La dignité ou la mort
Éthique et politique de la race

Norman AJARI

Être africain ou afrodescendant, c’est provenir d’un peuple dont l’humanité fut contestée sur les plans juridique, scientifique, philosophique, théologique, économique, psychiatrique. On n’en continue pas moins à exiger des Afrodescendants qu’ils cessent de « ressasser », de « ruminer » l’histoire coloniale, répétant ainsi une vieille injonction esclavagiste à l’oubli des ancêtres et à la méconnaissance de la communauté d’origine.
Pourquoi prendre la question sous l’angle de la dignité ? La dignité est ce que le Blanc essaie d’abolir lorsqu’il exerce sa violence sur le Noir. Mais c’est aussi ce dont le Blanc se prive lui-même lorsqu’il exerce sa violence sur le Noir. Enfin, c’est ce que le Noir réaffirme collectivement lorsqu’il s’engage contre la domination blanche. Lorsque la dignité d’un jeune Noir est prise d’assaut, lorsqu’il est violé ou assassiné par les représentants de l’État, c’est une longue histoire de luttes, de conquêtes et d’affirmation d’une humanité africaine qui vacille et tremble sur ses bases.
La Dignité ou la Mort propose une implacable analyse critique de la tradition philosophique européenne. Mais c’est pour mieux renouer avec l’histoire méconnue de la pensée radicale des mondes noirs. Les révoltes d’esclaves, la négritude, les usages révolutionnaires du christianisme en Amérique du Nord et en Afrique du Sud, l’ontologie politique seront autant d’étapes d’un véritable parcours de libération.
La dignité est la capacité de l’opprimé à tenir debout entre la vie et la mort.

Version papier : 17,00 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Les Empêcheurs de penser en rond
Parution : février 2019
Format : EPub
ISBN papier : 9782359251340 ISBN numérique: 9782359251463

Norman AJARI

Norman Ajari est docteur en philosophie et chargé de cours à l’université Toulouse Jean-Jaurès. Il est également membre du bureau exécutif de la Fondation Frantz-Fanon.

Table des matières

Introduction
Les deux sources de la pensée décoloniale
La philosophie africana en contexte afro-français
Une éthique de la dignité
I / Réincarner la dignité
1. Décoloniser la philosophie morale

La dignitas prémoderne
Pic de la Mirandole et la divinisation de l’homme européen
Kant : dignité de fonction et fiction de la personne
La désincarnation de l’éthique
De l’étatisation de la dignité aux conflits éthiques
2. L’indigne
Écrire la vie indigne (une épistémologie)
L’horreur coloniale occultée (une mémoire)
La production nécropolitique de l’indigne (une critique du pouvoir)
L’indigne au quotidien (une existence)
3. Notre dignité est plus vieille que nous
La lutte dans la dignité
Le noyau rationnel de la négritude
Historicité profonde
La part indéconstructible de nous-mêmes
II / Caliban théologien politique
4. L’universel par accident
Un sécularisme constantinien
Prospero théologien politique
Politique du particulier
Dignité et universel
5. Une théologie de la dignité noire en Amérique du Nord
L’âme du blues
L’Église de la révolte
Afro-prophétisme
L’appel de la dignité
6. Ubuntu : philosophie, religion et communauté en Afrique noire
Paulin Hountondji : une critique épistémologique de l’ethnophilosophie
Fabien Eboussi Boulaga et l’herméneutique du Muntu
Ubuntu et amour du prochain
Un humanisme né du désastre
Post-scriptum sur une Afrique du Sud irréconciliée
III / Formes-de-mort de l'Europe nécropole
7. Reconnaissance et dignité à l’ère de l’apartheid global
Les vies jetables et leur recyclage
Fixation
L’asymétrie de la reconnaissance
La proposition de la souverainedignité
Conclusion. Ontologie politique et dignité noires
Naître : l’ontologie politique noire
La privation d’être
Teintes de la dignité
Dignité noire
Remerciements
Index.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites