L'histoire comme champ de bataille - Enzo TRAVERSO

L'histoire comme champ de bataille
Interpréter les violences du XXe siècle

Enzo TRAVERSO

Le XXe siècle s’est arrêté un beau jour de 1989, avec la chute du mur de Berlin. Ce qui jusqu’à la veille palpitait dans le présent a soudainement semblé faire partie de l’histoire. Profondément affectée par cette rupture, l’historiographie a dû remettre en cause ses paradigmes, questionner ses méthodes, redéfinir ses domaines.
Dans ce livre, Enzo Traverso reconstitue de manière magistrale et critique le tableau d’ensemble des mutations qui sont au cœur des grands débats historiographiques actuels. Il y aborde les grandes catégories interprétatives, tant anciennes (révolution, fascisme) que nouvelles (biopouvoir), pour mettre en lumière à la fois la fécondité et les limites de leurs apports ou de leurs métamorphoses. Il y interroge le comparatisme historique, d’abord en étudiant les usages de la Shoah comme paradigme des génocides, puis en mettant en parallèle l’exil juif et la diaspora noire, deux thèmes majeurs de l’histoire intellectuelle. Il analyse, enfin, les interférences entre histoire et mémoire, entre mise à distance et sensibilité du vécu, qui affectent aujourd’hui toute narration du XXe siècle.

Version papier : 12,50 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°359
Parution : novembre 2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707171511 ISBN numérique: 9782707194381

Enzo TRAVERSO

Enzo TRAVERSO

Enzo Traverso est né en Italie en 1957, il a enseigné les sciences politiques à l’Université de Picardie Jules Verne. Il est professeur de sciences humaines à Cornell University (New York). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, traduits en une douzaine de langues. Parmi ses derniers travaux, Le Totalitarisme (Seuil, 2001), La violence nazie (La Fabrique, 2002), À feu et à sang. La guerre civile européenne 1914-1945 (Stock, 2007 ; Hachette-Pluriel, 2009). À La Découverte, il a publiéLes Juifs et l’Allemagne (1992), L'Histoire comme champ de bataille. Interpréter les violences du XXe siècle (2010, 2012) et La Mélancolie de gauche. La force d'une tradition cachée, XIXe - XXIe siècle (2016)

Table des matières

Introduction. Écrire l’histoire au tournant du siècle
Notes sur les sources
1. Fin de siècle. Le XXe siècle d’Eric Hobsbawm
Une tétralogie
Eurocentrisme
Communisme
Barbarie
Longue durée
2. Révolutions. 1789 et 1917 après 1989. Sur François Furet et Arno J. Mayer
Matrices du totalitarisme
Furies
Mythe et histoire
3. Fascismes. Sur George L. Mosse, Zeev Sternhell et Emilio Gentile
Constellations historiennes
Culture fasciste
Idéologie
Révolution ou contre-révolution ?
Usage public de l’histoire
4. Nazisme. Un débat entre Martin Broszat et Saul Friedländer
Une correspondance
Historisation
Apories
Antisémitisme
« Histoire intégrée »
5. Comparer la Shoah. Questions ouvertes
Comparatisme
Génocide
Antisémitisme et racisme
Allemagne nazie et Espagne inquisitoriale
Totalitarisme
La Shoah comme synthèse
6. Biopouvoir. Les usages historiographiques de Michel Foucault et Giorgio Agamben
Biopolitique et historiographie
Le modèle foucaldien
Biopouvoir et souveraineté
Penser le XXe siècle
7. Exil et violence. Une herméneutique de la distance
Distance et critique
Exil et violence
Exil comme observatoire
Théorie voyageuse
Exil juif et Atlantique noir
8. L’Europe et ses mémoires. Résurgences et conflits
Historiciser la mémoire
Éclipse des utopies
Entrée des victimes
Identités européennes
Espaces mémoriels
Conclusion
Index des noms

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites