De la postcolonie
Essai sur l'imagination politique dans l'Afrique contemporaine

Achille MBEMBE

Désormais classique dans le monde anglophone, ce livre est une puissante contribution à la critique de la tyrannie et de l’autoritarisme, cette facette inavouée et longtemps réprimée de notre modernité tardive.
Achille Mbembe interroge la manière dont les formations sociales issues de la colonisation s’efforcèrent, alors que les politiques néolibérales d’austérité accentuaient leur crise de légitimité, de forger un style de commandement hybride et baroque, marqué par la prédation des corps, une violence carnavalesque et une relation symbiotique entre dominants et dominés. À ces formations et à ce style de commandement, il donne le nom de postcolonie.
Si l’anthropologie, l’histoire et la science politique y ont leur place, cette réflexion est avant tout d’ordre esthétique, car elle porte sur la stylistique du pouvoir. Elle tire son inspiration de l’écriture romanesque et de la musique africaine du dernier quart du XXe siècle. En allant à la rencontre de la création artistique et des esprits des morts, ce texte montre que dans des espaces apparemment voués au néant et à la négation gisent des possibilités insoupçonnées, celles-là mêmes qui permettent de ressusciter le langage.

Version papier : 14 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Nadia Yala KISUKIDI
Collection : La Découverte Poche / Essais n°516
Parution : février 2020
ISBN : 9782348057502
Nb de pages : 320
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348057755
Format : EPUB

Achille MBEMBE

Achille MBEMBE

Achille Mbembe est professeur d’histoire et de sciences politiques à l’université de Witwatersrand (Johannesburg) et chercheur au Wits Institute for Social and Economic Research (WISER). Lauréat du prix Ernst-Bloch en 2018, il est notamment l’auteur, à La Découverte, de Sortir de la grande nuit (2010), Critique de la raison nègre (2013) Politiques de l’inimitié (2016) et Brutalisme (2020).

Table des matières

Préface. Pulsations
Vivre et écrire après la colonie, par Nadia Yala Kisukidi

Avant-propos à la seconde édition. Politique de la vie et épreuve du fratricide
Narcissisme
Positions
Le lieu de la chose
Critiques
La corne d’abondance
Le temps qui vient et le temps qui reste
Introduction. Le temps qui s’agite
Le long sommeil dogmatique
Entre la généralité et la singularité
Du temps à l’état naissant
1. Du commandement
Le droit de disposer
L’assujettissement et les formes de sa validation
Violence, transferts et allocations
Décompositions
2. Du gouvernement privé indirect
Temps court et mouvements longs
Régimes de la propriété et régimes de la souveraineté
Enchevêtrement
Bien public et régulation fiscale
3. Esthétique de la vulgarité
Figures de l’excès et créativité de l’abus
Les domaines de l’ivrognerie
L’intimité de la tyrannie
4. Le fouet de Dieu
Narcissisme, ethnicité et divinité
Poétique de l’universel
Érotiques de l’altérité
5. Du hors-monde
Le rien de la chose
Le travail de l’esclave
L’envers de l’ombre
Épilogue. La dernière manière
L’esclave, la bête et l’indigène
Le procès d’ensauvagement
Le miroir et ses présences

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites