Loger le peuple - Jean-Paul FLAMAND

Loger le peuple
Essai sur l'histoire du logement social

Jean-Paul FLAMAND

Ce n'est que tardivement que fut reconnue la nécessité de loger le peuple, alors même que l'industrialisation de la France, au cours du XIXe siècle, s'est accompagnée d'une urbanisation rapide, laquelle générait une crise permanente du logement. Ce fut d'abord la préoccupation de quelques philanthropes marqués par l'hygiénisme, puis de rares patrons, avant que l'État ne se trouve en devoir de faire face à ses responsabilités. L'auteur retrace l'histoire du logement social, depuis les cités ouvrières sises à proximité des mines et des usines aux villes nouvelles, en passant par les Habitations à Bon Marché. L'œuvre de Henri Sellier, Louis Loucheur ou de Raoul Dautry, ainsi que les propositions urbanistiques et architecturales de Tony Garnier ou de Le Corbusier sont ici replacées dans leur contexte politique et économique. Mêlant l'essai à l'érudition historique, cet ouvrage montre comment la recherche d'un consensus républicain et la poursuite de la modernité ont agi pour susciter des décisions et ouvrir des chantiers. En inscrivant son analyse au cœur des mouvances démographiques, économiques, sociales et idéologiques qui ont fait la France actuelle, l'auteur s'attache à marquer la spécificité institutionnelle, mais aussi architecturale et urbanistique, de ces politiques. Elles portent l'empreinte des pesanteurs de la société française, de ses blocages et de ses avancées.

Version papier : 34,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Roger-Henri GUERRAND
Collection : Textes à l'appui / Histoire contemporaine
Parution : octobre 1989
ISBN : 9782707118752
Nb de pages : 372
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Jean-Paul FLAMAND

Jean-Paul Flamand est professeur à l'École d'architecture de Paris La Villette.

Table des matières

Préface - Introduction - I. 1830-1894 : le péril en la ville - 1. Des villes en expansion dans un pays rural - 2. Une évolution économique contrastée - Du « domestic system »... - ... A l'ouvriérisation de l'industrie - 3. Patronat/classe ouvrière : les acteurs de l'histoire - Libre entreprise et « patronalisme » - « Jacobins » et « socialistes » ? - Vers la République sociale ? - 4. Pour la concorde républicaine - L'invention de l'« ingiénérie sociale » - Les palais scolaires - 5. Traiter la société, traiter la ville - « Vivre dans la rue » - De l'haussmanisation de la ville - 6. Les logements du peuple -«Ladure loi de la nécessité » - De la philanthropie bien entendue - Des courées et corons au Familistère de Guise - Une approche nouvelle : la « Société des habitations à bon marché » - La loi « relative aux habitations à bon marché » - II. 1894-1914 : la naissance d'un modèle - 1. Un grand débat : \" néo-malthusiens \" contre \" repopulateurs \" - 2. Progrès lents en économie - 3. \" Classe \" contre \" nation \" : les avancées de la République - Premières approches du partenariat social dans l'entreprise - Socialisme démocratique contre syndicalisme révolutionnaire - La République triomphante - 4. Les bases législatives et sociales d'une politique du logement - Une conjoncture toujours aussi difficile - La loi relance l'initiative privée - L'initiative privée, puis publique, relaie la loi - 5. Une idée neuve : l'urbanisme - Les ambiguïtés du post-haussmannisme -« La cité industrielle » : utopie et anticipation - Des expériences à l'étranger, et de leur écho en France - 6. Un logement modèle, un modèle de logement -Une réflexion binaire pour un même objet - L'urbanité pour tous - Essai d'évaluation - III. 1919-1953 : la modernité conquérante - 1. Les désastres de la guerre et le recours à l'immigration - 2. Économie : des ruptures définitives - 3. Déchirures et réconciliations : les difficiles progrès de la modernisation du paysage social français - Économie de guerre et rationalisation - Crise et « planisme » - Reconstruction et planification - La « classe ouvrière » : intégration n'est pas fusion - 4. Reconstructions : restauration et modernisation - 1919 et après : la première reconstruction - Le « municipalisme » à l'œuvre - Planification et intervention de l'État -La « Révolution nationale » - La reconstruction nationale - 1953 : la rupture - 5. Rationalité et urbanisme à la française : nationalisme et internationalisme - Des idées en commun, sinon une idéologie commune - Les « faubourgs-jardins », ou l'urbanisme selon Henri Sellier - La « ceinture des maréchaux », ou l'urbanisme selon l'OPHBM de Paris - La « Cité radieuse », ou l'urbanisme selon Le Corbusier - Dernières « cités-jardins » ou premiers grands ensembles : l'urbanisme selon la reconstruction nationale - 6. De la \" maison \" au \" logis nouveau \" - « L'architecture domestique française » - Le « logis nouveau » : une autre solution ? - 7. Transitions - IV. 1954-1977 : prolifération et décadence d'un modèle. Le logement-équipement - 1. Le « baby boom » : un moment d'exception dans l'histoire démographique - 2. Un pays en développement - L'agriculture : un puissant secteur d'entraînement - Industrialiser - Aménager - 3. Mobilités, solidarités, inégalités - La généralisation du salariat et l'émergence des « couches moyennes » - Une société plus solidaire - Les inégalités profondes qui perdurent - 4. « Il faut adapter la ville à l'automobile » (G. Pompidou) - L'urbanisme contre l'urbain - L'administratif saisit l'urbain - « Nous refusons d'être HLMisés, sarcellisés, endoctrinés... » (Foyer de l'Odéon, Mai 1968) - « Le droit à la ville » - 5. De l'architecture du chemin de grue au \" post-modernisme \" - « Logement, notre honte... » - Un logement de masse pour un travailleur-masse - Des « Villagexpo » au post-modernisme - La crise et après - De l'aide à la pierre à l'aide à la personne - 6. Une histoire s'achève - V. 1977-1988 : vers une France propriétaire ? - 1. Une société duale - 2. La famille n'est plus ce qu'elle était - 3. La politique du logement est en panne : blocages et perversions du système - 4. Quillot, Quilès, Méhaignerie et les autres - Conclusion - Références bibliographiques - Index - Légendes des plans (hors textes).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites