Clerc - Alternatives économiques

 

Cet entretien inédit qu'André Gorz a accordé en 2005, deux ans avant sa mort, au philosophe François Noudelmann a valeur testamentaire. Ils reviennent ensemble sur «les linéaments philosophiques» de l 'ensemble de l'œuvre et de la vie du journaliste et penseur existentialiste. Cet homme modeste et discret, qui se définit comme un «sartrien émancipé», aformulé très tôt desproblèmes éminemment actuels. Brillamment relancé par les questions de Noudelmann, il approfondit ainsi les questions de l'aliénation du travail, des dérives dela technique et de la nécessité d'une écologie politique. Avec lucidité... mais aussi avec une certaine fraîcheur.

01/06/2019 - Clara Degiovanni - Philosophie Magazine

 

Douze ans après le suicide d'André Gorz, son oeuvre demeure méconnue du public. La faute
peut-être à sa personnalité insaisissable qui mélangea les genres - critique, théorie, journalisme - , employa d'innombrables pseudonymes et resta très avare en interviews. Penser l’avenir est la retranscription de l’un de ses rares entretiens qui eut lieu en 2005 avec le philosophe François Noudelmann et diffusé en partie sur France Culture. Brossant les différents aspects de sa pensée, ce texte en constitue une utile introduction, d’autant qu’il est complété d’une préface mettant en contexte l’homme et d’une postface sur sa relation avec Jean-Paul Sartre.

01/06/2019 - Youness Bousenna - Socialter

 

Table des matières

Préface. « Il n’y a d’autre richesse que la vie »par Christophe Fourel
L’homme concret affleure derrière le théoricien
Un dialogue instructif
Une « inflexion naturaliste » ?
Entretien avec François Noudelmann.
André Gorz, un philosophe pour l’avenir
Postface. André Gorz et Jean-Paul Sartre, de l’existence à la vie par François Noudelmann
Liberté, le maître mot
Un duo Gartre et Sorz ?
Repères chronologiques et bibliographiques.

Droits étrangers

ENVISAGING THE FUTURE
An interview with François Noudelmann

A unique thinker, inspired in particular by Jean-Paul Sartre, André Gorz (1923-2007) ceaselessly asked the fundamental question about the meaning of life and work, maintaining his focus on liberty and emancipation. An existentialist and an atypical Marxist and anti-capitalist, he was also one of the first founders of political ecology.
Penser l’avenir is made up of a series of interviews of André Gorz by François Noudelmann a few years before the former’s death. In these interviews, the author of Traître presents us with an original insight into his entire intellectual journey.



André Gorz (1923-2007) was a French philosopher and journalist. A supporter of Jean-Paul Sartre’s existentialism, he became one of the main theorists of political ecology. In 1964, using a pseudonym he cofounded the Nouvel Observateur, with Jean Daniel. He was the author of numerous works, in particular Le Traître (foreword by Jean-Paul Sartre, Seuil, 1958) (The Traitor, Verso), Métamorphoses du travail (The metamorphosis of work) (Galilée, 1988) and Lettre à D. Histoire d’un amour (Galilée, 2006). (Letter to D. A love letter; Polity 2009)
François Noudelmann, former director of the Collège international de philosophie (International College of Philosophy), is a professor at the University of Paris 8 and a member of the Institut universitaire de France. He is a specialist on Sartre. Among his published works are Le Toucher des philosophes. Sartre, Nietzsche et Barthes au piano (Gallimard, 2008) (The Philosopher's Touch, Columbia University Press, 2012), Les Airs de famille. Une philosophie des affinités (Family resemblances. A philosophy of affinities) (Gallimard, 2012) and, more recently a biography of Édouard Glissant, L’identité généreuse (The generous identity) (Flammarion, 2018)
Christophe Fourel, is an economist who currently works at the Ministry of social affairs. He is also President of the Association des lecteurs d’Alternatives Économiques. He heads the solidarity department of Terra Nova and was the editorial director of André Gorz, un penseur pour le XXIe siècle (La Découverte, 2012), Le Moment Gorz (with Alain Caillé, Le Bord de l’eau, 2017).



Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites