Charles de Foucauld, frère universel ou moine-soldat ?

Jean-Marie MULLER

La figure de Charles de Foucauld est honorée dans le monde comme le « frère universel », vivant désarmé parmi les Touaregs et mort assassiné en 1916 en témoin de la charité évangélique. L’histoire est universellement connue de cet aristocrate, ancien officier ordonné prêtre qui, arrivé au Sahara en 1901, s’établit en 1905 à Tamanrasset où il installe son ermitage, partageant alors le mode de vie des Touaregs, leur langue et leur culture. Depuis sa mort, la légende exalte l’exemplarité évangélique de l’« ermite du désert », mais écarte ses convictions nationalistes et colonialistes. Elle ignore ainsi qu’il a soutenu les opérations de « pacification » de l’armée française contre les tribus rebelles et que, sur les traces de Barrès, il fut un ardent partisan de la guerre totale contre l’Allemagne. En revisitant, sans intention polémique, la vie et la pensée de Charles de Foucauld, Jean-Marie Muller n’entend pas instruire son procès, mais simplement rétablir la vérité historique sur le personnage, dont le Vatican a reconnu l’« héroïcité des vertus » en 2001, préalable à la béatification. Avec la plus grande rigueur, il montre que, face à la conquête coloniale et à la Première Guerre mondiale, Charles de Foucauld s’est trouvé prisonnier de contradictions irréductibles entre son engagement politique et ses convictions évangéliques.

Version papier : 17,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2002
ISBN : 9782707138545
Nb de pages : 240
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Jean-Marie MULLER

Jean-Marie MULLER

Membre fondateur du Mouvement pour une alternative non-violente (MAN), Jean-Marie Muller est directeur des études à l'Institut de recherche sur la résolution non-violente des conflits (IRNC) et écrivain. Il est notamment l'auteur de Le Principe de non-violence (Desclée de Brouwer), Gandhi l'insurgé (Albin Michel) et Le Courage de la non-violence (Éditions du Relié), reconnus comme des ouvrages de référence sur la non-violence.

Extraits presse

« La légende dorée de l’ermite du désert est née dès sa mort, en 1916, à Tamanrasset, dans ce Hoggar qu’il aimait tant et où il s’était installé onze ans plus tôt. Un futur saint, Charles de Foucauld, après Josémaria Escriva de Balaguer, fondateur de l’Opus Dei ? […] La vérité semble tout autre. Jean-Marie Muller, écrivain, directeur des études à l’Institut de recherche sur la résolution non-violente des conflits (INRC) a revisité la vie et la pensée de l’ermite de l’Assekrem. Ses conclusions sont déroutantes. »

LA DÉPÊCHE

« Longtemps, on n'a pas osé toucher aux images des saints. Charles de Foucauld, fait partie de cette galerie de portraits en odeur de sainteté [...]. Jean-Marie Muller, membre fondateur du Mouvement pour une Alternative Non Violente (MAN) grâce à une lecture libérée des lettres de l'ermite, à des témoignages, apporte des retouches profondes. Sans condamner l'homme, il montre la vérité des paroles et des idées. »

LE PROGRÈS

« Charles de Foucauld, le frère universel, assassiné en 1916 par les Touaregs au milieu desquels il vivait, avait un second visage oublié, occulté : celui d'un moine-soldat, colonialiste, nationaliste, mort dans son fortin, au milieu des armes qu'il s'était fait livrer. Jean-Marie Muller, la voix de la non-violence en France depuis plus de trente ans, décrit cet autre Foucauld d'une manière méthodique, implacable, à partir des écrits mêmes de l'ermite du désert. »

OUEST-FRANCE

« Voilà un livre qu'il ne faut pas prendre comme la volonté de détruire une légende - Muller s'en explique bien à la fin de son livre - mais comme une participation à une meilleure connaissance de celui qui est resté jusqu'au bout un officier de l'armée française qui, dit Muller a " totalement idéalisé la guerre." »

LA CROIX

« Voilà donc qu'un chef de file de la non-violence pose ce qui semblera à beaucoup une bombe ![...] Il faut reconnaître que sur beaucoup de points, la démonstration de l'auteur paraît incontestable et jette un éclairage relativement nouveau sur la personnalité de frère Charles [...]. Apport sérieux et documenté au travail d'ensemble de multiples auteurs en vue de mieux connaître Charles de Foucauld. »

COURRIER DE LA FRATERNITÉ SÉCULIÈRE CHARLES DE FOUCAULD

« Le livre de Jean-Marie Muller est moins un réquisitoire qu'une entreprise de vérité. L'ancien exporateur du Sahara est resté prisonnier de sa culture, toute empreinte d'un colonialisme idéalisé dans les salons, cruel et arrogant sur le terrain. Il en est mort. Cela n'efface pas la sincérité et la force de son message spirituel [...]. Une certaine icône est brisée. Mais l'homme Foucauld en ressort plus vrai, donc plus humain. »

TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - I. De la légende à la réalité historique - 1. Un itinéraire sinueux - 2. L’installation aux confins du Maroc - La question de l’esclavage - Les opérations guerrières de la colonisation - Le combat de Tit - 3. À Tamanrasset, parmi les Touaregs - Ouvrier de la conquête africaine - La manière forte - « Tout cela demande répression sévère » - Au service de l’armée coloniale ? - 4. « Dieu veut une guerre longue… » - « Mon esprit est au front » - Lettres à Louis Massignon - Contre la barbarie allemande - « La présente guerre est une croisade » - Benoît XV face à la guerre - 5. Mort en victime de la guerre coloniale - La construction d’un ermitage fortifié - La menace des Senoussistes - L’assassinat - Le châtiment des coupables - 6. Tué par des Touaregs - Le grand paradoxe de la mort de Charles de Foucauld - La revanche de la bataille de Tit - II. De la réalité à l’idéal évangélique - 7. La « mentalité de l’époque » - L’idéologie de l’époque - 8. Ceux qui ont su résister au nationalisme - La mort des frères ennemis - Cette guerre n’était pas une fatalité - 9. Apôtre de la non-violence ou moine-soldat ? - La non-violence de Gandhi - Le devoir de défense - Une contradiction irréductible - La doctrine catholique de la guerre - 10. Deux « héritiers » : Louis Massignon et Albert Peyriguère - La rencontre de Gandhi et de Massignon - Albert Peyriguère - L’ermite d’El Kbab - Ne pas devenir un « chien muet » - 11. « Au cœur des masses » : les petits frères de Jésus - Petite sœur Magdeleine - Guy Riobé - Sœur Odette Prévost - Épilogue - Bibliographie - Œuvres de Charles de Foucauld - Études sur Charles de Foucauld.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites