Les #VendrediLecture de l'été [5/6]

Que lisez-vous cet été ? Pour vous aider à vous décider, chaque vendredi, l’un.e des membres de La Découverte vous présente son livre de vacances tiré du catalogue. Cette semaine, c’est au tour de Pascale, attachée de presse et directrice de la communication !

« Voyage dans le temps mais pas tant que cela, avec Homo Domesticus paru en 2019 de James C Scott. Professeur de sciences politiques et d’anthropologie à Yale, figure de l’anthropologie anarchiste, il a été aussi longtemps fermier et éleveur des moutons !

Puisant dans l’« histoire profonde » 4000 à 2000 avant J.-C., Scott prend à rebours le discours dominant selon lequel l’État a succédé à l’anarchie et la civilisation à la barbarie en montrant, au contraire, que ces structures apparues durant le néolithique sont associées à la violence, à l’apparition d’épidémies et à des dommages écologiques.

Lire Homo Domesticus, après 2 mois de confinement et de sidération, c’est aussi la confirmation que la domestication des animaux et la concentration démographique ont depuis toujours favorisé les nouvelles maladies contagieuses. Il existe une écologie des maladies dont la covid-19 serait un de ces épisodes. Il y a des livres qui vous bousculent, qui nous éblouissent, vous éveillent à notre conscience du monde, Homo Domesticus est de ceux-là, renversant et lumineux !

Hâte de retrouver James C. Scott, pour la parution en français de « Seing Like a State » en 2021 ! Mais en attendant, vous l’aurez compris, plongez dans Homo Domesticus ! »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites