Emiliano Zapata - John WOMACK

Emiliano Zapata
et la révolution mexicaine

John WOMACK

Emiliano Zapata (1879-1919) a été le chef de la rébellion des paysans du Sud du Mexique, qui n’ont pas accepté, en 1910, que les promesses faites au nom de la révolution par le président Madero soient trahies par ses assassins. Contrairement à son allié du Nord et fidèle ami Pancho Villa, Zapata n’était ni un péon misérable ni un « bandit », et il aurait pu rester un petit notable de l’État rural du Moreclos. En prenant la tête du mouvement révolutionnaire dans le Sud, il proclamait un plan politique, notamment de réforme agraire, qui reste, un siècle plus tard, exemplaire. Pendant neuf ans, il a mené la lutte révolutionnaire dans tout le Mexique. Son but – comme celui de Marcos aujourd’hui – n’a jamais été le pouvoir pour lui-même : à tel point qu’il l’a refusé après être entré victorieux à Mexico en 1914.
Le passionnant récit de John Womack, remarquablement documenté, est une lecture indispensable pour comprendre l’importance historique de Zapata, la portée de son héritage et ce qu’il représente aujourd’hui pour les paysans et les guérilleros du Chiapas. Initialement publiée en 1976 aux Éditions François Maspero, republiée dans une nouvelle édition à la Découverte en 1997, cette biographie reste, aujourd’hui encore, la référence incontournable sur ce héros quasi légendaire.

Version papier : 14,90 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de John WOMACK
Traduit de l'Anglais par Frédéric ILLOUZ
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°286
Parution : juin 2008
ISBN : 9782707154927
Nb de pages : 560
Dimensions : 125 * 190 mm

John WOMACK

John Womack est professeur d'Histoire à l'université de Harvard, où il enseigne l'histoire de l'Amérique latine. Il plus particulièrement spécialiste de l'histoire sociale et économique du Mexique, de 1880 à 1950.

Table des matières

Préface à la nouvelle édition - Préface - Prologue. Un peuple choisit son chef - 1. Le président Diaz élit un gouverneur - 2. Les progrès des planteurs - 3. Les villageois rejoignent Madero - 4. L'armée se met en campagne - 5. Les révolutionnaires officiels agissent - 6. Des réfugiés gagnent une guerre - 7. Les campagnards renient les constitutionnalistes - 8. Les pueblos font une révolution - 9. Les guerilleros survivent - 10. La résistance réformée - 11. Les zapatistes héritent de l'État de Morelos - Épilogue. Un peuple fidèle à sa foi - Annexes - A. - B. Le plan de Ayala - C. La loi agraire - Notes bibliographiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites