L'encyclique inaboutie de Pie XI
Une occasion manquée de l'Église face à l'antisémitisme

Georges PASSELECQ, Bernard SUCHECKY

En juin 1938, le pape Pie XI commande à un jésuite américain une encyclique destinée à dénoncer le racisme et l’antisémitisme. Remis à Rome trois mois plus tard, ce document ne sera pourtant jamais publié. Pie XI meurt en février 1939. Le cardinal Pacelli est alors élu pape sous le nom de Pie XII, et le Vatican se tait alors même que se prépare l’extermination des Juifs d’Europe.
Le sort de cette encyclique inaboutie de Pie XI, Humani Generis Unitas (L’Unité du genre humain), en faisait un document mythique. Au terme d’une recherche difficile, les auteurs ont retrouvé ce document exceptionnel. Il est ici reproduit dans son intégralité et accompagné d’archives inédites, des portraits des acteurs de cette stupéfiante intrigue politico-religieuse et de leur correspondance avec les instances vaticanes, qui témoignent de toute la gamme des audaces, des prudences et des aveuglements de l’Église des années 1930.
Dans cet ouvrage devenu classique, Passelecq et Suchecky éclairent utilement la nature du rapport entre le Vatican, les régimes antisémites et les Juifs : malgré l’initiative courageuse de Pie XI, l’Église a manqué une occasion cruciale de témoigner face à l’humanité et de balayer des préjugés enracinés dans une longue histoire.

Version papier : 12 €
Version numérique : 8,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Émile POULAT
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°505
Parution : octobre 2019
ISBN : 9782348043567
Nb de pages : 300
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348044236
Format : EPUB

Georges PASSELECQ

Georges Passelecq (1909-1999), moine bénédictin et ancien résistant et déporté, fut vice-président de la Commission nationale catholique belge pour les relations avec le monde juif.

Bernard SUCHECKY

Bernard Suchecky est docteur en histoire de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), spécialiste du monde yiddish. Il a été chercheur à l'Institut universitaire d'études du judaïsme Martin Buber de l'Université libre de Bruxelles puis au YIVO Institute for Jewish Research de New York, et conservateur, responsable des archives, au Musée Juif de Belgique (Bruxelles). Il a notamment publiéRésistances juives à l'anéantissement (La Renaissance du livre, 2007).

Table des matières

Remerciements
Préface à l’édition de 2019, par Bernard Suchecky
Avertissement
Principaux protagonistes
Présentation

1. La recherche des documents
Une mise au point du Vatican
« La conjoncture n’est peut-être pas favorable en ce moment »
« Dieu soit béni de ce que ce projet ne soit resté qu’un projet ! »
Deux thèses de doctorat et un microfilm
« Il faudrait encore patienter quelques années »

2. La commande d’Humani Generis Unitas (mai à juin 1938)
John LaFarge
Le voyage de John LaFarge en Europe
Un projet d’encyclique

3. La rédaction d’Humani Generis Unitas (juillet à septembre 1938)
La rédaction d’Humani Generis Unitas
4. Qu’est-il advenu du projet ? (octobre 1938 à mai 1940)
Enrico Rosa S.J.
« N’allons-nous pas mettre “la paix” en danger avec notre affaire ? »
« Nous ne pouvons pas nous attendre à une publication immédiate »
« Un peu prématuré »

5. Quelques pièces supplémentaires versées au dossier d’Humani Generis Unitas
La suppression des Amis d’Israël
Relire
Mit Brennender Sorge
Face au racisme (été 1938)
La Civiltà cattolica, les juifs et l’antisémitisme
Face aux lois antisémites (automne – hiver 1938)
« Le mystérieux secret du discours de Pie XI »

6. Conclusion
Pour L’Unité du genre humain
À propos des juifs et de l’antisémitisme

Humani Generis Unitas. L’intégrale
Bibliographie
Index.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites