Jacques-Louis Lions, un mathématicien d'exception
Entre recherche, industrie et politique

Amy DAHAN DALMEDICO

Aux États-Unis, dans le climat de guerre froide des années 1950, les mathématiques ont pris une importance stratégique, jusque-là insoupçonnée, dans de nombreux domaines (armement, nucléaire, aéronautique, conquête spatiale ou prévision météorologique). En France, la science est alors loin d’être au cœur des questions militaires et politiques : les mathématiques restent une discipline abstraite et théorique, que le prestigieux groupe Bourbaki symbolise ; et l’informatique, tant universitaire qu’industrielle, patauge. Dans ce livre, Amy Dahan Dalmedico retrace la trajectoire trop méconnue d’un mathématicien d’exception, Jacques-Louis Lions (1928-2001), qui va contribuer de façon décisive à changer ce paysage, non sans luttes ni conflits. Il élargit considérablement le champ d’intervention et d’action des mathématiques et tisse des liens étroits avec les réseaux de l’État et les partenaires industriels qui veulent imposer une modernisation technologique de la France : Commissariat à l’énergie atomique, Électricité de France, Avions Marcel Dassault, Institut français du pétrole… En nous plongeant au cœur de décisions qui façonneront cette modernisation, cette biographie se veut donc un livre d’histoire contemporaine : histoire intellectuelle et sociale d’un champ scientifique en émergence, histoire des enjeux politiques et institutionnels qui ont accompagné son développement, récit d’une activité intense à l’articulation des univers académique, industriel et politique. À l’heure où la France met en débat ses structures de recherche et d’enseignement universitaire, discute des rapports idéaux qui devraient se nouer entre recherche fondamentale, recherches appliquées et innovations, entre monde académique, monde de l’entreprise et action publique, cet exemple offre ample matière à réflexion.

Version papier : 27 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Bernard LARROUTUROU
Collection : Textes à l'appui / Histoire des sciences
Parution : novembre 2005
ISBN : 9782707147097
Nb de pages : 276
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Amy DAHAN DALMEDICO

Amy Dahan Dalmedico, directrice de recherches au CNRS et directrice adjointe du Centre Alexandre Koyré, est spécialiste de l’histoire des sciences et des milieux mathématiques. Elle est auteur ou éditeur d’une dizaine d’ouvrages sur les mathématiques appliquées, la théorie du chaos, les modèles…, dont , en collaboration avec Dominique Pestre, Les Sciences pour la guerre(1940-1960), Presses de l’EHESS, paris, 2004.

Extraits presse

« À l'heure où la France cherche à réformer ses structures de recherche et d'enseignement unviversitaire, ce livre passionnant est une contribution à la réflexion. »
LES ÉCHOS

« Un livre à lire pour sortir de l'image d'Épinal du mathématicien abstrait qui se désintéresse des questions de ce monde. »
LA RECHERCHE

« Cette biographie propose à travers le récit d'une trajectoire novatrice une page d'histoire contemporaine, encore pleine d'enseignements pour comprendre les liens nécessaires entre recherche fondamentale, appliquée et innovations. »
LE JOURNAL DU CNRS

« La biographie que consacre Amy Dahan Dalmenico, historienne des sciences reconnue, [à Jacques-Louis Lions] n'est cependant pas une simple description des travaux mathématiques d'un savant de réputation internationale. [...] Fondée sur des archives inédites et de nombreux entretiens, cette étude, d'un accès aisé malgré le caractère ardu de l'œuvre de Lions, offre ainsi des éléments pour nourrir le débat contemporain sur les politiques de la recherche. »
LA RECHERCHE

« Ceux qui connaissent J.-L. Lions le retrouveront et ils découvriront également des aspects de sa personnalité qui ne transparaissaient pas. Comme le note Gérard Tronel, ceux qui ne l'ont pas connu découvriront un grand mathématicien et un homme d'exception, avec une vision sociale et citoyenne de la science. Les lecteurs de NSS devraient être sensibles à ce récit qui décrit les multiples facettes d'un homme d'action exceptionnel, véritable pionnier de l'interdisciplinarité. »
NATURES, SCIENCES, SOCIALES

PRESSE

 

Table des matières

Préface - Introduction - 1. Le socle d’une vocation, 1947-1962 - Élève à la rue d’Ulm - Les mathématiques françaises à l’heure de Bourbaki - Les mathématiques de l’autre côté de l’Atlantique - Nancy, capitale de Bourbaki - Professeur à Nancy, les premiers pas de mathématicien - Jean Leray - Robert Lattès - La SEMA - Jean Céa : le premier élève - L’explosion de l’informatique, la SIA - Robert Dautray - Le tournant des mathématiques appliquées - Le temps du contrôle - 2. Le retour à Paris, les premiers lionceaux 1962-1970 - Les origines de l’Institut Blaise-Pascal - René de Possel - Les pionniers parisiens de l’informatique : Jacques Arsac, Marc Schützenberger - Controverses universitaires : informatique et mathématiques appliquées - Les premiers lionceaux - Les écoles d’été CEA-EDF de Bréau-sans-Nappe - Un deuxième infléchissement vers la théorie du contrôle - Un nouveau réseau social ? - Deux «chefs historiques» : Alain Bensoussan et Roland Glowinski - Polytechnique - Le passage au numérique, un moment encore très critique - 3. Le Plan Calcul et la naissance de l’IRIA 1967-1971 - IBM, la nouvelle donne du leadership américain - Les trois volets du Plan Calcul - Analogique versus digital : le choix de l’immédiat après-guerre - Le « Princeton de l’informatique » - Un démarrage confus - Une personnalité remarquable : Pierre Faurre - Enjeux de pouvoir au CNRS : le statut épistémologique de l’informatique - L’IRIA sur la sellette - 4. La consécration des « maths applis », 1970-1985 - Système versus structure - La Leçon inaugurale - Le Collège de France, instrument de purification des mathématiques appliquées - Les réseaux dans le réseau - Une philosophie pratique des mathématiques appliquées - Pierre-Louis sera aussi mathématicien - Le Courant-Hilbert de l’âge des ordinateurs - « Le retour des mathématiques sur terre » - Mathématicien sans frontière - 5. Lions à la tête du Laboria, extension et montée en puissance du réseau 1971-1980 - La réorganisation de l’IRIA - Les principes de direction de Lions - Gilles Kahn, le cicérone de l’informatique - L’automatique au Laboria - Le grand patron au quotidien - La division du travail, la répartition des thèmes -Georges Nissen, le « chef de cabinet » de Lions - Olivier Pironneau, du contrôle à l’américaine à la mécanique des fluides - Lions-Marchuk, une relation singulière - Les coopérations scientifiques et techniques tous azimuts - 6. Le dialogue avec l’industrie et les grands organismes d’État, 1970-1984 - Les clubs - Un partenaire privilégié : Marcel Dassault - Laboria versus Los Alamos - Informatique et industrie - Langages de programmation et algorithmiques - Le traitement d’images - Les besoins informatiques des communautés I et A - Les bibliothèques modulaires, Modulef - La multiplication des Clubs : succès et échecs - Le calcul parallèle - Rivalités entre informatique et télématique, l’exemple de Cyclades - 7. Turbulences institutionnelles et mutations 1978-1984 - La nouvelle ère de l’informatique - Dixième anniversaire de l’IRIA - L’offensive de la décentralisation - « Ada is green ! » - Lions, stratège et diplomate - Lions, directeur général de l’INRIA - Les thématiques nouvelles : intelligence artificielle, reconnaissance des formes... - Les coopérations internationales - La création de Simulog, première filiale «industrielle» de l’INRIA. - 8. Nouveaux espaces, nouveaux défis, 1981-2001 - Lions, homme de pouvoir ? - Président du Centre National d’Études Spatiales - La théorie HUM, Lions reste mathématicien - Le Grand Prix du Japon : la déraison des mathématiques - La Planète Terre - Le changement climatique global - L’interaction océan/atmosphère - Contrôler le climat ? - Expertise et conseil dans l’industrie - Dassault encore une fois - Les derniers chantiers : de l'Académie des sciences à celle des technologies - Le Comité2000 - The World Mathematical Year 2000.

Droits étrangers

JACQUES-LOUIS LIONS, AN OUTSTANDING MATHEMATICIAN


This biography looks at the intellectual progression of an exceptional man and key figure of applied mathematics in industry (1928-2001). At the crossroad of Academia, Industry and Politics, it also reads as a work on contemporary history: the intellectual and social history of a growing scientific field as well as the history of the political and institutional issues it raised.


Amy Dahan is head of research at the CNRS and assistant director of the Centre Alexandre Koyré. She is an expert on the history of science and mathematics. She is the author and publisher of a dozen books on applied mathematics, Chaos theory, models, etc., amongst which Les Sciences pour la guerre (1940-1960), with Dominique Pestre, Presses de l’EHESS, 2004.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites