De Macdonald à Rosa-Parks
Naissance d'un nouveau quartier à Paris

Camille PICARD

La Ville engendre, le plus souvent à ses marges, d’extraordinaires bâtiments qui sont le fruit de circonstances foncières et industrielles particulières. C’est le cas de ce bâtiment majeur situé sur le boulevard Macdonald, le plus long bâtiment de Paris, l’entrepôt Calberson, construit à la fin des années 1960 sur un terrain de plus de 5 hectares. Lors de sa réception, en 1969, les qualificatifs ne manquent pas pour vanter la plus importante réalisation en Europe en matière de réception, stockage et distribution de marchandises. Pour sa part, son architecte, Marcel Forest, parle de « socle pour des constructions futures », posant son bâtiment sur une trame de poteaux massifs, « alignés comme des soldats qui font leur travail » pour paraphraser Le Corbusier.
Tout est donc hors-norme dans cette histoire, y compris la complexité de passer d’une génération à une autre, de changer la destination des lieux, de reconvertir un lieu de stockage en immeuble mixte, comprenant bureaux, logements, équipements publics et commerces pour que le bâtiment soit le socle d’une aventure contemporaine et la clé de l’urbanisation d’un territoire déshérité. Cette aventure peu commune est l’objet du texte de Camille Picard qui a porté le projet jusqu’à son aboutissement. L’auteur livre les clés, côté maîtrise d’ouvrage, de ce que peut être une aventure urbaine, depuis la redécouverte des potentialités du lieu jusqu’à l’aboutissement d’un nouveau quartier à Paris, Rosa-Parks, connecté à la ligne de tramway qui court le long des boulevards des Maréchaux et équipé d’une nouvelle gare pour relier les quartiers de la Porte d'Aubervilliers séparés par les importantes coupures ferroviaires du faisceau de la gare de l’est.
Pour la première fois sur une opération d’une telle envergure, l’histoire est racontée de l’intérieur, comme une enquête, et met en scène la panoplie des innombrables métiers et des personnages (politiques, financiers, juristes, aménageurs, promoteurs, urbanistes, architectes) nécessaires à la réalisation d’un tel projet. Le texte de Camille Picard est accompagné d’un texte des deux architectes, en forme de manifeste sur l’héritage culturel et le modernisme en architecture. L’ouvrage est illustré de photographies de Hannah Darabi et de Cyrille Weiner. En fin d’ouvrage, l’écrivain Claude Eveno propose une visite du quartier, une ballade de jour et de nuit, à la rencontre des habitants qui se sont installés, à la découverte des cafés et des lieux marchands. Comment un territoire des limites s’est intégré au cœur de la ville.

Version papier : 24 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de Claude EVENO
Collection : Dominique Carré
Parution : janvier 2020
ISBN : 9782373680416
Nb de pages : 112
Dimensions : 186 * 260 mm

Camille PICARD

Camille Picard est urbaniste, diplômée de l’ESSEC et du Cycle d’urbanisme de Sciences Po, titulaire d’une maîtrise de sciences politiques. Elle a rejoint ICADE Aménagement en 2006 et s’est en particulier occupée de la reconversion de l’entrepôt Macdonald. À la Caisse des Dépôts depuis 2014, elle est directrice territoriale en charge de la Seine-Saint-Denis et du Val-d’Oise depuis septembre 2016.

Table des matières

Dressé pour l’inconnu — To be or not to be, par Floris Alkemade et Milena Wysoczynska / BAU+
Portfolio, par Cyrille Weiner
Reconvertir Macdonald, par Camille Picard
Portfolio, par Hannah Darabi
Un attracteur étrange, par Claude Eveno.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites