Histoire des gauches en France - Gilles CANDAR, Jean-Jacques BECKER

Histoire des gauches en France

Gilles CANDAR, Jean-Jacques BECKER

Le couple droite-gauche est une donnée particulière de l’histoire française. Or, s’il existe des histoires de la droite, la gauche française n’avait pas suscité jusqu’à présent de grande synthèse. C’est ce défi que souhaite relever cette « somme » de plus de quatre-vingts contributions réparties en deux volumes. Historiens confirmés et jeunes chercheurs, sans exclusive d’opinion, d’institution ou de formation, se sont associés avec le seul souci de saisir cette invention française : la gauche, gauche politique, culturelle, sociale ou économique. Il s’agit autant de rendre compte de la diversité des courants et formations politiques qui se sont réclamés d’elle, parfois en quête d’unité, souvent en cultivant leurs différences, que d’analyser les valeurs, les traditions, les références, les comportements et les sociabilités des hommes et des femmes de gauche. Émerge alors une identité de gauche qui n’est pas figée ou définitivement établie, qui se construit, se déconstruit et se reconstruit sans cesse. Le premier volume, L’héritage du XIXe siècle, s’interroge sur les origines de la gauche et analyse l’émergence d’une notion à la fois issue des Lumières, de la Révolution et des habitudes parlementaires de la monarchie constitutionnelle. Siècle de mise en place, où se construit de manière complexe, parfois contradictoire, un héritage diversifié. Des courants politiques « de gauche » s’identifient, vivent en se transformant, disparaissent parfois ou s’intègrent à l’histoire nationale. Le second volume suit la gauche à l’épreuve de l’histoire depuis le début du siècle, qu’elle soit au pouvoir – rarement tout entière – ou qu’elle s’y oppose. Partis politiques, syndicats, associations, personnalités, forment ensemble un « peuple de gauche », multiple, divers et changeant, désormais affirmé et identifié, mais où on se déchire sur les questions de l’heure : la révolution, la réforme, la guerre, la colonisation et la décolonisation, l’évolution de la société, l’avenir de l’humanité.

Version papier : 39 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : septembre 2004
ISBN : 9782707138651
Nb de pages : 588
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Gilles CANDAR

Gilles CANDAR

Gilles Candar, professeur au lycée Gabriel Guist’hau (Nantes), travaille sur l’histoire politique, culturelle et sociale de la France contemporaine. Il a publié une Histoire politique de la IIIe République (La Découverte, coll. « Repères », 1999). Avec Madeleine Rebérioux (1920-2005), il est chargé de l'édition des Oeuvres de Jaurès chez Fayard.

Jean-Jacques BECKER

Jean-Jacques BECKER

Jean-Jacques Becker, professeur émérite à l’université de Paris X-Nanterre, président du Centre de recherches de l’Historial de Péronne sur la Grande Guerre, est notamment l’auteur de Le Parti communiste veut-il prendre le pouvoir ? (Seuil, 1981), Victoire et frustrations (1914-1929) (avec S. Berstein, Seuil, 1990), L’Histoire de l’anticommunisme en France (avec S. Berstein, Orban, 1987), Crises et alternances (1974-2000) (Seuil, 1998 et 2001), Histoire politique de la France depuis 1945 (Armand Colin, huitième édition, 2003), L'Année 1914, (Armand-Colin, 2004), l'Encyclopédie de la Grande Guerre, co-dirigé avec Stéphane Audouin-Rouzeau, (Bayard, 2004).

Extraits presse

« Un livre est né que l'on n'attendait plus. [...] disons d'emblée que cette Histoire des gauches en France est aussi utile que passionnante. Utile puisque nous disposons désormais d'une "somme" sur un sujet - la gauche - qui, pour avoir été cent fois labouré, semblait réfractaire à toute synthèse. Utile, encore, parce que le parti pris [...] de tresser serré les deux approches chronologiques et thématiques permet à la fois de saisir le rythme des circonstances politiques et la permanence des idées qui "au loin les suivent". Passionnante, enfin, parce que l'honnête homme qui se prétendrait le mieux averti des combats et débats biséculaires de la gauche en France trouvera dans ces deux forts volumes matière à découverte. »
LIRE

« [...] l'entreprise [est] impressionnante, tant par son contenu que par la possibilité qu'elle offre au lecteur de retrouver, au hasard des pages, des femmes et des hommes luttant contre la permanence des inégalités et des injustices. »
REGARDS

« Cette Histoire des gauches en France apparaît [...] comme une somme incontournable pour la compréhension de la scène politique actuelle. »
RÉFORME

« Au total, la réussite de cette ambitieuse et passionnante Histoire des gauches est de rappeler les faits, d'identifier les passerelles qui fondent une histoire commune et de solliciter la lecture critique qu'autorisent les périodes contemporaines. »
TÉLÉRAMA

« Le mérite de ce livre, signé par de grands spécialistes et de jeunes chercheurs, est de combattre les idées reçues. En fouillant les racines de la gauche et en l'interrogeant sur ses rapports avec les syndicats, le féminisme, la guerre, le colonialisme..., il parvient à faire le tri entre les mythes, les utopies et la réalité du pouvoir. »
ZURBAN

« [...] les auteurs, jeunes chercheurs et historiens confirmés, font oeuvre de clarté de langageet de pensée. Des origines de la gauche et de la naissance de ses traditions aux vicissitudes électorales des dernières années, ils dressent une identité de gauche dont l'histoire complexe continue de se construire. Une imposante source de documentation et de réflexion qui concilie avec brio histoire vivante et sérieux historique, éloignée de tout formalisme [...]. »
ROLLING STONE

« [...] ce travail aussi ambitieux que passionnant livre bien des clés pour conjurer une perte accélérée de la mémoire politique au profit d'une recomposition mythifiée et pour éclairer le débat civique. Mission double et prioritaire de l'historien. »
LE MONDE

« Pas moins de quatre-vingt contributions essaiment ce monumental voyage au coeur de la gauche et de son peuple. Il en ressort une somme qui entretient un réel compagnonnage avec son lecteur et fait le tour d'une notion bien française, l'identité de gauche. »
SUD-OUEST

« [...] cette monumentale étude [est] outil de travail autant que de réflexion, utile autant pour considérer le long trajet des idées que pour s'interroger sur la validité des formules politiques encore employées aujourd'hui par les différents représentants des gauches. »
LE MONDE INITIATIVES

« Voilà une publication monumentale qui comble un manque. Un tombeau pour la gauche ? Peut-être, mais au double sens donné par Michel de Certeau d'appropriation de ce que fut son passé mais aussi d'une meilleure compréhension de son identité plurielle pour la faire rebondir dans l'avenir. [...] Ce livre est appelé sans nul doute à devenir un ouvrage de référence. »
VIENT DE PARAÎTRE

« [Cet ouvrage contient] plus de 80 contributions, denses, courtes, précises, dans lesquelles on peut piocher en fonction de ce que l'on souhaite apprendre sur la gauche française face à la Nation, aux femmes, à la littérature, aux moeurs, à la guerre, etc. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Pari gagné dans l'ensemble sur le plan de l'information. Le champ couvert est très vaste et l'on appréciera l'ampleur de la documentation fournie, la qualité remarquable de nombreuses contributions, à la fois accessibles et fouillées, qui dépassent souvent la simple mise au point, pour apporter une réflexion originale ou des faits peu connus. »
L'HUMANITÉ

« [...] c'est là le charme et l'intérêt du "Becker-Candar". Une porte d'entrée suffit pour que de thème en thème, de question en question, on puisse remonter à sa guise l'histoire foisonnante de la gauche française. »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

« L'ouvrage redonne la complexité de l'histoire des gauches dans tous ses aspects [...]. De multiples chapitres courts, dotés chacun d'une précieuse bibliographie, dressent le panorama à ce jour le plus exhaustif d'une sensibilité qui a peut-être de bonnes raisons de s'inquiéter de l'avenir. »
DNA

PRESSE

 

Table des matières

Avant-propos, par Jean-Jacques Becker et Gilles Candar - I /Aux origines de la gauche - 1. Introduction : la gauche, l'idée, le mot , par Maurice Agulhon - 2. La gauche et les Lumières, par Michel Vovelle - La gauche sous la Révolution : naissance d'une notion, par Michel Vovelle - Les « partis » de gauche pendant la monarchie censitaire, par Nicolas Bourguinat - La gauche pendant la IIe République, par Jean-Claude Caron - La gauche sous le Second Empire, par Sylvie Aprile - La Commune et la gauche, par Jacques Rougerie - La gauche en République (1871-1899), par Gilles Candar - II /Traditions et sociabilités de la gauche - La mémoire de la Révolution au XIXe siècle, par Jean El Gammal - La mémoire d'un bonapartisme de gauche, par Gilles Candar - Les sociétés secrètes pendant la monarchie censitaire, par Thomas Bochet - Un demi-siècle d'insurrections et de barricades, par Marianne Cayatte et Philippe Oulmont - Les clubs de 1848, par Jean-Claude Caron - Exil et exilés de gauche au XIXe siècle, par Sylvie Aprile - Banquets et enterrements, par Emmanuel Fureix - La gauche, la littérature et les arts, de la Révolution à 1914, par Philippe Régnier - III / Combats et acquis de la gauche - La gauche et le suffrage universel, par Chrisitine Guionnet - La République, combat et acquis de la gauche, par Maurice Agulhon - Les deux abolitions de l'esclavage, par Yves Bénot - L'instruction publique, par Jean-François Chanet - Un combat de la gauche : la liberté de la presse, par Dominique Kalifa - IV / Problèmes et débats de gauche - La gauche et l'idée révolutionnaire au XIXe, par Pierre Lévêque - La gauche et la regligion, par Philippe Boutry - La gauche et le progrès, par Anne Rasmussen - Les femmes et la gauche en France : entre discours émancipateurs et pratiques de domination, par Michèle Riot-Sarcey - La gauche et les Juifs, par Catherine Fhima - V / La gauche et la question sociale - Les premiers socialismes, par Christophe Prochasson - L'invention du marxisme français, par Christophe Prochasson - L'anarchisme, par Gaetano Manfreonia - Naissance du syndicalisme, par Jean-William Dereymez - VI / La gauche et la question nationale - Les Internationales et la question nationale , par Claudie Weill - La gauche et l'idée nationale, par Patrick Cabanel - La gauche et l'idée de la guerre, par Jean-Jacques Becker - La gauche et la colonisation, par Gilles Manceron - Conclusion - L'homme de gauche au XIXe siècle, par Alain Corbin - Index des noms - Index des associations, partis politiques et syndicats - Index des notions - Les auteurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites