La fabrique du consommateur
Une histoire de la société marchande

Anthony GALLUZZO

Vers 1800, la plupart des Français étaient des paysans qui construisaient eux-mêmes leur maison, récoltaient leurs céréales, pétrissaient leur pain et tissaient leurs vêtements. Aujourd’hui, l’essentiel de ce que nous consommons est produit par un réseau de grandes et lointaines entreprises. En deux siècles à peine, la communauté paysanne autarcique s’est effacée pour laisser place à une myriade de consommateurs urbains et connectés.
Cet ouvrage retrace les grandes étapes de cette conversion à la consommation. Comment s’est constitué le pouvoir marchand ? Quels changements sociaux ont accompagné la circulation massive des marchandises ? En parcourant l’Europe et l’Amérique du Nord des XIXe et XXe siècles, ce livre retrace l’histoire de multiples dispositifs de marché : la marque insufflant à la marchandise sa valeur-signe, les mises en scène inventées par les grands magasins, l’ingénierie symbolique déployée par les relations publiques et la publicité… Il raconte la conversion des populations à la consommation et la fulgurante prise de pouvoir des marchands.

Version papier : 19 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : ZONES
Parution : juin 2020
ISBN : 9782355221422
Nb de pages : 264
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782355221699
Format : EPUB

Anthony GALLUZZO

Anthony GALLUZZO
Anthony Galluzzo est maître de conférences à l’université de Saint-Étienne. Il est affilié au laboratoire de recherche Coactis (E.A. 4161), dont il codirige l’axe scientifique « Cultures de consommation et nouvelles stratégies de marché ». Ses travaux de recherche portent principalement sur les cultures de consommation et leur histoire.

Extraits presse

Anthony Galluzzo (université de Saint-Étienne) publie une enquête passionnante sur le passage de sociétés autarciques paysannes en sociétés urbaines frénétiques du commerce, compulsives à l’achat de biens de consommation dont elles constatent, au fil du temps, la vacuité.

31/05/2020 - Gilles Fumey - Géographies en mouvement

 

Un essai finement documenté et captivant, qui réalise une socio-histoire de la société marchande.

15/06/2020 - Nicolas Celnik - Libération

 

« Une histoire de la société marchande » aussi passionnante que documentée.

21/06/2020 - Jonathan Fanara - Le Mag du Ciné

 

Sans doute la critique d'une société marfchande hypertrophiée et de son corollaire - l'humanité transformée en machine à vendre ou à acheter - n'est-elle pas nouvelle : Jean Baudrillard, dans son fameux essai sur La Société de consommation, a décrit le phénomène il y a juste cinquante ans (1970). Mais l'histoire de ce basculement ? Ses mécanismes complexes ? Ses relais dans la ville, la famille ou la presse ? Dans La Fabrique du consommateur, essai limpide et passionnant, le sociologue Anthony Galluzzo décrypte la fascinante trajectoire de notre métamorphose.

15/07/2020 - Olivier Pascal-Moussellard - Télérama

 

La consommation n’a pas toujours occupé une place centrale, rappelle l’auteur de cette fresque ambitieuse mais très accessible qui explore le processus par lequel est advenue en moins de deux siècles la « société de consommation ».

01/09/2020 - Igor Martinache - Alternatives économiques

 

Table des matières

Introduction
1. L’incarnation de la marchandise

La formation du marché et le fétichisme de la marchandise
2. La spectacularisation de la marchandise
Les grands magasins et l’invention du shopping
3. La dynamique des marchandises
La distinction-affiliation comme matrice de diffusion des objets
4. Le fantôme de la marchandise
Incursion et prolifération de l’image dans le quotidien
5. L’esprit de consommation
Sur les mutations mentalitaires produites par la marchandisation
6. L’ingénierie sociale
Gestion des consciences et légitimation de l’ordre marchand
7. L’ingénierie symbolique
Puissance et impuissance de l’action publicitaire
8. Le système domestique
La clôture du foyer et la division du travail de consommation
9. Le nouvel esprit de consommation
Les long sixties ou la revitalisation du marché par l’anticonformisme
10. L’hyperconsommateur
L’avenir des exponentielles
Bibliographie

Droits étrangers

THE MAKING OF THE CONSUMER
A history of mercantile society

In barely two centuries, a large part of the self-sufficient rural communities in Europe and North America has disappeared to make way for urban, globalized and connected consumers. We no longer build our own houses, harvest our cereals in order to make our daily bread and we no longer make our own clothes.
What changes has the commercialization process instilled in our behavior? How did commercial power develop? What changes have been brought about by the massive circulation of goods in the world?
This work traces this great historical mutation, which takes on particular meaning in 2020 at the time of the Covid 19 pandemic.


Anthony Galluzzo is an associate professor at the Université de Saint-Étienne. His research focuses mainly on consumer cultures and their history.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites