L'anarchisme

Édouard JOURDAIN

L’anarchisme demeure un mouvement largement méconnu, pourtant riche de théories et d’expériences qui ont marqué, souvent dans l’ombre, les deux derniers siècles.
Né en Europe lors de la révolution industrielle, il se forme en réaction à la condition prolétarienne et à l’autorité de l’État. Si l’anarchisme naît d’une négation radicale de tout ce qui diminue ou asservit l’homme, il est aussi porteur d’un projet fondé sur l’égalité, la liberté et l’autonomie. Les courants multiples qui nourrissent l’idée anarchiste se retrouvent ainsi unis dans des combats (contre les totalitarismes, le colonia-lisme, le capitalisme…) menés de concert avec des pratiques grosses de la société future (syndicalisme, écoles, fédéralisme, communes libres…).
Éclipsé un temps par l’hégémonie marxiste, le projet libertaire renaît aujourd’hui, ouvrant de nouvelles perspectives d’émancipation empreintes d’expériences passées toujours vivantes.

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°611
Parution : août 2020
ISBN : 9782348064081
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348064098
Format : EPUB

Édouard JOURDAIN

Édouard JOURDAIN

Édouard Jourdain, enseignant-chercheur en théorie politique associé au CESPRA (EHESS), a notamment publiéProudhon, un socialisme libertaire (2009), Proudhon contemporain (2018) et Quelles normes comptables pour une société du commun ? (2019).

Table des matières

Introduction. Qu’est-ce que l’anarchisme ?
I/ L’anarchisme : quelles théories ?
1. Au cœur des théories anarchistes

Proudhon, le père de l’anarchisme ?
La religion – La propriété – Le gouvernement
Bakounine, l’éternel révolutionnaire
Religion et idéologie – La liberté – Bakounine et le marxisme
L’anarcho-communisme et Kropotkine
Stirner et l’individualisme anarchiste
Georges Palante
2. Marges de l’anarchisme
L’anarchisme romantique
L’anarchisme religieux
L’anarchisme de droite
L’anarcho-capitalisme
Un socialisme libertaire : Eugène Fournière et Benoît Malon
II/ Quand les anarchistes font l’histoire
3. L’épopée révolutionnaire

De l’Association internationale des travailleurs à la Fédération jurassienne
La Commune de Paris, une expérience fondatrice
Tentatives italiennes
Malatesta
La révolution russe ou l’épopée makhnoviste
Alliances et combats avec les bolcheviks – La réalisation d’une société réellement autonome
La commune de Shinmin en Mandchourie
Espagne, 1936‑1939 : le bref règne de l’anarchie
Polémiques autour du « plate-formisme » – Buenaventura Durruti
La révolution au Rojava
4. Expériences libertaires
Syndicalisme révolutionnaire et anarcho-syndicalisme
Anarcho-syndicalisme et syndicalisme révolutionnaire
Les attentats anarchistes
Les lois scélérates
Les anarchistes et la guerre (entre pacifisme et résistance)
L’anti-impérialisme anarchiste
Expériences pédagogiques
Mai 68
III/ Actualité de l’anarchisme
5. Pluralité des théories

Anarchisme « classique » et « postanarchisme »
L’anarchisme en dialogue avec le libéralisme et le marxisme
Anarchisme et libéralisme – Le débat Chomsky-Foucault – Anarchisme et marxisme
L’anarchisme écologiste
L’écologie sociale
Anthropologies anarchistes : Pierre Clastres et David Graeber
L’économie participaliste
6. La sensibilité libertaire au XXe siècle
Les non-conformistes des années 1930
Une littérature politique aux marges de l’anarchisme : George Orwell et Albert Camus
George Orwell – Albert Camus
Deux penseurs hétérodoxes : Jacques Ellul et Cornelius Castoriadis
Jacques Ellul – Cornelius Castoriadis
7. Pluralité des pratiques
Le municipalisme libertaire
Les zones autonomes temporaires (TAZ)
Altermondialisme et autogestion
Le renouveau des communs
Conclusion. L’anarchisme aujourd’hui
Repères bibliographiques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites