L'extase totale
Le IIIe Reich, les Allemands et la drogue

Norman OHLER

La drogue est la continuation de la politique par d’autres moyens : telle est sans doute l’une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich. Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s’est bientôt imposée à toute la société allemande pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l’enthousiasme était de retour, un nouvel élan s’emparait de l’Allemagne.
Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le Blitzkrieg fut littéralement une guerre du « speed ». Mais si la drogue peut expliquer les premières victoires allemandes, elle a aussi accompagné les désastres militaires. La témérité de Rommel, l’aveuglement d’un Göring morphinomane et surtout l’entêtement de l’état-major sur le front de l’Est ont des causes moins idéologiques que chimiques.
Se fondant sur des documents inédits, Norman Ohler explore cette intoxication aux conséquences mondiales. Il met notamment en lumière la relation de dépendance réciproque qui a lié le Dr Morell à son fameux « Patient A », Adolf Hitler, qu’il a artificiellement maintenu dans ses rêves de grandeur par des injections quotidiennes de stéroïdes, d’opiacés et de cocaïne. Au-delà de cette histoire, c’est toute celle du IIIe Reich que Ohler invite à relire à la lumière de ses découvertes.

Version papier : 12,00 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de Hans MOMMSEN
Traduit par Vincent PLATINI
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°492
Parution : août 2018
Format : EPub
ISBN papier : 9782348037412 ISBN numérique: 9782348041204

Norman OHLER

Norman OHLER
Norman Ohler est un journaliste et réalisateur de documentaire allemand. Il a notamment travaillé pour Stern et le Spiegel. L’Extase totale est son cinquième livre.

Table des matières

Notice d’utilisation et précautions d’emploi
Tableau clinique
Diagnostic
Éléments actifs
Précautions d’utilisation
Effets secondaires
Conservation du produit
I / Pervitine : l’amphèt’ nationale
Breaking Bad : une usine à dope au cœur du Reich
Aux origines de la drogue : le XIXe siècle
L’Allemagne, terre de drogues
1920, les années dope
Changement de régime, changement de produit
Politique antidrogue, politique antisémite
La star des médecins du Kurfürstendamm
Le Patient A
Drogue du peuple et peuple drogué
II / Blitzkrieg meth (1939-1941)
En quête de preuves : Archives militaires fédérales allemandes, Fribourg
L’armée découvre la drogue (allemande)
Pain blanc, pain noir et cellules grises
Comme des robots
Burn-out
Les temps modernes
Le temps, c’est de la guerre
« Flânez pas, foncez ! »
Chrono-meth
Piège de cristal
Une guerre éclair trop rapide
Une interprétation pharmacologique
Le dealer de la Wehrmacht
Guerre et vitamines
I believe I can fly
Du pain bénit pour l’ennemi
III / High Hitler – le médecin du Patient A
Aux archives de Washington
Un mental de bunker
Ivresse de l’est
Un ancien médecin-officier raconte
La Tanière du loup-garou
L’abattoir ukrainien
« X » : dans un autre monde
Eucodal
Services secrets et marchands de drogues
Patient B
Un attentat et ses conséquences pharmacologiques
La cocaïne, enfin !
Speedball
La guerre des médecins
Autodestruction
Le superbunker
La fermeture éclair
La faute à qui ?
IV / Dernières débauches : Blut und Drogen (1944-1945)
Rendez-vous à Munich : l’Académie médicale de la Bundeswehr
À la recherche de la nouvelle came
En service commandé à Sachsenhausen
La patrouille des pilules
La descente
Lavages de cerveaux
Le crépuscule des drogues
Last exit Führerbunker
Congédié
L’ultime poison
La chute du Dr Morell
L’extase millénaire
Postface par Hans Mommsen
Remerciements.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites