Intervenir en toxicomanie - Pascal COURTY

Intervenir en toxicomanie

Pascal COURTY

La toxicomanie semble un sujet inépuisable, qui suscite des débats de société mais continue de faire l’objet de bien des représentations réductrices, voire d’idées reçues. Le regard porté sur l’usager des drogues peut être médical, psychologique, social, politique, judiciaire, moral… il est trop rarement transversal. Comment les professionnels confrontés à cette question peuvent-ils dès lors trouver des repères utiles pour leur pratique ? Ce livre souhaite apporter aux personnes amenées à travailler de près ou de loin avec des toxicomanes des connaissances validées et des moyens éprouvés par l’expérience, mais également des interrogations susceptibles d’enrichir leur réflexion de professionnels comme de citoyens. À partir de faits et de données scientifiques, il propose ainsi un état des lieux historique, sociologique, médical et législatif de l’évolution de la prise en compte des usagers de drogues en France. En rupture par rapport aux recherches d’explications et d’interprétations des phénomènes de toxicomanie, il ouvre enfin des pistes pour des interventions possibles fondées sur les rapports humains et la confrontation à l’usager, cet « Autre » finalement plus semblable que différent.

Version papier : 14,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Alternatives sociales
Parution : avril 2005
ISBN : 9782707143839
Nb de pages : 192
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Pascal COURTY

Pascal Courty, pédopsychiatre de formation, est praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand, où il est responsable de l’unité Méthadone. Il s’intéresse depuis une dizaine d’années aux conduites de dépendance (en particulier à l’héroïne et au cannabis) et il a participé au développement des pratiques de substitution en France. Il a également écrit Le travail avec les usagers de drogues. Pour une approche humaine des soins (Éditions ASH, Paris, 2001).

Extraits presse

« A partir de faits et de données scientifiques, il propose un état des lieux historique, sociologique, médical et législatif de l'évolution de la prise en compte des usagers de drogues dans notre pays. Il ouvre enfin des pistes pour des interventions possibles basées sur les rapports humains et la confrontation à l'usager, cet "Autre" finalement plus semblable que différent. »
NERVURE

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I - État des lieux - Les consommations de drogues en France aujourd'hui - Le contexte : l'explosion et la diversification des consommations - Quelques données chiffrées - Le cannabis : état des connaissances - Les représentations liées aux consommations - Le cadre législatif de la prise en charge des usagers de drogues - Une répression sévère du trafic - Une interdiction de l'usage et la proposition d'une alternative thérapeutique - La gratuité des soins et l'anonymat pour les usagers - L'évolution du cadre des prises en charge -Histoire de la réduction des risques et de la substitution - Le Sida, réformateur social - La mise sur le marché des traitements de substitution - L'évaluation des traitements de substitution - II - Les structures : lieux de prise en compte et de prise en charge - Hôpital général et psychiatrique : faut-il enfermer pour guérir ? - Les équipes de liaison en toxicomanie - Les réseaux ville-hôpital-toxicomanie - Le rôle des services hospitaliers de psychiatrie - Les CSST : pivot du soin ou alibi ? - La création de lieux expérimentaux - L'expérimentation devient référence - Peut-on soigner en prison ? - La consommation en prison : état des lieux - Les soins en prison - La rue comme lieu de prise en charge, l'accueil « bas seuil » - La nécessité d'aller « vers » - Des exigences pour les soignés comme pour les soignants - III - Les intervenants - Principes fondamentaux de l'intervention en toxicomanie - Les qualités prérequises - Ce que signifie « accueillir » un usager de drogues - Les médecins généralistes - Un rôle à jouer avec les usagers de drogues - Quelques pistes pour la prise en charge - La sphère des « psys » - Évolution de la terminologie et des conceptions - Le rôle des « psys » dans la prise en charge - Les autres intervenants - Le personnel infirmier - Les travailleurs sociaux - L'entourage - Les amis - Les parents -IV - La prise en charge : des besoins aux solutions -Pour une approche humaine plutôt qu'une approche « produit » - L'approche « produit » - L'approche comportementale - Le mythe du sevrage total et définitif - Replacer la demande de sevrage dans son contexte - Savoir de qui émane réellement la demande - Évaluer la motivation au changement de l'usager - Expliquer - La substitution - Principes généraux - La méthadone - La buprénorphine haut dosage (BHD) - Être pédagogue face aux difficultés - Les phénomènes d'injection - La prescription et le détournement des produits à base de morphine ou de codéine - L'observance - La prévention : une éducation pour la santé - Éviter la rencontre avec le produit - Montrer les alternatives positives et éviter les récidives - Prévenir et traiter les infections virales - Le Sida - L'hépatite C - Les comorbidités psychiatriques - V - Réflexions pour une véritable politique publique en matière d'addiction - Soigner les usagers de drogues est-il rentable ? - De curieuses affections de moyens - Pour un véritalbe calcul coût/bénéfice - Pour une prise en charge différentielle hommes/femmes - Différences du point de vue de la consommation - Différences du point de vue biologique, clinique et socioculturel - Les facteurs qui influencent la prise en charge - Pour une différenciation usage privé/usage public - Le cannabis comme exemple - Pour une sanction de l'usage public - Conclusion : Hypocrite usager, mon semblable, mon frère ! - Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites