Chapitre État du monde 2015. Panorama des conflits contemporains

Dominique VIDAL

L’ouverture du Mur de Berlin puis, deux ans plus tard, la disparition de l’Union soviétique mirent un terme à cette gestion bipolaire de la planète. Au point que certains crurent à l’avènement d’une architecture unipolaire du monde autour de la superpuissance victorieuse, promise au statut d’Empire américain. C’était l’époque où un Francis Fukuyama pronostiquait la « fin de l’Histoire ».
Cette vision s’est révélée trompeuse. De crise en crise, la mondialisation a progressivement montré ses limites : la liberté quasi-totale donnée aux marchés a conduit à des secousses en série, de la crise asiatique (1998) à celle des subprimes (2008). Et, après le 11 Septembre, l’Empire s’est embourbé en Irak et en Afghanistan. Non seulement son déploiement de forces ne lui a pas permis de sortir de l’impasse, mais il a plongé ces deux pays dans un chaos durable et renforcé le rôle de l’Iran, tout en entachant profondément l’image de l’Amérique dans le monde.
C’est dire que nous sommes entrés dans une phase historique nouvelle, dont, outre les menaces qui pèsent sur l’avenir même de la vie sur Terre, trois facteurs majeurs se conjuguent pour ébranler l’hégémonie occidentale : la crise du capitalisme financier, devenue systémique ; la poussée des pays émergents, à commencer par les « BRICS » dont le PIB cumulé dépasserait dès 2020 celui du G7 ; et l’irruption des sociétés capables de secouer les dictatures, voire de les renverser.

Version papier : 1,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : État du Monde
Parution : septembre 2014
Format : EPub
ISBN numérique: 9782707185242

Dominique VIDAL

Dominique VIDAL

Dominique Vidal, journaliste et historien, auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient des questions d'Orient, est spécialiste des questions internationales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites