La corne de vache et le microscope
Le vin « nature », entre sciences, croyances et radicalités

Christelle PINEAU

Dans les années 1980, des vignerons en dissidence avec le modèle vitivinicole productiviste et l’utilisation de produits chimiques de synthèse ont transformé leurs pratiques pour devenir des vignerons « nature ». Très implanté en France, ce réseau ne cesse depuis d’engendrer de nouveaux adeptes.
Cette nouvelle paysannerie militante et hétérogène fonde son identité commune sur le respect des sols, du milieu, privilégiant les actions de prévention dans le but de tendre vers une autonomie du végétal et des vins. Chaque étape nécessite un investissement total de ces « vignerons-chercheurs » qui peuvent avoir recours à la biodynamie (compost fait à partir de bouse de vache introduite dans des cornes par exemple) et/ou à la microbiologie (observation des levures indigènes au microscope). Par-delà les frontières des savoirs renvoyés soit dans les catégories du sensible ou de l’ésotérisme, soit de l’intelligible ou de la raison, ils tissent des liens.
Phénomène de société éphémère pour les uns, point de départ vers une redéfinition des façons de faire et de boire du vin pour les autres, les vins « nature » s’invitent dans les débats sur l’écologie et la santé publique. Entre attraction et répulsion, ils provoquent des réactions contrastées, rarement neutres ou pondérées.
Partie dans les vignobles de France où se concentrent majoritairement ces vignerons (Anjou, Ardèche, Beaujolais, Jura, Minervois, etc.), Christelle Pineau a cherché à comprendre les motivations profondes de leurs choix radicaux et exigeants qui les conduisent à élaborer ces vins si singuliers et pluriels.

Version papier : 20,00 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Augustin BERQUE
Collection : Sciences humaines
Parution : février 2019
Format : EPub
ISBN papier : 9782348041747 ISBN numérique: 9782348042546

Christelle PINEAU

Christelle Pineau est docteure en anthropologie sociale et ethnologie, chercheuse associée à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain de l’EHESS. Ses travaux portent en particulier sur le domaine du vin, et croisent les études de genre.

Table des matières

Préface
Introduction
1. Aux sources du vin « nature »

Deux exemples de revendication du vin naturel dans l’histoire
Définir le vin « nature » aujourd’hui
Éclairages sur les notions de bio, « nature » et biodynamie
Rudolf Steiner et Jules Chauvet comme repères
2. Refaire sa vigne, trajectoires de vie
(R)évolution culturale
Pour raisons de santé
Rupture conventionnelle
Anne‑Marie Lavaysse, chronique du Minervois
3. Économie de l’autonomie
L’ensemble‑vignes
Vins libérés
Les aventuriers des vins buissonniers
4. Êtres en relation
Un réseau d’entraide hors normes
La nature reconsidérée
De la place des femmes
5. Courants alternatifs, circuits ouverts ?
S’inscrire dans des cercles
Vins sans frontières
De liane en liane
Conclusion. Transmettre
Remerciements
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites