La guerre sociale en France
Aux sources économiques de la démocratie autoritaire

Romaric GODIN

La tentation d’un pouvoir autoritaire dans la France de 2019 trouve ses racines dans le projet économique du candidat Macron.
Depuis des décennies, la pensée néolibérale mène une guerre larvée contre le modèle social français de l’après-guerre. La résistance d’une population refusant des politiques en faveur du capital a abouti à un modèle mixte, intégrant des éléments néolibéraux plus modérés qu’ailleurs, et au maintien de plus en plus précaire d’un compromis social. À partir de la crise de 2008, l’offensive néolibérale s’est radicalisée, dans un rejet complet de tout équilibre.
Emmanuel Macron apparaît alors comme l’homme de la revanche d’un capitalisme français qui jadis a combattu et vaincu le travail, avec l’appui de l’État, mais qui a dû accepter la médiation publique pour « civiliser » la lutte de classes. Arrivé au pouvoir sans disposer d’une adhésion majoritaire à un programme qui renverse cet équilibre historique, le Président fait face à des oppositions hétéroclites mais qui toutes rejettent son projet néolibéral, largement à contretemps des enjeux de l’époque. Le pouvoir n’a ainsi d’autre solution que de durcir la démocratie par un excès d’autorité. Selon une méthode classique du néolibéralisme : de l’épuisement de la société doit provenir son obéissance.

Version papier : 18 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 2019
ISBN : 9782348045790
Nb de pages : 250
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348046520
Format : EPUB

Romaric GODIN

Romaric GODIN
Romaric Godin, journaliste, a été correspondant en Allemagne puis rédacteur en chef adjoint du service macroéconomie de La Tribune. En 2017, il a rejoint la rédaction de Mediapart, où il couvre notamment l’économie française.

Extraits presse

Romaric Godin offre une analyse précise, et qui touche juste, du projet libéral radical de la macronie. Il donne sens à toutes les mesures prises depuis 2017. [...] Un diagnostic limpide et effrayant de la France d'aujourd'hui.

01/09/2019 - Christian Chavagneux - Alternatives économiques

 

Dans son dernier livre, le journaliste Romaric Godin analyse le tournant autoritaire du président de la République à travers son projet économique, où les libertés du capital priment sur toutes les autres. Faute d’une victoire sur l’opinion, le néolibéralisme recourt au passage en force.

01/10/2019 - Simon Blin - Libération

 

Le néolibéralisme n’a jamais réussi à s’implanter totalement en France. Avec Emmanuel Macron, tout est en train de changer, écrit notre confrère Romaric Godin dans son livre La Guerre sociale en France. Rompant avec les équilibres passés, l’État s’est rangé aux côtés du capital contre le travail, assumant toutes les violences et la promotion d’un capitalisme autoritaire pour imposer ses vues.

26/09/2019 - Martine Orange - Mediapart

 

Que l'on ne s'y trompe pas : l'ouvrage n'est pas une tribune contre le Gouvernement en place mais un essai qui décrypte minutieusement comment le pouvoir n'a d'autre recours qu'un excès d'autorité. Romaric Godin illustre chacune de ses idées, tout le livre est extrêmement documenté. [...] il est indispensable pour comprendre la situation sociale actuelle en France, qui trouve ses racines dans la vision économique d'Emmanuel Macron.

01/01/2020 - Irène Lopez - Liaisons sociales Magazine

 

Dans cet ouvrage, [Romaric Godin] ne se focalise pas sur la personnalité du président mais sur le sens à donner à sa politique en l'éclairant à la lumière du temps long, celui qui, depuis le XIXe siècle, a vu s'installer un rapport de force qui varie selon les circonstances entre le monde du travail - du salariat plus exactement - et celui du capital. [...] L'un des mérites du livre de Romaric Godin, passionnant et passionné, est de réintégrer l'économie dans la politique, qui sont indissociables comme le pensait le XIXe siècle. À une époque où règne, du moins dans l'espace intellectuel et les débats un paradigme « postmoderne » qui se caractérise par une forme de relativisme et d'explication réduite à la « déconstruction », ce livre réinvestit une analyse dialectique de la totalité des faits, en essayant de leur donner du sens à travers la mobilisation de connaissances économiques, historiques et politiques. Surtout, il cherche à nourrir un débat au sein d'une gauche éclatée qui ne doit pas seulement se contenter d'une opposition à Emmanuel Macron mais proposer une alternative crédible à la hauteur des enjeux actuels.

11/01/2020 - Robert Jules - La Tribune

 

L’ouvrage de Romaric Godin est une contribution importante pour penser l’évolution politique et économique en France. Si la confrontation entre Macron et les gilets jaunes constitue une pièce maîtresse de l’analyse, l’intérêt du livre est de proposer une lecture historique de long terme tant des politiques économiques que des idées qui les justifient. [...] En plus de poser des questions importantes, l’ouvrage est agréable à lire et s’adresse à tous. On peut conseiller sa lecture sans hésitation.

21/02/2020 - Nicolas Da Silva - Contretemps

 

Vidéos






 





 

Table des matières

Introduction
1. L’ordre néolibéral ou la revanche du capital

Qu’est-ce que le néolibéralisme ?
L’État néolibéral
La lutte de classes revisitée
2. Le capitalisme français dans l’ère néolibérale
L’inachevée conversion au néolibéralisme
Les origines de l’exception française
3. Genèse du macronisme, ou la montée des tensions
Le modèle français et sa critique néolibérale
La radicalisation du néolibéralisme français
4. L’inévitable guerre sociale
Qu’est-ce que le macronisme ?
Le face-à-face
5. Vers la démocratie autoritaire
L’impasse Macron
La tentation de la démocratie autoritaire
Conclusion.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites