cette France-là

COLLECTIF CETTE FRANCE-LÀ

Conçu par les animateurs de l’association Cette France-là, ce livre se propose de dresser un état des lieux annuel de la politique d’accueil, de filtrage et d’éloignement des étrangers menée en France sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il examine la politique d’immigration de trois points de vue : d’abord celui des hommes, des femmes et des enfants qu’elle prend pour cibles, ensuite celui de ses maîtres d’œuvres et de ses exécutants, enfin celui des arguments avancés pour la justifier. L’ouvrage comprend donc trois parties :
- La première recense un nombre important de cas d’étrangers expulsés ou ayant fait l’objet de mesures d’éloignement. Avec leur accord et l’aide de celles et ceux qui les ont soutenus, on rapporte leur histoire, accompagnée, quand c’est possible, de leur photo : les conditions de leur arrivée en France, leur trajectoire avant d’être pris dans les rets de la politique de maîtrise des flux migratoires, les démarches entreprises pour régulariser leur situation, les tracasseries, voire les persécutions qu’ils ont subies, et les effets de celles-ci sur leur vie.
- Après ces pages consacrées aux personnes visées par la lutte contre l’immigration que N. Sarkozy appelle « subie », la deuxième partie est consacrée à ses agents : elle comprend d’une part une présentation du dispositif juridique et administratif dévolu à la réalisation du projet présidentiel en matière d’ « immigration, d’intégration, d’identité nationale et de développement solidaire », et d’autre part des illustrations du fonctionnement effectif de ce dispositif : pratiques exemplaires du travail des préfectures, de la police, de la justice, mais aussi des autres services publics et des sous-traitants et collaborateurs privés de la politique gouvernementale.
- Enfin, la troisième partie de l’ouvrage s’efforce d’éprouver la pertinence des arguments qui présentent la politique d’immigration de N. Sarkozy, sinon comme une synthèse harmonieuse de fermeté, de justice et d’humanité, du moins comme une nécessité incontournable. On se propose donc de vérifier si les partisans du président de la République sont fondés à se réclamer de la rationalité économique, ou à alléguer le risque démographique et culturel que présente une gestion moins « rigoureuse » des flux migratoires, ou à affirmer que la lutte contre l’immigration irrégulière est une condition nécessaire pour l’intégration des étrangers en situation régulière, ou encore à prétendre que la politique menée est conforme aux principes et aux procédures d’un État de droit exemplaire. La politique dont N. Sarkozy a confié l’exécution au ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire est-elle cruelle pour les hommes, les femmes et les enfants qui la subissent ? Est-elle avilissante pour les agents de l’État qui la mettent en œuvre ? Et, au-delà des effets de cette politique sur ceux qui la font comme sur ceux qui la subissent, est-elle incohérente au regard même des besoins, des dangers et des valeurs dont ses défenseurs font état pour la justifier ?
Cette France-là s’efforce de fournir des éléments de réponse à chacune de ces trois questions. Si l’ouvrage est également destiné à faciliter la tâche des historiens qui, demain, se pencheront sur la présidence de N. Sarkozy, sa principale mission consiste à demander aux édiles d’aujourd’hui et à leurs mandants s’ils sont capables de soutenir - au double sens de supporter émotionnellement et de justifier intellectuellement - ce que les premiers font au nom des seconds. Le premier volume de ces annales couvre la période allant du 6 mai 2007 au 30 juin 2008. Quatre autres suivront en février 2010, 2011, 2012 et 2013.

Version papier : 14 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Hors Collection DEC
Parution : avril 2009
ISBN : 9782707158604
Nb de pages : 448
Dimensions : 191 * 254 mm
Façonnage : Broché

COLLECTIF CETTE FRANCE-LÀ

Extraits presse

« " C'est une raison d'être de notre travail: par un discours argumenté, mettre en cause la rationalité de la politique d'immigration menée par Nicolas Sarkozy, et pas seulement nous indigner de ses conséquences." Cette France-là, ouvrage autoédité par un collectif d'universitaires, militants associatifs et journalistes, que Libération s'est procuré, porte cette ambition. Et les conclusions de ses auteurs sont sans appel: la politique d'immigration de Nicolas Sarkozy n'a aucune rationalité économique. Son seul objectif est de mettre en scène le volontarisme politique du chef de l'État. Loin d'être un fanzine militant, Cette France-là est à la fois un beau livre et un ouvrage très documenté, de 450 pages. »
LIBÉRATION

« Un ouvrage collectif sur la politique d'immigration de Nicolas Sarkozy, baptisé Cette France-là, sera distribué gratuitement jeudi à tous les parlementaires et aux membres de corps constitués, a t-on appris mercredi auprès de l'association qui le publie. Selon Michel Feher, philosophe et président du collectif Cette France-là, cet ouvrage collectif se veut une "contre-expertise" de la politique d'immigration conduite par Nicolas Sarkozy en même temps qu' "état des lieux annuel " de cette politique. [...] Dans ce premier volume rédigé par un groupe de journalistes, d'universitaires et de militants associatifs, est d'abord abordé le point de vue des étrangers en quelque 80 récits, tandis qu'une deuxième et troisième parties sont consacrés aux concepteurs et aux acteurs de cette politique d'immigration. »
AFP

« Pendant la campagne présidentielle 2007, peut-être avez-vous vu des affiches comme celle-ci. Elles montraient des sans-papiers, racontaient brièvement leurs histoires, posaient une question plutôt simple ? " Cette France-là, vous l'aimez ? " ? Avant de conclure, sans attendre la réponse: "Vous pouvez la changer". Le 6 mai, lamajorité des électeurs français ayant choisi de ne pas la changer, le collectif à l'origine de ces affiches a décidé de poursuivre son travail sous une autre forme et entrepris d'analyser, avec la plus grande rigueur possible, la politique d'un ministère flambant neuf, dit "de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement ", et confié à Brice Hortefeux. C'est ce travail au long cours que restitue aujourd'hui la vingtaine de membres du collectif Cette France-là, et cela prend la forme d'un fort volume cartonné à la couverture noire mat ? 450 pages pour décrire, à travers le prisme de sa politique d'immigration, ce que fut Cette France-là entre le 6 mai 2007 et le 30 juin 2008. En attendant les volumes suivants, un par an jusqu'à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy. »
MEDIAPART

« Les élus, ministres, parlementaires, magistrats et fonctionnaires qui recevront le premier opus de Cette France-là iront-ils jusqu'au bout de leur lecture ? Oseront-ils seulement parcourir cette recension détaillée des effets de la politique de l'immigration qu'ils ont fait adopter ou mettent en oeuvre ? Et si oui, comment se regarderont-ils ensuite, le matin en se rasant ? C'est une des questions que certains lecteurs ne manqueront pas de se poser au fil des pages de ce gros (et beau) livre relatant "cette France-là, la France qui prend forme depuis le 6 mai 2007", c'est à dire depuis l'arrivée à l'Élysée de celui qui s'est "engagé à faire de la politique d'immigration et de l'identité nationale une clé de voûte de son mandat". Près de deux mille de ces responsables politiques ou administratifs devaient en effet recevoir gracieusement l'ouvrage la semaine dernière, en espérant qu'ils ou elles se demandent si cette politique menée par la France "mérite d'être soutenue, au risque d'en assumer la responsabilité historique". C'est donc aussi pour l'histoire que les chercheurs, juristes,militants associatifs, philosophes ou journalistes réunis dans l'association Cette France-là ont choiside produire ce recueil de "contre-expertise", mobilisant les "savoirs ou savoir-faire des sciences sociales, du journalisme et du travail associatif pour dresser un état des lieux annuel de la politique d'immigration".
POLITIS

« Prendre au mot Nicolas Sarkozy, c'est ce qu'on voulu faire les auteurs de Cette France-là, un collectif d'universitaires, militants associatifs et journalistes, en invitant tout un chacun à s'interroger sur la politique migratoire dont le président de la République s'est engagé à faire une clé de voûte de son mandat et l'incarnation de la "rupture" dont il se réclame. Dépassant l'indignation, l'ouvrage, 450 pages très documentées, interroge, à partir des faits etdes discours, la cohérence de la politique menée, ses logiques et ses ambitions. Son mérite est d'inviter à dépasser le simple procès d'intention pour analyser les véritables ressorts de la politique voulue par le président de la République, et ce faisant du sarkozysme. »
LE MONDE

« L'objectif des auteurs (chercheurs, enseignants, militants, journalistes) est de recenser et d'analyser au plus près la politique d'immigration, clé de voûte du mandat de Nicolas Sarkozy, depuis son entrée en fonction jusqu'à la fin de son quinquennat. Il est ici question de rigueur et de finesse d'analyse et non de dénonciations ou de raccourcis. Trop contre-productif. »
LES INROCKUPTIBLES

« Cet ouvrage collectif et militant a le grand mérite de montrer méthodiquement la tournure répressive prise par la politique d'immigration en France. L'accumulation de récits de vies brisées par la machine bureaucratique donne un premier aperçu des effets de cette nouvelle croisade. Reprenant les griefs accumulés par les associations de défense des étrangers, les auteurs instruisent le procès d'une politique implacable qu'ils jugent à l'aune des discours ministériels, des réglementations successives et des dispositifs destinés à criminaliser l'immigration. Ce tableau de bord de la guerre aux migrants est illustré par une galerie de portraits de préfets ayant participé à sa mise en oeuvre; ces hauts fonctionnaires de l'ombre se trouvent ainsi directement associés aux drames provoqués par les services placés sous leur autorité. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

« Pour démontrer leur aptitude à contribuer de manière responsable au débat, un collectif d'associations, Cette France-là, a entrepris de prendre au mot la politique migratoire de Nicolas Sarkozy pour l'évaluer à l'aune de ses propres objectifs. Pour cette première livraison, une série de témoignages, un examen exhaustif et scrupuleux des pratiques, notamment de la traque et de l'expulsion des clandestins, la présentation de l'attitude des dix-neuf préfets, dotés de pouvoir d'appréciation de plus en plus large en matière de séjour des étrangers, et enfin une analyse critique des présupposées qui sous-tendent le choix de Nicolas Sarkozy. »
ALTERNATIVES INTERNATIONALES

PRESSE

 

Table des matières

Introduction - récits 1 - Famille Ali - Ibrahim Arpaci - Samson Adzavic - Amélie Bekay & Mikaël - Abdel Krim Benalouach - Abdel Hafed Benotman - Famille Benzitoune - Samira Bobouch - Bouamer Brahiti - Charline - Li Mao Chen - Énock Cipre - Clébert Codjo - Marie-Claire Da Silva - Famille Demiri - Lassine Diagouraga - Moïse Diakité - Lei Wang et Benoît Berna - Paul Wem - Ali Syed Zaidi - Famille Zhang - Descriptions - Le choix du Président : l’hospitalité selon Nicolas Sarkozy - Le sexe de l’immigration - Influences et convergence : la France et l’Europe - L’invitation faite aux Farc - Les objectifs du ministre : l’équilibre selon Brice Hortefeux - Eux et nous : les immigrés dans la rhétorique ministérielle - Dublin II ou les angles morts d’une réglementation commune - Les enfants d’Éloi - La technologie du soupçon : tests osseux, tests de pilosité, tests ADN - L’appréciation du préfet : efficacité et souplesse en milieu préfectoral - Libertés en cascade : le pouvoir discrétionnaire des bureaux de préfectures - Les évaluations de la police : motivation et diligence en milieu policier - Après Sangatte : l’occultation des inexpulsables - Le bus ou le fourgon : laprocédure du retour humanitaire - Le comble de la diligence : l’expulsion des partants - Transport à haut risque : femmes enceintes dans les véhicules de la police - Un domaine de dérogations : les outre-mers - La rançon du succès : les techniques d’arraisonnement de la PAF à Mayotte - Les replis de la frontière : l’aménagement des zones d’attente - L’asile en zone d’attente - L’obturation d’une faille : l’épisode tchétchène - L’Anafé : accès aux maintenus et regard sur le maintien - Les anticipations de l’éloignement : larétention administrative - L’asile en rétention - Des internés aux retenus : la Cimade auprès des étrangers enfermés - La coopération des services / 1 : l’évidement du droit au séjour pour soins - Non-assistance aux communautaires pauvres - Un régime d’exception : l’accès aux soins à Mayotte - Un médecin obligeant : lecas de Mme Tavares - L’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) - La coopération des services / 2 : le nouvel usage des infractions au droit du travail - La coopération des services/ 3 : la part modeste de l’Éducation nationale - RESF : une autre approche du « cas par cas » - La coopération des services / 4 : le contrôle continu des étudiants étrangers - La dénonciation et le parrainage : les contributions contrastées des maires - Une certaine conception de l’école : Paul Loridant, ancien maire des Ulis - Des enfants privés de cantine - Nathalie Perrin, maire réfractaire - Le contrôle des juges : accès à la justice et sanction des décisions administratives - Les usages d’une inflation : instabilité et complexification du droit des étrangers - Procureurs acharnés : la poursuite des compagnes de sans-papiers - Délits de solidarité - L’implication de la société / 1 : collaboration d’entreprises privées - L’implication de la société / 2 : une certaine idée du civisme - L’implication de la société / 3 : démarches d’employeurs - L’implication de la société / 4 : une nouvelle action syndicale - Une grève au Delaville Café - Récits 2 - Jean-Michel Bérard - Pierre de Bousquet de Florian - Vincent Bouvier - Daniel Canepa - Rémi Caron - Jean Daubigny - Catherine Delmas‑Comolli - Michel Gaudin - Jacques Gérault - Paul Girot de Langlade - Philippe Grégoire - Bernard Hagelsteen - Francis Idrac - Jacques Laisné - Jean-Marc Rebière - Michel Sappin - Claude Valleix - Dominique Vian - Préfecture de la Haute-Garonne - Interrogations - Quelles ambitions ? - Quels raisonnements ? - Quelle cohérence ? - Annexes.