Les Juifs, la mémoire et le présent
Réflexions sur le génocide

Pierre VIDAL-NAQUET

Depuis les années quatre-vingt, le regard porté sur le génocide des Juifs a changé en profondeur, grâce notamment à la publication de nombreux témoignages de survivants et de travaux de jeunes historiens. C'est de ce tournant historiographique majeur que rend compte Pierre Vidal-Naquet dans ce nouveau recueil réunissant une douzaine d'études publiées ces dernières années sous forme de préfaces ou d'articles de revues. Dans une première partie, il revient sur la question de l'antisémitisme dans l'entre-deux-guerres, avec les portraits intellectuels du philosophe catholique Jacques Maritain et de l'écrivain Jean Giraudoux, complétés en contrepoint par celui du grand historien juif Simon Doubnov, disparu en 1941. Dans les deuxième et troisième parties, Pierre Vidal-Naquet a choisi de traiter de la période 1940-1945 par deux approches différentes : d'une part en reproduisant - précédé d'une longue présentation - le journal tenu entre septembre 1942 et février 1944 par son père, l'avocat Lucien Vidal-Naquet, qui sera déporté à Auschwitz avec sa femme en juillet 1944 ; et , d'autre part, en présentant plusieurs ouvrages essentiels récemment publiés, tant par des témoins de la période que par des historiens. Enfin, dans une quatrième partie, il s'interroge sur l'évolution des représentations du génocide dans l'immédiat après-guerre (à partir de l'analyse du livre de Karl Jaspers sur la culpabilité allemande) et à cinquante ans de distance, avec une chronique du procès du milicien Paul Touvier, et une étude sur la géographie mondiale des courants « négationnistes ».

Version papier : 24,80 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 1995
ISBN : 9782707125019
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Pierre VIDAL-NAQUET

Pierre VIDAL-NAQUET

Pierre Vidal-Naquet (1930-2006), historien, a été directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et directeur du Centre Louis-Gernet, fondé par Jean-Pierre Vernant. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la Grèce ancienne et sur l'histoire contemporaine.

Extraits presse

« Comme toujours Pierre Vidal-Naquet n'épargne personne. Sur tant de sujets brûlants et graves, il fait entendre le diapason de la morale et de la vérité. »

L'HISTOIRE

« Pierre Vidal-Naquet accorde une particulière attention, dans l'historiographie de l'Holocauste, aux rapports étroits qu'entretiennent le témoignage et l'analyse. »

LE MONDE DIPLOMATIQUE

« La caractéristique de Vidal-Naquet historien et polémiste est de privilégier les questions de fait, ou plutôt d'aborder les grands problèmes idéologiques ou politiques à travers des questions de fait. [...) En restituant la vérité, il défait l'unanimité fausse qui veut rassembler toutes les victimes sous un même drapeau (celui du " peuple juif "), ou écarter et discréditer certaines victimes. »

LA QUINZAINE LITTÉRAIRE

« On trouvera là des vues pénétrantes sur les racines souvent invisibles à l'œil nu de l'antisémitisme. »

LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

« Pierre Vidal-Naquet réunit dans un troisième tome de la série Les Juifs, la mémoire et le présent une douzaine d'études où il évoque Jacques Maritain, Jean Giraudoux et Simon Doubnov, fait écho au journal de son père, déporté à Auschwitz, commente quelques ouvrages récents et s'interroge sur l'évolution des représentations du génocide. »

DERNIÈRES NOUVELLES D'ALSACE

« À la précision de l'historien s'allie ici le souffle du moraliste. »

L'ARCHE

« La succession des articles (en général des préfaces à des ouvrages ou thèses) a le mérite de montrer que le travail de l'historien est toujours tissé d'abord de questions. La manière d'interroger les propos, les événements, les traces, les mémoires donne à l'ouvrage sa facture particulière. »

RAISON PRÉSENTE

PRESSE

 

Table des matières

Avant-propos - I. Trois figures d'intellectuels - Jacques Maritain et les juifs, réflexions sur un parcours (préface à J. Mariatain, L'Impossible Antisémitisme) - Sur un livre de Giraudoux publié en 1939 : Pleins Pouvoirs ( Cahiers Jean Giraudoux 1992) - Simon Doubnov : l'homme-mémoire (préface à S. Doubnov, Histoire moderne du peuple juif) - II. Témoignages d'un Français juif - Présentation du document - Journal de Lucien Vidal-Naquet (septembre 1942-février 1944) - III. Du génocide - Marseille 1940-1944 : l'ouverture et le piège (préface à Marseille, Vichy et les nazis, le temps des rafles, la déportation des Juifs) - Vichy et le Limousin (préface à Laurette Alexis-Monet , Les Miradors de Vichy) - Une bien belle école... (préface à Nadine hefler, Si tu t'en sors... Auchwitz 1944-1945) - Les harmoniques de Simon Laks (préface à Simon Laks, Mélodies d'Auchwitz) - Réflexions sur trois Ravensbrück (Contribution à La Démocratie à l'œuvre. Autour de Claude Lefort) - Sur un espace mort ( préface à Geneviève Decrop, Des camps au génocide : la politique de l'impensable) - Le premier cercle est le dernier (préface à Christopher Browing, Des hommes ordinaires. Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne) - IV. Réflexions pour aujourd'hui - Karl Jaspers et la culpabilité allemande (préface à Karl Jaspers, La culpabilité allemande) - Chronique du procès Touvier (article paru dans Chimères, printemps 1994) - Qui sont les assassins de la mémoire ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites