Avenirs et avant-gardes en France, XIXe-XXe siècles
Hommage à Madeleine Rebérioux

Vincent DUCLERT, Rémi FABRE, Patrick FRIDENSON

" Au reste, qu'est-ce que l'histoire si elle ne pose pas à toute la trajectoire temporelle les questions du présent ", écrit Madeleine Rebérioux en 1996 dans la Revue des revues (IMEC), reconnaissant ainsi les multiples liens qui rapprochent le passé, de l'avenir. Ces questions, l'historienne du socialisme, l'historienne de la citoyenneté, l'historienne de Jaurès, n'a cessé, de les poser à ce passé proche et lointain que constituent les XIXe et XXe siècles français. Pour mieux les révéler, elle a choisi de privilégier l'étude des personnes, des groupes, des idées ou des pratiques qui exprimaient toute la tension de l'humanité pour construire un monde meilleur, plus juste, plus égalitaire, plus riche de pensées, de sentiments, de cultures, d'images et d'imaginaires. Formée d'articles, de préfaces et d'interventions, l'œuvre de Madeleine Rebérioux ne cesse ainsi de susciter des vocations, des prolongements, des débats. Dans cet esprit d'ouverture de champs nouveaux de l'histoire et d'attention particulière pour celles et ceux qui ont voulu frayer des chemins nouveaux à l'humanité, des élèves et des collègues de Madeleine Rebérioux ont choisi décrire ce livre en son hommage, qui est aussi et d'abord un hommage à l'histoire contemporaine. Ce choix de l'histoire est du reste la meilleure façon d'honorer une historienne du contemporain, engagée dans la politique parce que la politique est une autre manière de faire de l'histoire. Autour des pensées d'avenirs et des choix d'avant-garde, la diversité, des contributions de cet ouvrage reflète les multiples influences d'une histoire sociale, intellectuelle et culturelle en constant renouvellement, retrouvant une dimension politique qu'elle n'a jamais quittée.

Version papier : 36 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Histoire contemporaine
Parution : mai 1999
ISBN : 9782707130389
Nb de pages : 336
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Vincent DUCLERT

Historien de la France contemporaine et de l'Europe politique, Vincent Duclert, historien, est professeur à Sciences Po et à l’EHESS où il a dirigé le Centre Raymond-Aron. Il est spécialiste des politiques de l’État, des sociétés démocratiques et des processus génocidaires. Il a publiéLa République imaginée, 1870-1914 (Belin, 2010) et dirigéServiteurs de l’État (avec M. O. Baruch, La Découverte, 2000), le Dictionnaire critique de la République (avec C. Prochasson, Flammarion, 2002 et 2007) et Le Gouvernement de la recherche (avec A. Chatriot, La Découverte, 2006).

Rémi FABRE

Patrick FRIDENSON

Extraits presse

« Livre d'hommage et plaidoyer pour une certaine histoire sociale qui restitue aux acteurs un rôle essentiel sans pour autant être exclusif, cet ouvrage réunit une trentaine de contributions réparties en six approches thématiques. Toutes ne concernent pas le grand XIXe siècle, mais toutes méritent d'être lues (...) Au total, un livre à la fois érudit et chaleureux qui propose une esquisse panoramique des recherches en cours en histoire contemporaine. »

REVUE D'HISTOIRE DU XIXe SIECLE

PRESSE

 

Table des matières

La pratique du monde - I. Historienne et citoyenne - 1. Notes pour un portrait de la citoyenne - 2. Regard historien et discours de la méthode - 3. Quand nous travaillions sur les femmes à Vincennes dans les années 70 - II. Femmes et mouvements de femmes - 4. Les femmes dans l'histoire ou la représentativité en question - 5. Droits des femmes et universalité - 6. Les études de genre dans l'histoire sociale : perspectives comparées - 7. Les femmes dans l'enseignement supérieur. Dynamiques et freins d'une présence 1946-1992 - 8. À propos des femmes dans le rapport Villermé - III. Le travail de la culture - 9. Académisme et avant-garde dans la peinture française au XIXe siècle - Paris 1900. Quand la culture construit l'espace - 11. Socialistes et littérature : la critique littéraire dans la Nouvelle Revue socialiste - 12. La cause du jazz. Naissance d'une passion, Paris 1930-1934 - 13. Le syndrome de Shéhérazade : littérature et critique sociale dans l'Algérie post-coloniale - IV. L'enjeu du travail - 14. An VI : le tout politique de la montre industrielle - 15. La lutte des ouvriers de Longwy contre la restructuration de la sidérurgie française - 16. L'avenir vu par les patrons : Pierre Le faucheux - V. Socialisme et internationalisme, nations et guerre - 17. Les correspondants de presse : un pont entre socialismes allemand et français à la fin du XIXe siècle - 18. Gustave Rouanet et les obscurs espérances : les socialistes et l'affaire du Congo 1905-1906 - 19. L'accueil de l'armée nouvelle par le mouvement ouvrier suisse-romand et le problème de la conscription de milice - 20. Les Français face à 1917 en 1917 - 21. Léon Blum face à l'Allemagne nazie - VI. Engagements politiques, choix éthiques - 22. Un engagement démocratique : Jaurès et la troisième affaire Dreyfus (1900-1906) - 23. Les jeunes Radicaux (1910-1914) - 24. Enfance et Parti communiste français : le scoutisme rouge 1921-1933 - 25. Itinéraires de militants responsables du Syndicat national des instituteurs pendant la Seconde Guerre mondiale - 26. L'après -Mai 1968 de la revue Politique Aujourd'hui. Le Mai des intellectuels communistes sous horizon national-populaire - Au Pré-Gervais, 25 mai 1913. Jaurès en rouge et tricolore - Bibliographie des travaux de Madeleine Rebérioux (1945-1999).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites