Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions

COMITÉ POUR LA MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE

Le Comité pour la mémoire de l’esclavage a été institué par le décret du 5 janvier 2004, en application de la loi du 10 mai 2001, qualifiant l’esclavage et la traite négrière de crime contre l’humanité. Dans son premier rapport remis au Premier ministre le 12 avril 2005, publié ici, il dresse un constat précis : mémoires fragmentées et territorialisées, insuffisance des manuels scolaires et de la recherche, manque de lieux publics pour se documenter et s’informer sur la traite négrière, l’esclavage et leurs abolitions. Et il formule des propositions détaillées : le choix du 10 mai comme date officielle de commémoration annuelle de l’abolition de l’esclavage, des actions dans le domaine de l’enseignement, de la recherche et de la culture. Leur but est de contribuer à faire sortir ces questions du ghetto où elles ont été trop longtemps reléguées et de les faire entrer dans la mémoire nationale, au même titre que d’autres drames majeurs de l’histoire récente. Au moment où resurgit en France un vaste débat sur l’héritage colonial de la République, il est impératif que l’histoire de la traite négrière, de l’esclavage et des luttes pour leurs abolitions ne sombre pas encore une fois dans l’oubli. Cet ouvrage est un outil essentiel en ce sens.

Version papier : 6,90 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Maryse CONDÉ
Collection : Sur le vif
Parution : novembre 2005
ISBN : 9782707147639
Nb de pages : 128
Dimensions : 115 * 190 mm
Façonnage : Broché

COMITÉ POUR LA MÉMOIRE DE L'ESCLAVAGE

Présidé par Maryse Condé, le Comité pour la mémoire de l’esclavage est composé de Françoise Vergès, vice-présidente, de Fred Constant, Marcel Dorigny, Henriette Dorion-Sébéloué, Christiane Falgayrette-Leveau, Gilles Gauvin, Claude-Valentin Marie et Nelly Schmidt.

Extraits presse

« Ce document remis en 2005 au Premier ministre dresse le constat d'une mémoire défaillante. Indispensable alors que rejaillit en France le débat sur l'héritage du colonialisme. »
REGARDS

PRESSE

 

Table des matières

Avertissement - Préface, par Maryse Condé -Propositions du Comité pour la mémoire de l'esclavage - Préambule - 1. Pour une commémoration nationale de l'abolition de l'esclavage en France métropolitaine - Mémoire de l'esclavage et mémoire de l'abolition de l'esclavage - Mémoire et histoire du crime - Célébrations de l'abolition - Pour une célébration de la mémoire de l'esclavage et de la mémoire de l'abolition - Propositions - 2. Enseignement et recherche - État des lieux - Les programmes scolaires - Les manuels scolaires - Les actions pédagogiques - Les rencontres avec l'Éducation nationale - Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Enseignement secondaire - École primaire - Les propositions - Les programmes scolaires - Les manuels scolaires - Les actions pédagogiques - La formation des enseignants - Rappel des propositions concernant l'enseignement - Recherche - Rappel des propositions concernant la recherche - 3. Culture - L'inventaire dans les collections nationales et régionales des objets relatifs à la traite négrière, l'esclavage et leurs abolitions - Archives - Rappels des propositions dans le domaine de la culture - Annexes - Tableaux analytiques des manuels scolaires - L'esclavage et la traite négrière dans les programmes scolaires - L'esclavage et la traite dans les programmes et manuels scolaires (fiches synthèses) - Règlement du prix « Mémoire de l'esclavage » - Présentation des expositions sur le thème de l'esclavage en France, métropole et outre-mer - Décrets.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites