À paraître

31° Nord, 35° Est
Chroniques géographiques de la colonisation israélienne

Khalil TAFAKJI, Stéphanie MAUPAS

« Ce jour du printemps 1995, je roulais vers la plus vieille cité du monde. J’avais rendez-vous dans les bureaux de Yasser Arafat à Jéricho. Depuis mai 1994, les Palestiniens jouissaient de l’autonomie sur la bande de Gaza, au sud-ouest d’Israël, et sur Jéricho, à l’est des Territoires occupés. Abu Amar, de son nom de guerre, était contraint de se déplacer par les airs entre ces territoires distants d’une petite centaine de kilomètres. Circuler par la route l’aurait obligé à traverser les frontières d’Israël.
Dans le sillage de la déclaration d’Oslo, première étape de nos tractations vers une paix incertaine, il m’avait invité, en tant que géographe, à présenter mes recherches sur l’évolution présente et future de la colonisation israélienne.
Plus je progressais dans ma démonstration, plus mes auditeurs se raidissaient. Le futur chef de l’Autorité palestinienne balançait nerveusement ses jambes, et je pouvais percevoir un léger tremblement sur ses lèvres. Il me fusilla du regard lorsque j’annonçai : “Je ne sais pas si quelqu’un vous a promis que vous auriez un État, mais je parle à partir des cartes, et, si l’on regarde les cartes, il n’y a pas d’État palestinien… Vous n’avez rien.” »

Version papier : 19 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : janvier 2020
ISBN : 9782348042263
Nb de pages : 256
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348046483
Format : EPUB

Khalil TAFAKJI

Khalil TAFAKJI
Khalil Tafakji, né après la Nakba de 1948, est un enfant de Jérusalem. Il a sillonné la Palestine pendant trente ans et cartographié la colonisation des Territoires occupés. Membre de la délégation palestinienne lors des pourparlers de paix et directeur du département de cartographie de la Société d’études arabes, il raconte son histoire et, à travers ses cartes, celle de la colonisation israélienne.

Stéphanie MAUPAS

Stéphanie Maupas a accompagné Khalil Tafakji dans l’écriture de son récit écrit à la première personne. Journaliste indépendante, elle collabore notamment avec Le Monde.

Extraits presse

Qui de mieux placé qu ’un cartographe pour rendre visible un conflit de frontières toujours irrésolu ? Depuis plus de trente-cinq ans, le géographe palestinien Khalil Tafakji né en 1950, deux ans après la création de l’État d’Israël, dans la vieille ville de Jérusalem et habitant aujourd’hui à Jérusalem-Est (31° Nord, 35° Est selon les coordonnées GPS qui donnent leur titre à ces chroniques écrites en collaboration avec la journaliste Stéphanie Maupas), retranscrit en cartes l’évolution des contours d’un territoire âprement disputé sur lequel il espère encore voir un jour naître un État pour son peuple. Au sein du département de cartographie de la Société d’études arabes de puis 1983, il documente cartes et photos satellites à l’appui cette bataille des mètres carrés qui se joue entre la Méditerranée et le Jourdain et à laquelle aucun accord n’a pu jusqu ’ici mettre fin, décrivant «la stratégie colonisatrice de l’Etat israélien», sa politique d’occupation et d’annexion planifiée. [...] Hébron, le Golan, la bande de Gaza,la Cisjordanie morcelée en trois zones d’ autonomie différente, les colonies et les avant-postes israéliens et la question très épineuse de Jérusalem..., tous les dossiers conflictuels sont ainsi saisis à travers son oeil de géographe. Une lecture qui ne rend pas très optimiste quant à la proximité d’une issue pacifiée mais qui permet de mieux visualiser les enjeux et les rapports de force.

10/01/2020 - Véronique Rossignol - Livres Hebdo

 

Table des matières

L’honneur d’un chef
Une carte de la Palestine
Naissance d’un cartographe
Memoires de la Palestine historique
Toponymie politique
Un reve confisque
L’exploration des colonies
Les fondations de la paix
Cartographe de la delegation
La peau de leopard
Les colonies en images
Le controle de la terre
Le labyrinthe palestinien
Blanchir les colonies
Le Mur de l’apartheid
Le siege de Gaza
Hebron/Al-Khalil
La maison Joudeh
Cartographier Jerusalem
La mairie clandestine de la Jerusalem arabe
Negocier Jerusalem
Jerusalem international
Le spectre de Jerusalem metropole
Conclusion
Chronologie

Droits étrangers

31° NORTH, 35° EAST
Geographical Chronicle of Israeli colonization

Born in Jerusalem, Khalil Tafakji has travelled the length and breadth of the original Palestine for thirty years, and has mapped the colonization of the territories since the creation of Israel in 1948 and the occupation of the West Bank and Gaza. The geographer from Jerusalem tells its story and, through his maps, that of the Israeli colonization.
extract:
“‘Can we draw a new map of Palestine?’ Fayçal el-Husseini asked me when I joined the Arab Scientific Association in 1983. Fayçal, with whom I was to develop a close friendship, had trained as an officer. He had never fought, but wanted to create an operations room”. It was in Orient House, in Jerusalem. For the Palestinians, Orient was more than a clandestine municipality. It was the resistance.
When I met Fayçal, we had a vision of the future. We thought that we would have a State and were developing its institutions. We had realized that we would need maps, with which to confront Israel. For three years, we had long, often tense discussions with the Israelis, both before and after the Oslo Accord. I was a member of the Palestinian team and was the team cartographer, an ordinary technician.”


Khalil Tafakji is a Palestinian cartographer. For over thirty-five years he has been studying the expansion of Israeli colonization. He has shown, many times how the Hebrew state has been picking off Palestinian land since the Occupation of the Territory in June 1967.
Stéphanie Maupas is an independent journalist at The Hague who has covered many international trials particularly for Le Monde.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites