L'esprit démocratique du populisme

Federico TARRAGONI

Et si la nature du populisme nous échappait encore ? L’actualité politique voit ce mot ressurgir régulièrement, mais, au-delà de sa charge polémique, que désigne-t-il exactement ? Depuis trente ans, les médias ressassent les mêmes poncifs : le populisme serait démagogique et autoritaire ; ni de droite ni de gauche, mais essentiellement xénophobe et nationaliste ; il menacerait nos démocraties, comme jadis le totalitarisme. Ce qu’il s’agit, au fond, de faire via cette instrumentalisation quotidienne, c’est de discréditer l’idée d’une démocratie alternative, hors des institutions établies, et de dénier au peuple une capacité propre à faire de la politique.
Il convient donc de reconstruire ce concept fourre-tout sur de nouvelles bases. De le débarrasser des jugements normatifs, de cartographier ses expériences historiques fondatrices et de le rapporter au contexte politique qui l’a vu émerger comme phénomène à part entière, l’Amérique latine. S’en dégage une découverte fondamentale : le populisme n’a rien à voir avec la démagogie, le nationalisme et le totalitarisme. C’est une idéologie, radicalement démocratique, de crise des démocraties représentatives libérales, qui possède ses propres logiques et contradictions internes.
L’enjeu de cette redéfinition est de taille : mieux comprendre les nouveaux conflits sociaux qui se saisissent de l’opposition peuple vs élite et sont en train de transformer profondément nos démocraties.

Version papier : 22 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'horizon des possibles
Parution : novembre 2019
ISBN : 9782707197306
Nb de pages : 372
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348043284
Format : EPUB

Federico TARRAGONI

Federico TARRAGONI
Federico Tarragoni est sociologue, maître de conférences HDR à l’université Paris-Diderot, où il dirige le Centre de recherches interdisciplinaires sur le politique (CRIPOLIS). Il est l’auteur de L’Énigme révolutionnaire (Les Prairies ordinaires, 2015, prix du Jeune Sociologue de l’AISLF) et de Sociologies de l’individu (La Découverte, 2018).

Extraits presse

Passant des Russes du XIXe siècle aux mouvements agrariens de l’Europe centrale et aux États-Unis de la misère agricole et du People Party, Tarragoni reprend les aventures politiques éclatées selon les pays et déclinées en chronologies similaires et dissemblables. Se creuse alors le sens que l’auteur donne aux cas contemporains italiens et espagnols, il parle de «latino américanisation du vieux continent», ce qui n’annonce ni le meilleur car on sait ce que furent les républiques bananières, ni le pire, ce fantasme sans fond. Cet ouvrage, le plus inventif, le plus riche, le plus synthétique aussi, médite donc un présent ouvert, et on peut lui en savoir gré.

26/10/2019 - Maïté Bouyssy - En attendant Nadeau

 

Pas un jour ne passe sans que le mot ne soit prononcé dans l’espace médiatique : populisme. Son usage se déploie dans trois registres : une injure publique, proférée par des politiques et des éditorialistes contre tout ce qui n’est pas eux (libéraux, donc raisonnables) ; un concept, convoqué par des chercheurs pour analyser des phénomènes politiques à cheval sur les continents, les époques et les idéologies ; une stratégie politique, débattue par des militants dans une conjoncture électorale inédite (« populisme de gauche » ou « union de la gauche » ?). Federico Tarragoni, sociologue à l’Université Paris-Diderot, s’en saisit à son tour, avec la rigueur des sciences sociales. Le populisme, assure-t-il, désigne des moments de crises démocratiques, et nous voici en plein dedans.

07/11/2019 - Ballast

 

De qualité inégale, la plupart des essais sur le populisme parus cet automne entretiennent la confusion conceptuelle qui entoure ce terme. L'Esprit démocratique du populisme, de Federico Tarragoni, se distingue par sa rigueur et son originalité. [...] Au fil d'un propos bien construit et référencé, Tarragoni propose donc une opération de clarification conceptuelle.

24/11/2019 - Fabien Escalona - Mediapart

 

Populistes les Gilets jaunes ? Au-delà du stigmate, le terme est aussi une manière de parler de l’hétérogénéité sociale du mouvement, de ses discours et revendications prenant pour cible la faillite de la représentation politique. Partant de l’histoire des mouvements populistes, en particulier aux États-Unis, Federico Tarragoni explique pourquoi, à son avis, le mouvement des Gilets jaunes n’est pas engagé dans la construction d’une nouvelle identité de classe mais dans l’utopie d’une organisation du peuple par la radicalisation et la refondation de la démocratie.

12/12/2019 - Jean-Paul Gaudillière - Mouvements

 

Climatique, pénal, culturel, médical, sportif, de droite, de gauche, du centre, nationaliste, préfasciste, postdémocratique… Le populisme peut être ce que vous voulez qu’il soit. Il suffit de puiser dans le flot de commentaires qu’il suscite en permanence, comme l’a fait Federico Tarragoni pour écrire L’Esprit démocratique du populisme. À ceci près que, face à la déferlante, le sociologue ne cherche qu’une chose : ne pas se noyer, et d’abord éviter de laisser s’engloutir la perspective d’émancipation que recèle selon lui un populisme nettoyé de ses scories. Sous l’égide de Max Weber, il entreprend d’en forger un «idéal-type», «représentation stylisée et “pure” d’un phénomène, qui permet d’analyser ses manifestations empiriques […]par écart au modèle». Qu’il y ait là un moyen de réaligner les mots et les choses, par un travail serré de délimitation, est une évidence dont cette entreprise complexe et souvent passionnante apporte de nombreuses preuves.

28/11/2019 - Florent Georgesco - Le Monde des livres

 

Dans L'esprit démocratique du populisme, F. Tarragoni s’essaye à une clarification du concept [de populisme], en cartographiant avec précision les traditions politiques qu’il recouvre. Et si ce dernier était, à contre-courant du discours général, une idéologie radicalement démocratique ?

01/01/2020 - Revue Projet

 

Le populisme est il un ennemi de la démocratie ? C’est du moins ce que suppose actuellement l’usage stigmatisant du terme. Le populisme ferait le lit des régimes autoritaires et des revendications irréfléchies d'un peuple ignorant des réalités politiques, et de ce fait dangereux. La démocratie en serait d’autant plus menacée. Contre ce discours dominant, Federico Tarragoni, sociologue enseignant à l'université Paris-VII, entreprend de rappeler qu’il existe une autre façon d'apprécier ce qu’est le populisme.

01/01/2020 - Sciences Humaines

 

Le populisme est devenu la bête noire des éditorialistes. Menace contre la démocratie, instrument de démagogie, cette notion mal définie suscite l'inquiétude. On l'applique aux nationalismes d'extrême droite, tout en faisant de l'Amérique latine le berceau de cette idéologie. Le populisme démocratique existe-t-il ? [...] Federico Tarragoni voit dans les expériences de populisme qu'il a étudiées une "ambition radicalement démocratique".

06/12/2019 - Marianne

 

Dans son ouvrage L’esprit démocratique du populisme, Federico Tarragoni déconstruit les usages dominants de « populisme » et en propose une interprétation étroitement liée à la question démocratique. Et s’il s’aventure dans les débats politiques et scientifiques contemporains, il prend soin de retracer les expériences historiques qui se sont revendiquées du populisme.

28/05/2020 - Contretemps

 

Table des matières

Introduction. De quoi le populisme est-il le nom ?
La « nosographie » du populisme
Un concept piégé : que faire ?
Vers une définition nouvelle du populisme
1. L’anathème populiste
Un mot barbare
Un terme rattrapé par le conformisme
Du bon usage du peuple en démocratie
Le peuple du populisme
2. Le populisme à rebours des idées reçues
La « populologie » : un paradigme scientifique fragile
Axiome n° 1 : Le populisme est une affaire de démagogie
Axiome n° 2 : Le populisme est transidéologique ou postidéologique
Axiome n° 3 : Le populisme est une alchimie entre démocratie et autoritarisme
Axiome n° 4 : Le populisme menace !
Sortir des faux-semblants : ce que le populisme n’est pas
3. Les populismes à leur source
Archéologie d’un concept multistrate
Acte 1 : les narodniki russes
Acte 2 : le People’s Party états-unien
Un simulacre de populisme : le boulangisme
Anatomie d’une idéologie minimaliste
4. Le populisme réalisé
Une philosophie d’action publique originale
Un modèle politique continental
Des expériences fondatrices
Du populisme classique aux néopopulismes
Populisme « par le haut », populisme « par le bas »
5. Vers une nouvelle théorie du populisme
La crise
La mobilisation
L’institutionnalisation
6. Du populisme en Europe : la latino-américanisation du vieux continent
Un modèle pertinent pour l’Europe contemporaine ?
Quatre expériences populistes en cours
Contre l’ordolibéralisme, l’alternative d’un populisme européen
Conclusion. Ce que peut le populisme
Le populisme n’est pas ce que l’on croit
Le moment populiste contemporain : les Gilets jaunes
Pour un populisme plébéien, cosmopolitique et antisouverainiste
Remerciements.

Droits étrangers

THE DEMOCRATIC SPIRIT OF POPULISM


What if we are still missing the true nature of populism? In the end, the heady refrain of editorials and opinion columns has lost its fundamental etymology. In this well-documented book, Federico Tarragoni presents a new theory on this phenomenon which everyone seems to be talking about, without anyone knowing exactly what it is.
The author bases himself on a new point of view to arrive at a fundamental discovery: populism has nothing to do with demagogy, nationalism and totalitarianism. It is a radically democratic ideology that appears in the crisis of representative liberal democracies, and which has its own logic and internal contradictions. Its flag bearers in modern Europe are neither Berlusconi, Erdogan, Orbán, nor Marine Le Pen, but Podemos, Syriza, France Insoumise and the Five Star Movement.


Federico Tarragoni is an associate professor of sociology at the Université Paris-Diderot. He is the author of L’Énigme révolutionnaire (The revolutionary enigma) (Prairies ordinaires, 2015) and Sociologies de l’individu (Sociologies of the individual) (La Découverte, 2018), and is a specialist on social movements between Latin America and France.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites