Introduction à Thorstein Veblen

Alice LE GOFF

Aussi bien sociologue, historien, philosophe qu’économiste, Thorstein Veblen (1857-1929) est une figure majeure de l’histoire des sciences humaines et sociales. Cet ouvrage vise à rendre compte de son œuvre au carrefour de plusieurs disciplines. Il a aussi pour ambition d’éclairer la manière singulière qu’a Veblen d’articuler réflexion scientifique et critique sociale. Il met notamment en lumière le rôle clé que joue chez cet auteur la réflexion sur le pouvoir, en particulier le pouvoir économique : cette réflexion permet d’articuler entre elles les diverses facettes du travail de Veblen et de souligner son actualité.
Après avoir restitué le parcours de Veblen, cet ouvrage présente les différents volets de son œuvre : il revient sur son projet d’une science économique évolutionnaire, sur sa contribution au développement d’une approche institutionnaliste des dynamiques économiques avant d’interroger le type de critique sociale dont relève sa théorie de la classe de loisir. Il analyse enfin ses idées politiques et les enjeux pratiques de sa réflexion.

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°719
Parution : mai 2019
ISBN : 9782707190741
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348042553
Format : EPUB

Alice LE GOFF

Alice Le Goff est maître de conférences en philosophie à l’université Paris Descartes, membre du Cerlis (UMR 8070) et membre junior de l’Institut universitaire de France. Elle mène des recherches en philosophie sociale et politique ainsi qu’en épistémologie des sciences sociales.

Extraits presse

Aux États-Unis, au début du XXème siècle, un ensemble d’économistes ont marqué l’histoire des idées par leur lecture institutionnelle de la dynamique du capitalisme. Les deux plus connus sont John Roger Commons et Thorstein Veblen. Mais ils restent peu lus, car la partie de leur travail traduite en français est très faible et les lire en anglais n’est pas toujours facile : ce n’était pas des vulgarisateurs nés... Il faut se faire aider pour découvrir leurs réflexions ; c’est ce que propose Alice Le Goff dans un petit livre d’introduction sur Veblen. [...] Au fond, nous explique Alice Le Goff, Veblen est passionnant parce que tout son travail vise à proposer une analyse du pouvoir économique. Un économiste original et fascinant.

01/07/2019 - Christian Chavagneux - Alternatives économiques

 

La postérité est parfois ingrate avec certains penseurs, les réduisant à un concept ou un titre d’ouvrage. Pour Thorstein Veblen (1857- 1929), c’est sa Théorie de la classe de loisir qui sauve, en France, son nom de l ’oubli. Pourtant, cet intellectuel iconoclaste, américain d’origine norvégienne, a produit une pensée touchant à toutes les facettes du système socio-économique libéral. Dans cette introduction précise [...], Alice Le Goff retrace le cheminement qui a conduit Veblen à penser le capitalisme et sa dynamique comme fonctionnant par «la captation et la privatisation croissantes du stock de connaissances technologiques». S’il ne prédit pas son effondrement, Veblen pense que cette concentration monopolistique voue le capitalisme soit à la dépression chronique, soit à la stagnation inflationniste.

01/08/2019 - Youness Bousenna - Socialter

 

L’économiste et sociologue Thorstein Veblen (1857-1929) évoque une image paradoxale : s’il s’agit d’un auteur classique, de référence, sa pensée reste peu connue voire peu comprise. L’Introduction à Thorstein Veblen de la philosophe Alice Le Goff permet d’expliquer et de comprendre cet état de fait en se penchant, dans un ouvrage écrit de manière agréable, exigeante et pédagogique, sur un parcours et des analyses tellement originaux qu’ils sont difficiles à saisir dans toute leur complexité depuis leur origine. Ce travail salutaire facilite la rencontre des lecteurs avec une œuvre réellement pluridisciplinaire et une figure emblématique de l’analyse économique hétérodoxe. Veblen mobilise en effet économie, histoire, psychologie, anthropologie ou philosophie pour décrire les évolutions du capitalisme et de la société de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Il est un des principaux représentants de l’hétérodoxie en économie car il consacre la plus grande partie de ses recherches à remettre en question le paradigme dominant et ses présupposés. Veblen a d’ailleurs laissé son nom et son empreinte à des concepts clés des sciences sociales, comme sa théorie de la consommation. Ce livre les expose avec une grande clarté.

07/11/2019 - Guillaume Arnould - Lectures

 

Table des matières

Introduction
I. Veblen, l’iconoclaste
Veblen, un homme venu de Mars ?
Un fils de pionniers norvégiens - Marginal ou étranger ?
De Carleton College, Minnesota, à l’université Yale : une formation philosophique
Carleton College - Une formation philosophique
De Cornell à l’université de Chicago : de la philosophie à l’économie
Les raisons d’une réorientation - Veblen, nouvelle idole radicale
Un parcours professionnel sinueux
L’échec en question - De Chicago à Columbia, Missouri, - À Washington : au service de l’administration
Veblen, prophète de la crise ?
New York : de The Dial à la New School - En Californie : une fin de vie ascétique
II. Vers une science économique évolutionnaire
Veblen, lecteur de l’histoire de l’économie
Épistémologie et préconceptions - Du biais téléologique… - … à l’écueil taxonomique - Limites d’une psychologie hédoniste - Limites de l’historicisme
Une anthropologie évolutionnaire, postdarwinienne
De Lamarck et Spencer à Darwin : l’éviction de la téléologie - Évolution biologique et évolution sociale - Instincts et habitudes - Les institutions comme habitudes mentales - Stades de l’évolution
Dynamiques du capitalisme
Le business contre l’industrie - Les processus de capitalisation - Les cycles économiques : crises, prospérité et dépression - Économie et contrôle des structures institutionnelles
III. Sciences sociales et critique de la culture pécuniaire
La production des hiérarchies sociales
Stade sauvage versus état de nature - Les ressorts de la distinction des rangs
Du loisir à la consommation ostentatoire
Le gaspillage honorifique - Le statut barbare de la femme
Critique des institutions cérémonielles
Institutions et pratiques religieuses - Sport et institutions académiques
Moralisme et sciences sociales
Ambiguïtés du motif de l’ostentation - Critique sociale et normativité - Une critique inactuelle ?
IV. Critique des institutions politiques
L’État et la guerre
Genèse des institutions étatiques - Capitalisme, État et impérialisme
Veblen et le progressisme
Limites de la démocratie américaine - Limites du réformisme
Vers un soviet des ingénieurs ?
Les ingénieurs et le capitalisme - Technocratie et socialisme
Veblen et la théorie du pouvoir
Pouvoir, institutions et disciplines - Une conception unilatéralement négative du pouvoir ?
Conclusion
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

INTRODUCTION TO THORSTEIN VEBLEN


As a sociologist, historian, philosopher and economist, Thorstein Veblen (1857-1929) is a major figure in the history of human and social sciences. The objective of this book is, through a systematic approach, to make it easier to understand his thinking and show how Veblen’s work is situated at the crossroads of several disciplines of the social sciences. But it also aims to clarify how Veblen connected scientific thought and social criticism. The idea of a theory of power makes it possible to harmonize the different facets of Veblen’s work and raise our awareness of its relevance today.


Alice Le Goff is Associate Professor of philosophy at the université Paris Descartes, a member of Cerlis (Human and social sciences research laboratory) (UMR 8070) and a junior member of the Institut universitaire de France. Her areas of research are social and political philosophy and the epistemology of the social sciences.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites