Sandrine KOTT

Sandrine Kott est professeur d’histoire contemporaine de l’Europe à l’université de Genève. Elle a travaillé sur l’histoire de l’Allemagne au XIXe siècle (L’État social allemand. Représentations et pratiques, Belin, 1995 ; L’Allemagne du XIXe siècle, Hachette, 1999 ; Bismarck, Presses de la FNSP, 2003) et sur celle de la RDA (Le Communisme au quotidien, Belin, 2001). Elle s’intéresse à présent à l’histoire des organisations internationales, tout particulièrement comme lieu d’échanges entre l’Est et l’Ouest de l’Europe durant la période de la guerre froide.

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites