Aux armes, historiens   - Eric J. HOBSBAWM

Aux armes, historiens
Deux siècles d'histoire de la Révolution française

Eric J. HOBSBAWM

Dès les premières années du XIXe siècle, la Révolution française a suscité des débats passionnés parmi les historiens et les intellectuels, français comme étrangers : quel sens historique fallait-il donner à cet événement politique extraordinaire ? Dans quelle mesure a-t-il transformé le visage de l’Europe ? Quelles en furent les origines intellectuelles, économiques, sociales ? La Révolution avait-elle ouvert un horizon d’émancipation pour la France et les peuples du monde ou, au contraire, annonçait-elle les catastrophes politiques du XXe siècle ?
À l’occasion du bicentenaire en 1989, alors que les controverses sur l’héritage de la Révolution faisaient rage, notamment autour des travaux d’inspiration marxiste d’Albert Soboul puis de Michel Vovelle et de ceux, d’inspiration libérale, autour de François Furet, Eric J. Hobsbawm est revenu sur toutes les lectures et interprétations qui s’étaient succédé depuis deux siècles. Il montre ici que les historiens écrivent l’histoire à l’aune de leur expérience du présent. Formulant une critique roborative de ceux qui veulent rompre avec l’héritage révolutionnaire, Hobsbawm réaffirme que la Révolution a transformé le monde de façon définitive et qu’elle continuera de le faire évoluer.
Aux armes, historiens, mélange stimulant d’historiographie et d’analyse politique rédigé par l’un des plus éminents historiens du XXe siècle, constitue un outil indispensable à qui souhaite comprendre les enjeux d’une Révolution dont l’écho nous parvient encore.

Version papier : 14,80 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Julien LOUVRIER
Collection : Hors collection Sciences Humaines
Parution : octobre 2007
ISBN : 9782707149824
Nb de pages : 156
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Eric J. HOBSBAWM

L’historien britannique Eric J. Hobsbawm (1917-2012), professeur émérite de l’université de Londres, fut l'un des plus grands historiens du XXe siècle. Ses travaux sur les marginaux, la classe ouvrière et la formation du nationalisme sont internationnalement reconnus. Il est notamment l’auteur de la trilogie, publiée chez Fayard : L’Ère des révolutions : 1789-1848 (1970), L’Ère des empires : 1875-1914 (1989) et L’Ère du capital : 1848-1875 (1994). Ainsi que L’Âge des extrêmes. Histoire du court XXe siècle 1914-1991 (Complexe, Bruxelles, 1999, 2003) et de Aux armes historiens. Deux siècles d'histoire de la Révolution française (La Découverte, 2007).

Extraits presse

« Revenant sur les lectures et interprétations qui se sont succédé depuis deux siècles, Hobsbawm réaffirme que la révolution "a transformé le monde de façon définitive et qu'elle continuera à le faire évoluer". »
LA QUINZAINE LITTÉRAIRE

« Un classique enfin traduit en français. »
POLITIS

« Critique intéressante et intelligente du bicentenaire. »
L'OURS

« Dans cette version augmentée de trois conférences prononcées en avril 1989, l'auteur démontre que l'interprétation "marxiste" de la Révolution française (la présentant comme "une victoire bourgeoise de la lutte des classes") a été en réalité "élaborée et popularisée dans sa forme première par l'école du libéralisme modéré. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

PRESSE

 

Table des matières

Remerciements - Préface - 1. Une révolution bourgeoise - 2. Dépasser la révolution bourgeoise - 3. D’un centenaire à l’autre - 4. Survivre au révisionnisme - Annexe - Postface inédite - Notes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites