Au bureau des affaires juives - Tal BRUTTMANN

Au bureau des affaires juives
L'administration française et l'application de la législation antisémite (1940-1944)

Tal BRUTTMANN

Mise en place par le gouvernement de Vichy dès l’été 1940, la politique antisémite est officiellement lancée avec le statut des Juifs en octobre 1940. Dès lors, l’antisémitisme devient une norme pour l’ensemble des administrations françaises – centrales comme locales – qui participent toutes, à des degrés divers, à sa mise en œuvre. Il ne s’agit pas là des professionnels de l’antisémitisme, tels que le furent les agents du commissariat général aux Questions juives, mais bien des fonctionnaires de toutes catégories : agents des préfectures, policiers, personnels judiciaires ou encore employés municipaux, tous se sont vus confier des prérogatives visant à « épurer » la société française des Juifs. Ce livre apporte un éclairage original sur cette dimension essentielle et paradoxalement mal connue du régime de Vichy. S’appuyant notamment sur des archives jusque-là négligées, l’auteur s’intéresse tout d’abord à la manière dont le gouvernement a défini et mis en place, en quelques mois, les bases de la politique antisémite. Puis, en analysant en particulier la langue administrative, les méthodes de travail, les instructions et leur application, il rapporte précisément la façon dont les fonctionnaires se sont adaptés, le plus souvent sans états d’âme, à leur nouvelle tâche. Leurs missions en matière de politique antisémite furent considérables, au premier rang desquelles le contrôle et le fichage de la population juive. C’est cette activité des administrations dans ce qui fut la zone libre, puis la zone sud à la suite de son occupation par les Allemands et les Italiens, que l’auteur évoque dans ce livre, à travers de nombreux exemples locaux.
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2006.)

Version papier : 28,50 €
Version numérique : 17,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : L'espace de l'histoire
Parution : décembre 2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707145932 ISBN numérique: 9782707161086

Tal BRUTTMANN

Tal Bruttmann est historien. Ses travaux portent sur les politiques antisémites en France pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que sur la « solution finale ». Il est notamment l’auteur de La Logique des bourreaux (Hachette Littératures, 2003), Au bureau des Affaires juives. L’administration française et l’application de la législation antisémite, 1940-1944 (La Découverte, 2006) et « Aryanisation » économique et spoliation en Isère (PUG, 2010). Il a codirigé Pour une microhistoire de la Shoah (avec I. Ermakoff, N. Mariot et C. Zalc, Seuil, 2012).

Table des matières

Remerciements
Introduction
I / L'administratation et le statut des Juifs
1. Préludes au statut
Vichy avant Vichy - Vichy au pouvoir - La ligne de démarcation et les Juifs - À la recherche d'un « plan global » - La concurrence franco-allemande
2. Le statut
Zones d'ombres - Un plan d'ensemble - Le statut : une œuvre gouvernementale - Aryaniser ? - Une loi de réorganisation sociale - L'application du statut : les fonctionnaires à l'œuvre - Détecter le Juif
3. Un nouveau langage administratif
Israélite ou Juif ? - Les codes culturels - Les codes professionnels - Lire un document administratif
4. Les sources policières et la politique antijuive
Quelle réalité ? - Structures et références - La construction - La mention de la « race » - La portée de l'initiative individuelle
5. Les formulaires et la question juive
Histoire du formulaire - Le formulaire comme source - Le traitement central des « créations ou extensions de commerce » - La gestion iséroise des « créations ou extensions de commerce » - La prise de décision
6. De d'instruction à l'application
Une forme d'échange - Un corpus insaisissable - L'application des instructions
7. Fichage et contrôle
Le recensement de l'été 1941 - Les fichiers - L'organisation du fichier - Gestion du fichier - Contrôler à tout prix : des mesures supplémentaires - L'organisation des Affaires juives

II / La routine administrative : fichages, rafles et contrôles
8. Rafler les Juifs (août 1942-février 1943)
Les préparatifs - Le travail de bureau - Le déclenchement de la raffle - La rafle de février 1943 : une opération souveraine
9. Mettre les Juifs au travail (mars-novembre 1943)
contre l'«oisiveté juive » : le CGQJ à l'action (mars-mai 1943) - Un projet au service de la Collaboration - L'initiative locale, source d'inspiration pour la nation - L'obstruction italienne - Des opérations de « rassemblement » décevantes - Nouvelle relance (septembre-novembre 1943)
10. Face à l'occupant
L'heure des choix - Maintenir l'ordre - La justice à l'œuvre - Sanctions administratives
11. Le Juif, facteur de désordre
Perturbations administratives - Les persécutions, facteur de désordre - Le Juif : une victime ? - L'illégalité officialisée
12. Résistances
La faute professionnelle - La Libération, et après ? - Vers une réécriture de l'histoire

Conclusion

Annexes
Annexe 1 : Composition du gouvernement en septembre-octobre 1940
Annexe 2 : Lois antisémites d'octobre 1940
Annexe 3 : Organisation de la préfecture de l'Isère au 20 décembre 1943
Annexe 4 : Formulaire isérois de « Créations ou extensions d'établissements industriels, commerciaux ou artisanaux »
Annexe 5 : Formulaire isérois de « Créations ou extensions d'établissements industriels, commerciaux ou artisanaux »
Annexe 6 : Formulaire isérois de « Créations ou extensions d'établissements industriels, commerciaux ou artisanaux »
Annexe 7 : Formulaire rhodanien de « Créations ou extensions d'établissements industriels, commerciaux ou artisanaux »
Annexe 8 : Formulaire de déclaration individuelle dans le cadre du recensement des Juifs (1941)
Annexe 9 : Fiches du recensement des Juifs (1941)
Annexe 10 : Fiche d'« Avis de départ [ou] d'arrivée d'un Juif » (1942)

Sigles utilisés
Bibliographie
Notes
Index des noms.

Droits étrangers

The French Administration and \"Jewish affairs\"


As early as the summer of 1940, the Vichy Government embarked on an anti-semitic policy, which was to be implemented not by professional anti-semites but by ordinary civil servants. Drawing on long neglected archives, this book analyses the administration's jargon and work methods and shows how civil servants adjusted, for the most part without qualms, to their new task.


Tal Bruttmann is a researcher for Grenoble's investigation committee on the spoliation of Jewish property. A specialist of the Collaboration and of anti-semitism during the Second World War, he is preparing a Thesis on the French Militia. He is a member of the Fondation pour la Mémoire de la Shoah, and the author of several books, amongst which La Logique des bourreaux, 1943-1944 (Hachette Littératures, 2003).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites