Inégalités mondiales
Le destin des classes moyennes, les ultra-riches et l'égalité des chances

Branko MILANOVIC

Ce livre dresse un panorama unique des inégalités économiques au sein des pays, et au plan mondial. Avec un talent pédagogique certain, il met en évidence les forces « bénéfiques » (accès à l’éducation, transferts sociaux, progressivité de l’impôt, etc.) ou « néfastes » (guerres, catastrophes naturelles, épidémies, etc.) qui influent sur les inégalités. Il identifie les grands gagnants de la mondialisation (les 1 % les plus riches des pays riches, les classes moyennes des pays émergents) et ses perdants (les classes populaires et moyennes des pays avancés).
Ce travail, fruit d’une analyse empirique sur une longue période et à grande échelle, permet notamment de comprendre les évolutions majeures de nos sociétés, comme les dérives ploutocratique aux États-Unis et populiste en Europe. En effet, Branko Milanovic est plus qu’un très bon économiste : tirant profit d’une culture historique et politique impressionnante, il montre l’imbrication des facteurs économiques et politiques (par exemple, pour expliquer les guerres ou les révolutions). Car tout n’est pas joué. Aux réactions défensives contre une mondialisation impérieuse, l’économiste préfère l’offensive, n’hésitant pas à réhabiliter l’État dans son rôle distributif, et à prôner une politique migratoire originale, ouverte et réaliste.
Devenu un classique dans de nombreux pays, cité dans maints débats, notamment pour son célèbre graphique en forme d’éléphant, cet ouvrage est enfin disponible pour le public francophone. Une lecture édifiante.

Version papier : 22 €
Version numérique : 15,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Thomas PIKETTY
Postface de Pascal COMBEMALE, Maxime GUEUDER
Traduit par Baptiste MYLONDO
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : février 2019
ISBN : 9782348040450
Nb de pages : 288
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782348042492
Format : EPUB

Branko MILANOVIC

Branko Milanovic, longtemps économiste en chef à la Banque mondiale (1993-2001), est senior scholar au Luxembourg Income Study Center (LIS) et visiting presidential professorà la City University of New York (CUNY).

Extraits presse

Une réflexion essentielle pour qui veut comprendre les ressorts sociaux passés, présents et futurs du capitalisme.

01/02/2019 - Christian Chavagneux - Alternatives économiques

 

Branko Milanovic a créé, lorsqu’il était économiste à la Banque mondiale, une gigantesque base de données sur les revenus de la population de la planète. Dans « Inégalités mondiales », il en tire toute la substance pour une mise au point édifiante à opposer aux croyances et aux avis tranchés.

03/02/2019 - Antoine Reverchon et Alain Beuve-Méry - Le Monde

 

Les Français le connaissent peu. Pourtant, ses travaux, notamment son graphique dit “de l’éléphant”, ont permis d’apprécier les effets de vingt années de globalisation sur les inégalités.

01/02/2019 - Emmanuel Lévy - Marianne

 

Explosion de la Chine, enrichissement des plus fortunés et stagnation des classes moyennes des pays industrialisés : l'économiste américain compare les situations à l'échelle de la planète. Un travail inédit enfin traduit en France.

11/02/2019 - Vittorio De Filippis - Libération

 

Dans un livre passionnant, Branko Milanovic décrypte l’accroissement des inégalités dans les pays développés depuis les années 1980, avec l’enrichissement des classes moyennes asiatiques et la fragilisation de celles des pays riches.

15/02/2019 - Guillaume de Calignon - Les Echos

 

Un texte dense et riche, nécessaire à la compréhension d’un des sujets les plus brûlants du moment.

08/02/2019 - Romaric Godin - Mediapart

 

Vidéos






 

Table des matières


Préface. Les inégalités vues par un citoyen du monde, par Thomas Piketty
Avant-propos à l’édition française
Introduction

1. L’émergence de la classe moyenne mondiale et des ploutocrates mondiaux
Qui sont les gagnants de la mondialisation ?
Gains absolus au sein de la distribution mondiale des revenus
Les effets de la crise financière
Les 1 % les plus riches du monde
Les vrais ploutocrates mondiaux : les milliardaires
2. Les inégalités au sein des pays
Pourquoi l’hypothèse de Kuznets n’est pas satisfaisante...
Les vagues de Kuznets : une définition
Les inégalités dans les économies aux revenus moyens stagnants
Les inégalités dans les sociétés dont le revenu moyen augmente
Qu’est‑ce qui a entraîné la baisse de la première courbe de Kuznets ?
Qu’est‑ce qui a déclenché la seconde vague de Kuznets, et qu’est‑ce qui pourrait la faire retomber ?
3. Inégalités parmi les nations
L’évolution du niveau et de la composition des inégalités mondiales
La prime de citoyenneté
Des migrations et des murs
Comment réconcilier flux migratoires et réticence à ouvrir les frontières
4. Les inégalités mondiales, durant ce siècle et le prochain
Une mise en garde introductive
Un aperçu des principales forces : la convergence économique et les vagues de Kuznets
La convergence des revenus : la croissance des pays pauvres sera‑t‑elle plus rapide que celle des pays riches ?
La convergence est‑elle un phénomène asiatique ?
L’autre facette de l’équation : les inégalités en Chine et aux États‑Unis
Les dangers liés aux inégalités : ploutocratie ou populisme
5. Et après ?
1. Quelles sont les forces qui détermineront les inégalités mondiales au XXIe siècle ?
2. Qu’arrivera‑t‑il aux classes moyennes des pays riches ?
3. Comment les inégalités dans les États‑providence riches pourraient‑elles être réduites ?
4. Les gagnants continueront‑ils à rafler toute la mise ?
5. Pourquoi ne faut‑il pas se focaliser exclusivement sur les inégalités horizontales ?
6. Le travail restera‑t‑il différent des autres facteurs de production ?
7. La croissance économique restera‑t‑elle une question très importante ?
8. L’intérêt pour la question des inégalités disparaîtra‑t‑il du champ de l’économie ?
9. Pourquoi le nationalisme méthodologique devient‑il moins pertinent ?
10. Les inégalités disparaîtront‑elles avec la poursuite de la mondialisation ?
Remerciements
Postface, par Pascal Combemale et Maxime Gueuder
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites