Les nouveautés numériques du 27 mars 2014

Notre catalogue numérique s'enrichit de 5 nouveaux titres au format epub (et toujours sans DRM).

 

 

* L'usage du monde - Nicolas Bouvier

 

 

À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit et d'histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus long en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami, Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis.
Ces six mois de voyage à travers l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à l'un des grands chefs-d'œuvre de la littérature dite « de voyage », L'Usage du monde, republié ici.

 

 

* La capture - Christian Chavagneux, Thierry Philipponnat

 

 

Comment remettre la finance au service de la société alors qu'on assiste à un phénomène de capture d’une partie des forces politiques et administratives par les intérêts financiers ?
En six chapitres clairs, incisifs et pédagogiques, les auteurs décryptent les enjeux de fond et les batailles politiques auxquelles donnent lieu les tentatives de régulation de la finance. Les avancées, et les échecs, les incertitudes et les combats à venir. Car ce n’est pas terminé !

 

 

* La nature est un champ de bataille - Razmig Keucheyan

 

 

Nous sommes entrés dans une crise écologique prolongée, d’une ampleur sans précédent. Face à la catastrophe annoncée, les bonnes âmes appellent l’humanité à « dépasser ses divisions » pour s’unir dans un « pacte écologique ».
Cet essai polémique s’attaque à cette idée reçue. Il n’y aura pas de consensus environnemental. L’unanimisme ne saurait en la matière être que de façade. Loin d’effacer les antagonismes existants, la crise écologique se greffe au contraire à eux pour les porter à incandescence. La nature devient un champ de bataille.

 

 

* "Au nom de la France" - Benoît Collombat, David Servenay

 

Dans ce livre d’enquête, Benoît Collombat et David Servenay démontent les entreprises d’intoxication politico-médiatiques qui ont voulu exonérer la responsabilité de notre pays, et racontent l’engrenage qui a conduit la  France à mener une diplomatie secrète aux confins de l'Afrique, et à compromettre son armée dans une guerre qui s’est accompagnée d’un génocide : le massacre planifié de près d’un million de Tutsi et de Hutu modérés par le régime extrémiste de Kigali, durant l’été 1994.

 

 

* Commun - Pierre Dardot, Christian Laval

 

 

Aucune chose n’est en soi ou par nature « commune ». C’est l’activité des hommes qui la soustrait aux logiques d’appropriation en la réservant pour l’usage commun, en fonction de la détermination collective de fins sociales. Ainsi, « commun » est le nouveau nom d’un régime de pratiques et de luttes ouvrant sur un avenir non capitaliste. Une réflexion passionnante sur la sortie possible du capitalisme, par les auteurs de La Nouvelle raison du monde.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites