Délibérée N°10

REVUE DÉLIBÉRÉE

La Révolution française privilégia en effet un modèle de propriété individuelle, absolue, pleine et entière, par opposition aux privilèges de l’Ancien Régime, période de fragmentation de la puissance publique et de confusion entre pouvoir, souveraineté politique et propriété. Mais ce qui fût sans doute un outil d’émancipation politique contre l’arbitraire de la monarchie absolue est devenu la forme juridique hégémonique d’un capitalisme inégalitaire et destructeur de la nature.
Mais le modèle se craquelle de façon singulière ces dernières décennies : la révolution numérique, l’urgence environnementale, la raréfaction des ressources, l’augmentation des inégalités associées à la circulation d’autres modèles de l’usage des choses, d’expériences collectives et savoirs partagés conduisent à une remise en question de plus en plus récurrente d’une propriété conçue comme absolue et exclusive. Comment assurer une juste répartition des richesses, ou un accès équitable aux différents savoirs scientifiques, techniques et industriels ? Comment garantir que l’exploitation des ressources naturelles ne se fasse au détriment ni des populations qui vivent sur les territoires concernés, ni des écosystèmes ? Ou que le droit à un logement décent devienne effectif ? Faut-il dépasser, voire abolir la propriété ?

Version papier : 12 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Délibérée
Parution : juillet 2020
ISBN : 9782348060281
Nb de pages : 96
Dimensions : 185 * 240 mm

REVUE DÉLIBÉRÉE

Délibérée est une revue de réflexion critique sur la justice, le(s) droit(s) et les libertés. En croisant les regards (praticiens, savants, usagers, observateurs) pour embrasser à la fois la théorie, les institutions, les discours et les pratiques, elle entend re-problématiser ces sujets pour les traiter non comme des questions purement techniques, ni comme des objets de vaine polémique, mais en tant qu'enjeux de société, c'est-à-dire comme des problèmes politiques.
Animée par le Syndicat de la magistrature et coéditée par La Découverte, élaborée par un comité de rédaction autonome associant à parts égales des magistrats engagés et des personnalités aux parcours divers, illustrée et ouverte à des contributions multiples, Délibérée s'adresse non seulement aux professionnels du droit, mais aussi aux universitaires, journalistes, militants et plus généralement à tous ceux qui veulent s'emparer des questions relatives à la justice au sens large.
Délibérée est disponible sur abonnement (3 numéros par an) et via la plateforme Cairn.info.

Table des matières

Carte blanche à Marie Cosnay. À la recherche de l’enfance
Le dossier. La propriété, sans le vol ?

Protéger la diversité juridique pour préserver le projet politique des communs, entretien avec Sarah Vanuxem
Que reste-t-il de la propriété dans l’environnement numérique ?, par Lionel Maurel
Une entreprise sans propriétaire et sans fonds propres, par Benoît Borrits
La chute : des catégories populaires face à l’expropriation, par Rémi Habouzit
Repenser la propriété pour promouvoir la solidarité. À propos du bail réel solidaire, par Marie-Alice Chardeaux
Le sens de la propriété. L’exemple des peuples autochtones, entretien avec Sandrine Clavel
Varia
D’une modernité nazie. Le management, par Johann Chapoutot
Sécurité, autorité, nu imposé. Regard de droit des personnes sur les fouilles intégrales, par Julie Mattiussi
Les rubriques
Justice partout

Austérité et droits sociaux : la jurisprudence de la crise du Tribunal constitutionnel portugais, par Joaquim de Sousa Ribeiro
Justice pour tou·te·s
En temps de crise sanitaire, par Jean-Claude Bouvier
Audition libre
En embuscade, entretien avec Claudine Nougaret et Raymond Depardon
Guérillas juridiques
Et à la fin, c’est le droit de propriété qui gagne, par Patrick Henriot
Souverains poncifs
Sommes-nous vidéoprotégé·es ?, par Élodie Lemaire
Pièces à conviction(s)
Livres, films, etc.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites