Passions du concept
Épistémologie, théologie et politique. Écrits II

Étienne BALIBAR

Ce deuxième volume des Écrits d’Étienne Balibar est constitué de neuf études à caractère philosophique portant sur des auteurs classiques ou contemporains (Canguilhem, Badiou, Pascal, Machiavel, Marx, Foucault et Althusser, d’autres encore) et traversant les questions du savoir scientifique, de la « prise de parti » politique et de son incidence sur la connaissance, du statut de la théorie entre spéculation théologique et interprétation de l’actualité.
Rédigées entre 1994 et 2016, ces études illustrent le passage de l’auteur d’une épistémologie historique et critique, dont la question centrale avait été celle de l’articulation entre l’idéologie et la science, à une phénoménologie des énonciations de la vérité, dont le caractère intrinsèquement conflictuel, ouvert sur les « réquisitions » de la conjoncture, implique des interférences constantes entre la recherche de l’intelligibilité, le moment inéluctable de la décision et la répétition des grandes traditions spéculatives. Ces deux types de recherches, apparemment incompatibles, partagent une même passion du concept, qui est commune à tous les auteurs commentés.
Distribuées en trois constellations thématiques, les lectures proposées s’organisent autour de formulations symptomatiques dont on documente à chaque fois les trajectoires d’un auteur à l’autre : histoire de la vérité, point d’hérésie, idéologie scientifique. Elles débouchent sur l’esquisse d’une problématique de l’ascension polémique (par opposition à l’« ascension sémantique » des logiciens) à laquelle donnent lieu les confrontations théoriques en révélant dans l’actualité leurs enjeux de principe.

Version papier : 22 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'horizon des possibles
Parution : février 2020
ISBN : 9782348055188
Nb de pages : 276
Dimensions : 154 * 240 mm
ISBN numérique : 9782348058530
Format : EPUB

Étienne BALIBAR

Étienne BALIBAR

Étienne Balibar, né en 1942, philosophe, est professeur émérite à l’université de Paris-X-Nanterre et professeur à l’université de Californie à Irvine. Il est notamment l'auteur de Spinoza et la politique, Les Frontières de la démocratie, Lieux et noms de la vérité, La Philosophie de Marx, La Crainte des masses, Droit de Cité.

Extraits presse

« Écrits » vient naturellement s’ajouter à une oeuvre philosophique d’une grande densité, qui n’a jamais cessé de se « laisser prendre », pour les analyser, dans les événements politiques, sociaux et culturels. Aussi le recueil laisse-t-il apparaître une sorte d’autobiographie intellectuelle d’Etienne Balibar, mais aussi une biographie du temps présent.

12/03/2020 - Robert Maggiori - Libération

 

Une des satisfactions que procure Étienne Balibar, qui publie deux tomes de ses textes avec Histoire interminable et Passions du concept, est de donner à voir comment une pensée forte peut féconder la méditation d’héritiers capables eux-mêmes d’une autre pensée forte.

10/03/2020 - Marc Lebiez - En attendant Nadeau

 

Ses écrits, qui seront réunis en six volumes, dont deux viennent de paraître, attestent cette persévérance. Le philosophe Etienne Balibar, né en 1942,est à sa manière un travailleur du concept, qui ne cède jamais, comme il le dit lui-même, « sur la nécessité de comprendre » ; c’est un arpenteur, qui embrasse toutes les questions de son époque, sans chercher à conclure ni à imposer son point de vue par quelques injonctions volontaristes.

13/03/2020 - Philippe Petit - Marianne

 

Bien qu’il soit l’un des intellectuels français les plus commentés à l’étranger, Etienne Balibar (né en 1942) se distingue par son humilité. En témoignent les deux premiers volumes de ses œuvres complètes, Histoire interminable et Passions du concept. On y retrouvera non seulement l’impressionnante variété des questionnements qui sont les siens (sur l’universel, la frontière, la violence…), mais aussi la générosité d’un philosophe qui conçoit son travail comme un franc dialogue avec ses contemporains du monde entier.

24/04/2020 - Jean Birnbaum - Le Monde

 

Table des matières

Ouverture. Machiavel tragique
Voix
Tragédie
Cruauté
Ruine
Avant-propos
« Histoire de la vérité »
« Points d’hérésie »
Ascension polémique
Noesis noeseôs
Première partie. Histoire de la vérité
1. « Être dans le vrai ? » : science et vérité dans la philosophie de Georges Canguilhem
2. Alain Badiou dans la philosophie française
3. « L’histoire de l’Église doit être proprement appelée l’histoire de la vérité »

Deuxième partie. Points d’hérésie
4. Esser principe, esser populare : l’épistémologie conflictuelle de Machiavel
5. Foucault et le « point d’hérésie »

Un dispositif complexe : les « points d’hérésie »
Les trois types de « points d’hérésie »
Du « quasi-transcendantal »
au « sommeil anthropologique »
La place du roi
6. Un point d’adversité : l’Anti-Marx de Michel Foucault
Troisième partie. Actualités
7. La philosophie et l’actualité : au-delà de l’événement ?
8. Le structuralisme : méthode ou subversion des sciences sociales ?
9. Que devient la théorie ? Ascensions polémiques

Réouverture. Le concept de concept : « un se divise en deux »
Métalangage et montée polémique
Concept et idéologie
La distinction sujet-objet
Partage du sensible
Origine des textes recueillis

Droits étrangers

A Passion for Ideas
Philosophy of Science, Theology and Politics

How is science created and how do we decide where its truth lies? Is scientific knowledge intertwined with the ideologies of its time? How does its dissemination produce statements that can be used for political purposes? These questions are a common thread in these essays that focus mainly on Étienne Balibar’s relationship with the French philosophy of his time.

The second volume of Étienne Balibar ‘s essays is made up of nine philosophical discussions of classical and modern authors (Canguilhem, Badiou, Pascal, Machiavel, Marx, Foucault and Althusser, among others). It considers the questions of scientific knowledge, of political bias and its effect on knowledge and of the status of theory between theological speculation and the interpretation of current affairs.
These discussions, written between 1990 and 2016 illustrate the author’s evolution from a historical, critical approach to the philosophy of science to the phenomenology of pronouncements of the truth.


Étienne Balibar, born in 1942, is a philosopher and professor emeritus at the Université de Paris-X-Nanterre and a professor at the University of California Irvine. With Jacques Rancière and Alain Badiou, he is one of the major representatives of the glorious era of revolutionary philosophy in the 1960s and 70s.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites