Non, c'est non. - Irene ZEILINGER

À paraître

Non, c'est non.
Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

Irene ZEILINGER

En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d’interpellations, de harcèlement, d’agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, au travail, dans l’espace public et privé. Souvent nous ne savons pas comment réagir, comment dire non, et comment faire comprendre que, lorsque nous disons non, c’est non.
L’autodéfense pour femmes – qui n’a rien à voir avec du kung-fu –, ce sont tous les petits et grands moyens de se sentir plus fortes, plus sûres de soi et plus aptes à se protéger et à se défendre dans toutes les situations de la vie quotidienne, que ce soit au niveau mental, émotionnel, verbal ou, en dernier recours, physique.
Comment reconnaître et prévenir une situation d’agression ? Comment réagir efficacement, savoir se protéger et éviter la violence ? Ce guide pratique propose une série d’astuces simples et faciles pour poser ses limites et se sortir de situations difficiles : identifier le type d’agression et la psychologie de l’agresseur, utiliser et gérer ses émotions, prévenir la violence par la défense verbale et la désescalade du conflit, mobiliser des tactiques de diversion et de fuite, faire jouer la solidarité, savoir où frapper pour faire mal…
Contre tous les stéréotypes qui interdisent habituellement aux femmes de prendre leur sécurité en main, il faut apprendre à dire non et oser se défendre.

Version papier : 10,90 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Postface de Irene ZEILINGER
Collection : La Découverte Poche / Essais n°487
Parution : mai 2018
ISBN : 9782348036255
Nb de pages : 272
Dimensions : 125 * 190 mm

Irene ZEILINGER

Irene Zeilinger, sociologue et formatrice d'auto-défense pour femmes, a travaillé avec plus de 5 000 femmes depuis vingt-cinq ans, dans différents pays dont la France, la Belgique et le Luxembourg.

Extraits presse

« S'inspirant des formes de résistance élaborées par les mouvements féministes des années 1970, Irene Zelinger, sociologue et professeure d'autodéfense a compilé dans ce manuel des conseils qu'elle prodigue depuis quinze ans à des centaines de femmes et de jeunes filles, en Europe et en Amérique latine. Il ne s'agit pas d'un manifeste, mais plutôt d'un recueil de recettes à appliquer en réponse aux petites ou grandes manifestations de machisme. Un livre utile. En France, 1,5 millions de femmes subissent chaque année des violences physiques graves. Sur le ton du coach, l'auteure explique comment neutraliser son agresseur, en visant ses points les plus vulnérables: oreilles, larynx, plexus solaire, etc. Mais, bien avant d'en venir aux mains, elle conseille de déstabiliser l'adversaire par la parole et le contrôle de ses émotions. Le maître mot est la confiance en soi. En cela, ce "Petit Manuel" pourrait être utile aux hommes autant qu'aux femmes, et s'adresse surtout aux êtres humains en situation d'interaction. Un livre à garder dans son sac, plus efficace qu'une bombe lacrymogène. »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

27/03/2008 - Le Nouvel Observateur

 

Table des matières

Avant-propos
1. Se défendre c'est se protéger (et vice versa)

L'autodéfense, qu'est-ce que c'est ?
L'autodéfense ne casse pas des briques - Petite histoire de l'autodéfense féministe - Défendre l'autodéfense
Se défendre, ça marche !
L'autodéfense attitude
Stratégies d'autodéfense
Faire l'autruche - Rira bien qui rira le dernier - Avoue que j'ai raison ! - ?il pour œil, dent pour dent - Viens ici que je te montre ! - La fuite - L'intervention paradoxale - Faire un scandale et chercher de l'aide - Mettre de l'eau sur le feu - Pas avec moi !
2. Connaître l'ennemi
Qu'est-ce que la violence ?
Les 1 000 visages de la violence - Le coût de la violence - Les chiffres de la violence faite aux femmes - Violence physique - Violence sexuelle - Violence psychologique - Violences conjugales - Dans l'espace
Mais pourquoi font-ils ça ?
Les théories de la violence en 10 leçons
Savoir identifier les différents types d'agressions
L'agression de frustration
L'agression instrumentale - Les agressions fondées sur les relations inégales du pouvoir - Agression psychopathologique
3. L'autodéfense mentale
Les obstacles de l'autodéfense
Une histoire qui me hante - Les femmes n'ont pas de modèles positifs- Les femmes sont éduquées à s'occuper des autres avant de s'occuper d'elles-mêmes - Les femmes n'ont pas une image positive de leurs capacités de défense - Les femmes ont trop de fantaisie - Les femmes parlent toutes seules - Les femmes ont trop d'espoir
Nous avons le droit de nous défendre
J'ai le droit de me donner la priorité à moi-même et à mes besoins, indépendamment des attentres des autres et des différents rôles que je joue dans la vie - J'ai toujours le droit de signaler une tension et de refuser qu'on empiète sur mes limites - J'ai le droit de refuser de porter la responsabilité des problèmes des autres - J'ai le droit d'avoir confiance en moi et d'essayer de tout faire pour maintenir mon intégrité - Dans ma vie, j'ai toujours le droit d'avoir des alternatives
Que faire ?
En parler - Prendre de bonnes habitudes - Vive la solidarité ! Fêter ses succès - Le body-building mental
4. L'autodéfense émotionnelle
Les obstacles émotionnels à l'autodéfense
Les femmes n'ont pas confiance en leurs émotions - Les femmes ne font pas la distinction entre peur et angoisse - Les femmes se sentent coupables de tout et de rien - Les femmes ont peur de leur propre colère
Nous avons le droit de nous défendre
Nous avons le droit d'écouter notre intuition - Nous avons le droit d'exprimer nos émotions
Que faire ?
Placer la barre moins haut - Protéger nos points vulnérables - Maintenir un taux d'adrénaline bas - Utiliser nos émotions pour déterminer nos limites - Faire du « premier secours émotionnel » - Accepter ses émotions et les exprimer - Visualisations
5. L'autodéfense verbale
Les obstacles à l'autodéfense verbale
Les femmes croient toujours que c'est de leur faute - Les femmes ont trop souvent leur langue dans leur poche - Les femmes parlent comme des femmes - Les femmes n'utilisent pas assez de gros mots (par exemple : non) - Les femmes se contredisent - Les femmes se cachent derrière des excuses - Les femmes se découragent trop vite
Nous avons le droit de nous défendre
J'ai le droit d'être impolie - J'ai le droit de parler de moi et de mes émotions et de demander qu'on les prenne au sérieux - J'ai le droit d'exprimer mon opinion, de dire clairement ce que je veux et ce que je veux pas - J'ai le droit de ne pas comprendre
Que faire ?
Savoir quand c'est assez - Nous protéger - Être cohérentes avec nos émotions - Utiliser notre voix - Utiliser notre langage non verbal - L'art de la fuite - Comment déstabiliser complètement un agresseur par la parole - Comment pratiquer la désescalade - Comment poser ses limites - Ne jamais répondre aux appâts communicatifs - Quand tout semble perdu, nous négocions
6. L'autodéfense physique
Les obstacles à surmonter pour oser se défendre physiquement
Les femmes se créent un corps de femme - Les femmes n'ont pas confiance en leur propre force - Les femmes ont peur d'avoir mal - Les femmes ont peur de se faire mal
Nous avons le droit de nous défendre
J'ai le droit de connaître et de croire en ma capacité de me défendre physiquement - J'ai le droit de faire du mal à quelqu'un pour me défendre - J'ai le droit de survivre
L'autodéfense physique, comme ça marche ?
Prendre son espace - Garder l'équilibre - Libérer sa voix et crier - Nous protéger - Les points vulnérables - Notre corps est une arme ! - Se libérer - Si vous êtes à terre - Utiliser des objets comme armes - Quand vous êtes agressées avec une arme - Quand il y a plusieurs agresseurs - Quand vous êtes plusieurs agressé.e.s
7. Après une agression
Vous mettre en sécurité
8. Comment choisir un cours d'autodéfense ?
Quelques critères
Remerciements
Postface.