La France du Front populaire - Jacques KERGOAT

La France du Front populaire

Jacques KERGOAT

La mémoire collective des Français conserve présentes les images du Front populaire : grèves, occupations d’usines, manifestations, accords Matignon, semaine des 40 heures, congés payés, etc. Grâce à des archives inédites et de nombreux entretiens avec des acteurs de ces événements, Jacques Kergoat s’est efforcé de montrer dans ce livre les incertitudes, les hésitations, les rêves et les passions des Français des années 1930. C’est une France provinciale et rurale, qui semble se réveiller d’un long sommeil tranquille et découvre avec stupeur les nouvelles contraintes de ce temps de crise. La jeunesse revendique une place ; les femmes travaillent, manifestent et font grève ; la seconde génération d’immigrés italiens et polonais s’intègre tant bien que mal dans une France composite, qui accueille alors les réfugiés espagnols. Les partis politiques et les syndicats vivent des clivages, des scissions ou des recentrages. Ainsi toute la société amorce une profonde mutation. De l’empire colonial aux nouvelles industries, de la musique au cinéma, tout exprime ce remue-ménage. Le Front populaire est l’instant privilégié de ces changements : signe de santé sociale, élan d’optimisme, volonté d’un mieux-être.

Version papier : 12,70 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°225
Parution : avril 2006
ISBN : 9782707148629
Nb de pages : 420
Dimensions : 125 * 190 mm

Jacques KERGOAT

Jacques Kergoat (1939-1999), sociologue, historien du socialisme, a milité au Parti socialiste unifié avant de rejoindre la Ligue communiste révolutionnaire, dont il était devenu l’un des dirigeants. Fondateur de la Fondation Copernic, il a co-dirigé l’ouvrage Le Monde du travail (La Découverte, 1998).

Extraits presse

« Par cette magistrale recomposition historique, le sociologue et historien du socialisme Jacques Kergoat a su retracer les étapes de cette profonde mutation sociale que vécut la France des années 1930, les espoirs de sa population. »
L'HUMANITÉ

« [L]es lecteurs y retrouveront, sans rétromanie et pourtant avec émotion, l'air vif d'une belle équipée. »
LE MONDE

« On prend un réel plaisir à lire l'ouvrage de [Jacques Kergoat]. »
LES CLIONAUTES

« Les ouvrages de synthèse qui méritent encore d'être lus vingt ans après leur sortie sont trop rares pour qu'on ne les signale pas. C'est le cas de ce volume. [...] L'ouvrage reste vivant, dense et clair. »
LE MONDE DES LIVRES

« Il fallait retracer le contexte de ces années 1930. Jacques Kergoat, dans La France du Front populaire, s'y était employé. Cette réédition, en collection de poche, vient évidemment à son heure. Elle est irremplaçable. Tous les sujets sont traités, y compris l'évolution des anti-arts, ceux de la rue comme ceux de l'industrie. Le cinéma, le théâtre -le groupe Octobre créé par Prévert-, la radio, commençant à devenir le média central, la chanson et le jazz, tout est présent. »
ROUGE

« Historien de gauche, mais doté d'un grand talent d'écriture, Jean Kergoat (1939-1999) n'en cherche pas moins à conserver son objectivité dès qu'il s'agit d'étudier ce phénomène politique, social et culturel. »
HISTOBIBLIO.COM

PRESSE

 

Table des matières

1. Les années hésitantes - La mutation morose - La crise - Les choix du patronat - Le parti radical à la croisée des chemins - Le temps des ligues - La flambée verte - Les stratégies syndicales - Le PCF : sectarisme et ultra-gauchisme - Socialistes : reconstruction et nouvelles divisions - Paysans, ouvriers : même combat ? - 2. La naissance du Front populaire - Le scandale Stavisky et le 6 février - Les appareils hésitent - Le 12 février - Premières initiatives unitaires - L'affaire Doriot - Le pacte d'unité d'action - Remous radicaux - L'Internationale communiste et le tournant du PCF - Les répercussions à gauche - Plan, catalogue ou programme ? - Doriot et Bergery - Une droite sans politique - Pacifisme et nationalisme face au pacte Laval-Staline - Un 14-Juillet tricolore - 3. La victoire électorale - Émeutes à Brest et à Toulon - Exclusions en chaîne - La « gauche révolutionnaire » - L'adhésion radicale - Le programme du Front populaire - Un seul parti ouvrier ? - La réunification syndicale - La gauche paysanne reste divisée - Tensions internationales - Un climat social et politique perturbé - La campagne électorale - Premier tour : poussée à gauche - Une majorité « Front populaire » - 4. Les grèves de juin - L'exemple de l'aéronautique - La première vague de la métallurgie parisienne - PC et PS : ébranlés à gauche - Il n'y aura pas de ministres communistes - Le premier gouvernement Blum - La deuxième vague - L'accord Matignon - Les grèves repartent de plus belle - Il faut savoir arrêter une grève... - Une très lente « deffervescence » - Bilan statistique - La mue de la CGT - La CFDT aussi - Socialistes et communistes : des adhérents par milliers - Un mouvement ouvrier en recomposition - 5. La Révolution française a-t-elle commencé ? - Des grèves « payantes » - L'origine des grèves - La signification de juin 36 - À l'aube de la révolution ? - Le rôle de l'extrême gauche - Les contradictions des militants du PCF - La droite se ressaisit - Jacques Doriot et le PPF - Le parti social français - Un rapport de forces incertain - 6. Pour l'Espagne -Il y a toujours des Pyrénées - Léon Blum et la non-intervention - La gauche hésitante - L'organisation de la solidarité - Les Brigades internationales - Une non-intervention « relâchée » ? - La gauche divisée - 7. Les premières lézardes - Le PCF et le « front des Français » - La dévaluation - Les radicaux divisés - Patronat et bourgeoisie à l'offensive - Un budget militaire renforcé - Le gouvernement Blum et l' Église - La pause - Les afrrontements de Clichy - La chute du gouvernement Blum - Le tour de Chautemps - La Cagoule - Les élections cantonales - La gauche et les colonies - L'évolution de la politique coloniale - L'isolement des socialistes anticolonialistes - Les grèves de l'hiver 1937 et la démission de Chautemps - Les combinaisons parlementaires à l'ordre du jour - La droite traditionnelle sur le devant de la scène - L'impossible union nationale - Le second gouvernement Blum - Les grèves de la métallurgie parisienne - La nouvelle politique économique de Blum - Et Blum tombe pour la seconde fois - 8. L'agonie - L'heure de Daladier - Marceau Pivert s'en va - Une situation sociale instable - Munich - Les décrets Reynaud - Le congrès de Nantes de la CGT - Les grèves sauvages - Vers l'affrontement - La grève du 30 novembre - Les raisons de l'échec - La répression patronale - La répression gouvernementale - La répression judiciaire - Faibles réactions ouvrières - 9. Le paysage de la défaite - Organisation du travail et nouvelles qualifications professionnelles - Le mouvement de la jeunesse - La place des femmes - Les immigrés exclus - 10. Repères pour un bilan - Une incontestable réussite : les congés payés - La réforme scolaire s'enlise - L'Office du blé et la condition paysanne - Des nationalisations en trompe l'oeil - Une progression inégale du pouvoir d'achat - L'application des 40 heures - 11. Le mouvement culturel - Le monde irréel de la chanson - Du sport rouge au sport populaire - Écrivains engagés et lectures ouvrières - Le cinéma, miroir du Front populaire - Bibliographie - Livres - Articles - Travaux universitaires - Index géographique - Index des noms.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites