Le défi des épidémies modernes
Comment sauver la Sécu en changeant le système de santé

André CICOLELLA

Les sociétés modernes sont confrontées à une véritable épidémie de maladies chroniques : cancers, maladies cardiovasculaires, obésité et diabète, allergies, affections mentales… Or elles sont très largement évitables, car elles sont la conséquence de notre mode de vie et de notre environnement. Selon l’Organisation mondiale de la santé, elles sont responsables de 86 % des décès et représentent 77 % des cas de maladies en Europe. Elles sont ainsi devenues la cause majeure de la crise des systèmes de santé. En France, la « Sécu » a certes permis l’accès aux soins pour tous, mais elle n’arrive pas à répondre à cette crise. Et au nom de la lutte contre le « trou de la Sécu », on cherche donc à convaincre les Français qu’il faudrait remplacer le principe de solidarité par une logique individualiste d’assurances privées.
Mais les solutions libérales sont une illusion, comme le montre André Cicolella dans cet essai rigoureusement argumenté : elles ne répondent pas à la question et ne peuvent, au contraire, que faire empirer la situation. À l’inverse, explique-t-il, il est possible de surmonter la crise en agissant sur les causes environnementales et comportementales des maladies et en sortant du « tout médicament ». Mais aussi en réinventant un système de santé de proximité, un financement plus juste et en instaurant une véritable démocratie sanitaire. Bref, en refondant un véritable système de santé et pas seulement un système de soins.

Version papier : 9 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sur le vif
Parution : avril 2007
ISBN : 9782707151414
Nb de pages : 144
Dimensions : 115 * 190 mm
Façonnage : Broché

André CICOLELLA

André Cicolella est chercheur en santé environnementale et président de la Commission Santé des Verts. Il est l’auteur de Alertes santé (avec Dorothée Benoît-Browaeys, Fayard, 2005).

Extraits presse

« Pour l'auteur, chercheur et président de la commission santé des Verts, les maladies majeurs qui affecteront de plus en plus les sociétés développées sont les effets de nos modes de vie et de consommation. Le système de santé et d'assurance, conçu pour affronter des pathologies exogènes, ne peut y répondre,et doit être remplacer par une "démocratie sanitaire" basée sur la prévention et la modification des comportements. »
LE MONDE ÉCONOMIE

« En général, les livres écrits sur la santé évitent d'effrayer les corporatistes et les lobbyistes qui tiennent le secteur d'une main de fer. Alors si vous aimez les analyses à contre courant, dont l'argumentation savante montre le chemin crédible d'une autre politique en matière de santé, si vous ne savez pas ce que pourrait être - ce que sera ? - la seconde révolution de santé publique, et ce qui pourrait être une véritable réforme de la gouvernance en matière de santé, il faut lire Le défi des épidémies modernes. Comment sauver la Sécu en changeant le système de santé d'André Cicolella. [...] Environnement, proximité, efficience, démocratie, André Cicolella nous invite à "sortir de la crise par le haut". Pour 9 euros, ne boudons pas notre plaisir ! »
NEWSLETTER ANNUAIRE SECU

« Au nom de la lutte contre le "trou de la sécu", on cherche donc à convaincre les Français qu'il faudrait remplacer le principe de solidarité par une logique individualiste d'assurances privées. Mais les solutions libérales sont une illusion, comme le montre André Cicolella dans cet essai rigoureusement argumenté: elles ne répondent pas à la question et ne peuvent, au contraire, que faire empirer la situation. »
ESPACE SOCIALE EUROPÉEN

« Nouvelles maladies chroniques et système de santé. Notre société est confrontée à une véritable "épidémie" de maladies chroniques qui, parce qu'elles sont liées à notre mode de vie et à notre environnement, pourrait être évitées. Ces maladies, qui provoquent 86% des décès en Europe selon l'OMS, sont aussi devenues la cause majeure de la crise des systèmes de santé. »
SYNDICALISME HEBDO

« Dans ce petit livre très dense, l'auteur tire la sonnette d'alarme sur les épidémies de maladies chroniques qui font rage. [...] Très largement évitables, elles sont, sans mystère, la conséquence de notre mode de vie et de notre environnement. Selon l'OMS, elles sont pourtant responsables de 86% des décès et représentent 77% des cas de maladies en Europe. Elles sont au passage de la cause majeure de la crise de nos systèmes de santé. André Cicolella refuse de penser que "le trou de la Sécu" passe par la logique individualiste d'assurances privées. Pour éviter le pire et instaurer une véritable démocratie sanitaire en France, il livre des pistes bien étayées et les arguments chiffrés pour les défendre. Édifiant. »
L'INFIRMIÈRE LIBERALE MAGAZINE

« Il [André Cicolella] appelle les individus et les pouvoirs publics à la vigilance. Il faut changer les habitudes ! »
SUD OUEST

PRESSE

 

Table des matières

Introduction. Répondre au défi des épidémies modernes - I / Nos maladies ont changé - 1. L'épidémie de maladies chroniques - 2. Les maladies chroniques : des causes principalement environnementales - 3. L'impact sanitaire de la pollution croissante de l'environnement - 5. De la première à la seconde révolution de santé publique - II / Les raisons de la crise du système de santé - 6. De l'hospice à l'hôpital et de l'hôpital à l'hospice ? - 7. Un système de soins de proximité qui s'est délité - 8. Une France accro aux médicaments - 9. De la prévention à la précaution - 10. Une crise économique et démocratique - III / Sortir de la crise (par le haut) - 11. Pour une maîtrise sanitaire - 12. Refondre le système de soins - 13. Refonder la démocratie sanitaire - Conclusion. Pour un système de santé efficace et démocratique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites