Les entremetteurs et autres nouvelles - Edith WHARTON

Les entremetteurs et autres nouvelles
Nouvelles inédites

Edith WHARTON

Témoin attentif d'un monde baignant dans le luxe et la futilité, Edith Wharton recrée dans ces huit nouvelles l'atmosphère savoureuse de ses grands romans. Émaillant ses histoires de souvenirs personnels, elle dépeint avec une lucidité toute féminine les ridicules et les excès de l'Amérique de la Belle Époque, celle où les cabs côtoyaient encore les voitures à moteurs. Dans un style incisif et riche, elle alterne avec aisance humour, analyse psychologique et satire de la haute société. Elle nous conduit sur la Cinquième Avenue, dans les jardins de Newport et jusqu'en Europe pour nous faire partager les interrogations de personnages à la fois maladroits et touchants : jeunes filles ingénues sur le point de se marier ou d'écrire un roman ; femmes d'âge plus mûr à l'idéal broyé à force de concessions ; couples que la vie quotidienne a lentement séparés ; artistes qui, en plus d'être suffisants, ont le vice d'être à la mode. L'ironie de son regard n'est cependant jamais cruelle et, dans la complicité qu'elle établit avec le lecteur, Wharton invite celui-ci à porter un regard neuf sur ses contemporains.

Version papier : 9,20 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Claire DU PARC , Aude de MÉZERAC
Collection : Culte Fictions
Parution : juin 2004
ISBN : 9782707143464
Nb de pages : 210
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Edith WHARTON

Auteur d’un grand nombre de romans et nouvelles dont la modernité continue de surprendre, Edith Wharton (1862-1937), amie et confidente de Henry James, a passé une grande partie de sa vie en France, notamment à Hyères (Var) et à Saint-Brice-la-Forêt (Val d’Oise). Elle repose au cimetière américain de Versailles.

Extraits presse

« Edith Wharton a un don merveilleux pour évoquer virtuellement les êtres et les scènes, avec la précision d'images filmées. Comme l'écran de ce grand spectacle est tout intérieur, on la lit avec la sensation délicieuse de faire un très long rêve. »
LA VIE

« Les huit nouvelles dépeignent avec distance et légèreté un monde qu'Edith Wharton connaît et comprend parfaitement : celui de la bonne société de la côté Est des Etats-Unis, celle qui, à la Belle Époque, passe l'hiver à New-York et se précipite à Newport pour les beaux jours. On s'y plonge avec énormément de plaisir et chacune des nouvelles nous révèle l'un des versants de ce microcosme américain. »
PARUTIONS.COM

« Voilà tout le charme d'Edith Wharton, qui se déguste comme un cocktail mondain mi-acide, mi-sucré, en huit nouvelles inédites et intemporelles. »
MARIE FRANCE

« On a grand plaisir à retrouver tout l'univers de la grande romancière américaine dans ces nouvelles demeurées jusqu'alors inédites en français. L'univers de Wharton ? Les " heureux du monde ", bien sûr, dont elle explore la psychologie, les codes sociaux tels qu'à eux ils s'imposent avec force. »
LA CROIX

« [...] on découvre dans ce recueil de huit nouvelles, publiées en anglais entre 1900 et 1919 mais inédites en français, que la dame sait aussi épanouir son talent dans ce genre-là. L'atmosphère raffinée et confinée de la haute bourgeoisie dans l'Amérique Belle-Époque, ce jeu social que devient l'amour, la pression d'un milieu conditionné par les apparences... Tout cela, Edith Wharton l'évoque avec une subtilité, une éloquence hors pair. »
FRANCE SOIR

PRESSE

 

Table des matières

Présentation, par Claire du Parc et Aude de Mézerac - Les entremetteurs . Une histoire en deux parties - Giboulées de mars - Sables mouvants - L'art d'écrire un récit de guerre - La guérison - La mission de Jane - La descendance de l'homme - Les réfugiés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites