Olivier LE COUR GRANDMAISON

Olivier Le Cour Grandmaison enseigne les sciences politiques et la philosophie politique à l’université Paris-Saclay-Évry-Val d’Essonne. Il a dirigé et animé plusieurs séminaires au Collège international de philosophie. Il a notamment publiéLes Citoyennetés en Révolution 1789-1794 (PUF, 1992), Les Étrangers dans la Cité. Expériences européennes (avec C. Wihtol de Wenden, préface de M. Rebérioux, La Découverte, 1993), Le 17 octobre 1961 : un crime d’État à Paris (collectif, La Dispute, 2001), Passions et sciences humaines (avec C. Gautier, PUF, 2002). Ses derniers ouvrages parus sont Haine(s). Philosophie et politique (avant-propos d’É. Balibar, PUF, 2002), Coloniser. Exterminer. Sur la guerre et l’État colonial (Fayard, 2005, traduit en arabe en 2007), Le Retour des camps ? Sangatte, Lampedusa, Guantanamo (avec G. Lhuilier et J. Valluy, Autrement, 2007), La République impériale. Politique et racisme d’État (Fayard, 2009, traduction en Arabe en cours), Douce France. Rafles, rétentions, expulsions (collectif, Le Seuil/Resf, 2009).

Bibliographie :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites