L'épreuve de la grandeur
Prix littéraires et reconnaissance

Nathalie HEINICH

Il n'est pas facile, certes, de réussir. Il ne l'est pas non plus, paradoxalement, de supporter sa propre réussite. Ainsi l'expérience des prix littéraires est-elle exemplaire en ce qu'elle opère un changement spectaculaire, instantané et durable dans la grandeur de la personne, quant à la reconnaissance du talent, à la notoriété ou à la richesse. Jean Carrière, Claude Simon, Jean Rouaud, Annie Ernaux, Émmanuèle Bernheim, Michel Tournier, Andreï Makine, Jacques Chessex livrent ici leur version - chacune très différente - de cette expérience singulière. Ils nous permettent ainsi de réfléchir sur les raisons de la difficulté à vivre un « écart de grandeur » entre soi et autrui, ou entre les différents moments de soi-même. Problèmes de cohérence identitaire, d'envie, de justice, de conciliation entre grandeurs hétérogènes : l'épreuve de la reconnaissance, centrale dans le domaine de la création, est particulièrement sensible aujourd'hui dans les démocraties modernes. Le parcours s'opère ici du niveau le plus concret de l'histoire de vie au niveau le plus théorique des modélisations récentes offertes par la sociologie, l'anthropologie, la psychanalyse ou la philosophie politique. Nathalie Heinich parvient ainsi à dévoiler ce qui n'est pas spontanément accessible aux acteurs, sans pour autant céder à la dénonciation des intérêts cachés ou des motivations illégitimes. Avec ce livre, elle poursuit son programme : faire de la sociologie « froide » sur des sujets « chauds », de l'analyse anthropologique sur des problèmes fortement investis par les acteurs, sans tomber dans la sociologie de magazine, le pamphlet moralisateur ou le traité d'épistémologie.

Version papier : 26 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Armillaire
Parution : novembre 1999
ISBN : 9782707131706
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 200 mm
Façonnage : Broché

Nathalie HEINICH

Nathalie HEINICH

Nathalie Heinich, sociologue, chercheur au CNRS est notamment l'auteur de La Gloire de Van Gogh (Minuit, 1991), Du peintre à l'artiste (Minuit, 1993), États de femme (Gallimard, 1996), La Sociologie de Norbert Elias (La Découverte, 1997 ; nouvelle édition 2002), Le Triple jeu de l'art contemporain (Minuit, 1998), et Ce que l'art fait à la sociologie (Minuit, 1998), et L'épreuve de la grandeur (La Découverte, 1999), Être écrivain (La Découverte, 2000).

Extraits presse

« Nathalie Heinich montre que derrière le sourire ravi qui s'affichent à la télévision se cachent des réactions diverses, des phénomènes, conscient ou non, qu'elle met en lumière.»

LE MONDE DES LIVRES

« Au-delà des prix littéraires, ce livre, dont les impétrants tireront les avantages d'un vade-mecum - ou comment réussir sa réussite-, est une savante étude sur l'estime de soi et la reconnaissance d'autrui ; Nathalie Heinich mérite les deux. »

LE NOUVEL OBSERVATEUR

« Ce livre nous parle aussi de nous de notre besoin de reconnaissance. Il ouvre des pistes encore vierges : celles d'une réussite réelle, réellement intégrée par le sujet. »

PSYCHOLOGIES

« Un quasi travail d'anthropologue sur une ethnie distinguée.»

LIBÉRATION

PRESSE

 

Table des matières

Prologue : La souffrance de Jean Carrière - I. Prix littéraires, épreuves identitaires - 1. Questions de méthode (I) - 2. Claude Simon dans la guerre du Nobel - 3. La seconde naissance de Jean Rouaud - 4. L'ambivalence d'Annie Ernaux - 5. Un petit accident dans la vie d'Emmanuèle Bernheim - 6. Michel Tournier ou la grandeur au grand jour - 7. Andreï Makine ou le prix de la continuité - 8. Jacques Chessex, héros national malgré eux - II. Les Écarts de grandeurs - 9. Questions de méthode (II) - 10. Grandeur et cohérence - 11. Grandeur et envie - 12. Grandeur et justice - 13. La pluralité des grandeurs - 14. Conclusion : grandeur et reconnaissance - Remerciements - Bibliographie - Index des noms.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites