Le capitalisme a-t-il un avenir ? - Randall COLLINS, Michael MANN, Georgi DERLUGUIAN, Craig CALHOUN, Immanuel WALLERSTEIN

Le capitalisme a-t-il un avenir ?

Randall COLLINS, Michael MANN, Georgi DERLUGUIAN, Craig CALHOUN, Immanuel WALLERSTEIN

On a souvent dit qu’il était plus facile de penser la fin du monde que celle du capitalisme. Pourtant, ce système présente aujourd’hui des signes de rupture qui permettent d’en anticiper le déclin imminent, et ce en recourant non pas au prophétisme, mais beaucoup plus simplement aux sciences sociales. C’est ce que démontrent ici cinq des plus éminents chercheurs internationaux.
Dans une langue qu’ils ont voulue accessible à tous, s’appuyant sur des idées fortes de Marx, Braudel ou Weber, ils explorent une série de tendances « lourdes » des sociétés contemporaines, telles que l’approfondissement des crises économiques et écologiques, le déclin probable des classes moyennes, les contradictions et désarticulations du système politique international ou encore les problèmes d’externalisation des coûts sociaux et environnementaux liés au fonctionnement du capitalisme mondial. Ils tirent également les enseignements historiques et sociologiques de la chute du bloc soviétique et des mutations actuelles de la Chine.
Pour cette pléiade d’universitaires prestigieux, les limites internes et externes de l’expansion du « système monde » capitaliste sont sur le point d’être atteintes. Face à son déclin accéléré et multidimensionnel, il est urgent de penser sérieusement à ce qui peut et devrait lui succéder. L’ouvrage rappelle ainsi que les sciences sociales, lorsqu’elles explorent rigoureusement la réalité, peuvent également aider à imaginer un autre avenir.

Version papier : 12,00 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit par Marc SAINT-UPÉRY
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°447
Parution : mai 2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707189530 ISBN numérique: 9782707191915

Randall COLLINS

Randall Collins est professeur à l’université de Pennsylvanie et auteur de nombreux ouvrages qui ont renouvelé tant la microsociologie interactionniste inspirée par Erving Goffman que la sociologie historique de la « longue durée ».

Michael MANN

Michael Mann est professeur de sociologie à UCLA et auteur de la plus puissante et plus influente fresque socio-historique néo-wébérienne (The Sources of Social Power, Cambridge University Press, en quatre volumes qui couvrent de la préhistoire au monde contemporain).

Georgi DERLUGUIAN

Georgi Derluguian enseigne les sciences sociales à la New York University d’Abou Dabi.

Craig CALHOUN

Craig Calhoun est un spécialiste reconnu des mouvements sociaux, du nationalisme et de la mondialisation. Il dirige la London School of Economics depuis septembre 2012.

Immanuel WALLERSTEIN

Immanuel Wallerstein (1930-2019), historien, sociologue et économiste américain reconnu, senior research scholar à l'université de Yale, a été directeur du Centre Fernand-Braudel pour l'étude des économies, des systèmes historiques et des civilisations à l'université de Binghamton (New York). Il était également chercheur rattaché à la Maison des sciences de l'homme à Paris, et il a présidé l'Association internationale de sociologie. Il est l'auteur de nombreux livres dont Le Système du monde du XVe siècle à nos jours (Flammarion), Le capitalisme historique (La Découverte, 2e édition, 2002), traduit dans de nombreuses langues, Après le libéralisme (L'Aube, 1999), L'Utopisme, (L'Aube, 2000), Sortir du monde états-unien (Liana Lévi, 2004).

Table des matières


Introduction. Le prochain grand tournant, par Immanuel Wallerstein, Randall Collins, Michael Mann, Georgi Derluguian, Craig Calhoun
1. La crise structurelle du capitalisme : pourquoi les capitalistes risquent de ne plus y trouver leur compte, par Immanuel Wallerstein
Le capitalisme durant sa phase de fonctionnement « normal »
Le système-monde moderne, de 1945 aux environs de 1970
La crise structurelle, de 1970 à… ?
2. Emploi et classes moyennes : la fin des échappatoires, par Randall Collins
Première échappatoire : l’innovation technologique crée de nouveaux emplois et de nouvelles branches industrielles
Deuxième échappatoire : l’expansion géographique des marchés
Troisième échappatoire : les métamarchés de la finance
Quatrième échappatoire : le secteur public en tant qu’employeur et investisseur
Cinquième échappatoire : l’inflation des diplômes, et autres formes de keynésianisme masqué
La vraie crise, c’est pour quand ?
La révolution anticapitaliste sera-t-elle pacifique ou violente ?
Les complexités du déroulement concret de la crise structurelle
L’avenir postcapitaliste : les oscillations possibles entre régimes économiques
3. La fin est sans doute proche, mais pour qui ?, par Michael Mann
Systèmes et cycles
La Grande Dépression
La Grande Récession de 2008
L’hégémonie américaine et ses critiques
L’épuisement des marchés capitalistes ?
La fin du monde ?
La fin est proche… ou peut-être pas
4. Ce qu’était le communisme, par Georgi Derluguian
La plate-forme géopolitique russe
Le socialisme de forteresse
Développement : les coûts du succès
L’effondrement était-il inévitable ?
Prédictions et trajectoires historiques
Le capitalisme et ses rivaux au XXe siècle
5. Ce qui menace le capitalisme aujourd’hui, par Craig Calhoun
L’« effondrement », une notion trompeuse
Capitalisme en général et capitalisme financiarisé
Penser à partir de la crise
Déficits institutionnels
Limitation des ressources et dégradation de l’environnement
Secteur informel et capitalisme illicite
Conclusion
Conclusion. La réalité en face, par Immanuel Wallerstein, Randall Collins, Michael Mann, Georgi Derluguian et Craig Calhoun
La fabrication de notre présent
Limites systémiques ou intensification sans fin ?
Transitions
Les sciences sociales face aux transformations à venir
Coda.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites