Marx, une passion française

Jean-Numa DUCANGE, Antony BURLAUD

En octobre 2017, une enquête montrait qu’un jeune Français sur deux rejetait l’idée selon laquelle « le mot communisme fait ancien, dépassé ». Plus d’un quart des sondés exprimait une opinion positive sur la « pensée de Karl Marx ».
Malgré la disparition de l’URSS, l’effondrement du Parti communiste, les séquelles laissées par le stalinisme et la doxa affirmant qu’« il n’y a pas d’alternative », le spectre de Marx hante toujours l’imaginaire français. Nul hasard à cela : la vie intellectuelle comme l’histoire politique de la France ont été durablement marquées par les présences multiples de Marx.
Deux siècles après la naissance de ce dernier, en 1818, cet ouvrage offre un éclairage historique et sociologique sur la façon dont la pensée de Marx a été reçue dans le contexte français, du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Il propose non pas une nouvelle interprétation de Marx, mais un décryptage des formes complexes qu’y a prises son œuvre.
Analysant la place et l’influence de Marx dans le débat intellectuel, politique et artistique français, de l’extrême gauche à la droite aronienne, et jusque dans le monde colonial francophone, les contributeurs de cet ouvrage proposent un regard singulier qui permet de comprendre les usages – et mésusages – d’une œuvre qui reste parmi les plus importantes de l’époque contemporaine.

Version papier : 25 €
Version numérique : 16,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : avril 2018
ISBN : 9782707198938
Nb de pages : 352
Dimensions : 155 * 240 mm
ISBN numérique : 9782348035609
Format : EPUB

Jean-Numa DUCANGE

Jean-Numa Ducange est historien, maître de conférences à l’université de Rouen-Normandie (GRHIS). Codirecteur de la revue Actuel Marx (PUF), il est spécialiste de l’histoire des gauches françaises et germanophones.

Antony BURLAUD

Antony Burlaud est ancien élève de l’ENS Ulm, doctorant en sciences politiques, spécialiste de l’histoire du socialisme.

Extraits presse

Marx, une passion française constitue sans doute la première histoire d’ensemble des rapports entre Marx, le marxisme et la France. Il existe bien sûr des recueils sur le sujet, mais centrés sur un aspect particulier de cette histoire, il existe aussi des synthèses plus globales, mais souvent courtes, voire sommaires. À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Marx, le lectorat français dispose désormais d’une telle « synthèse » où se côtoient trois générations d’une trentaine de chercheurs venus de multiples disciplines académiques.

04/05/2018 - Florian Gulli - L'Humanité

 

Le mythe est visité sous toutes ses coutures dans une série d’articles souvent passionnants.

01/06/2018 - Les Echos

 

Table des matières

Introduction. Faire l’histoire des marxismes français, par Jean-Numa Ducange et Antony Burlaud
Quels marxismes ?
Une trajectoire des marxismes en France
Prologue. La France selon Marx, par Antony Burlaud
Une jeunesse dans l’ombre de la Révolution française
Dans le chaudron parisien
Proudhon et les tares du socialisme français
1848 : révolution et contre-révolution en France
L’énigme du bonapartisme
L’Empire vu de Londres
La Commune, ce sphinx
Une renommée française ?
Face à la IIIe République
I / Usages politiques de Marx
1. Le Marx des socialistes (1) : le moment Guesde-Jaurès, par Jean-Numa Ducange
Quel marxisme pour quel socialisme ?
Révisions et hétérodoxies
1905, un compromis marxiste ?
1914 : la défaite de Marx ?
2. Le Marx des socialistes (2) : le premier centenaire de Marx, un défi pour la SFIO, par Raymond Huard
Une commémoration décidée dans un contexte très défavorable
Un faisceau d’arguments hostiles
Ébranlés, les socialistes tiennent bon
L'entrée en scène des académiciens
Un centenaire en demi-teinte
3. Le Marx des socialistes (3) : l’époque de Léon Blum, par Thierry Hohl
Un centre marxiste pour le mouvement ouvrier ?
Marxisme des dirigeants, marxisme des militants
Un « surmoi » marxiste ?
4. Le Marx des socialistes (4) : de Guy Mollet à nos jours, par Mathieu Fulla
Une référence incontournable et indépassable (1944-1958)
L’impossible Bad Godesberg du socialisme français (1958-1968)
L’ère du socialisme remarxisé (1968-1981)
Un totem, devenu tabou
5. Le Marx des communistes (1) : Marx, marxisme et marxisme-léninisme 1920-1955, par Serge Wolikow
Le premier PCF : retrouver Marx
« Une œuvre qu’il faut lire et faire lire »
L’introduction du marxisme-léninisme
Le « marxisme militant » comme doctrine du Parti après guerre
6. Le Marx des communistes (2) : Une référence (devenue) problématique 1956-2017, par Anthony Crézégut
Vulgariser le marxisme : les « masses de granit » du communisme français (1945-1960)
L’aggiornamento théorique : concilier maintien du dogme et adaptation aux transformations des sociétés (1960-1966)
Le marxisme comme champ de bataille, de la politique à l’université (1966-1978)
Adieu au marxisme-léninisme, retour à Marx et floraison de « mille marxismes » (1980-2017)
7. Le Marx de l’extrême gauche : la politisation d’un marxisme savant, par Patrick Massa
Face au Sphinx soviétique : Marx contre l’URSS
Face au « capitalisme tardif »
Quelle classe ouvrière et quels alliés ?
Contre le marxisme structuraliste
Point de vue de classe et praxis révolutionnaire : marxisme contre sociologie universitaire
Un « marxisme en chambre » ?
II / Traduire et éditer Mars
8. Comment traduire Marx en français ?, par Guillaume Fondu et Jean Quétier
Une langue héritée, et philosophiquement informée
Enjeux théoriques et enjeux politiques de la traduction de Marx en France
Une question toujours ouverte
9. Les maisons d’édition du PCF et Marx en France de 1920 à 1960 : du politique au scientifique ?, par Marie-Cécile Bouju
Premiers éditeurs : entre la politique et l’université
L’hégémonie des Éditions sociales après guerre
Le marxisme : un marché éditorial concurrentiel
10. Les Œuvres de Marx dans la « Bibliothèque de la Pléiade » : une consécration paradoxale, par Aude Le Moullec-Rieu
Genèse d’un projet éditorial
Les principes d’une édition
Les collaborateurs de Rubel
Le succès d’une entreprise
Une édition singulière
11 / Un âge d’or éditorial du marxisme ? Les années 1960 et 1970, par Julien Hage
La sortie de la guerre froide et le renouveau du marxisme
La floraison de l’offre éditoriale
De nouveaux textes pour de « nouvelles lectures » de Marx ?
L’émulation entre les éditeurs
L’essor des collections théoriques : « Théorie » de Louis Althusser chez Maspero
Le succès considérable des anthologies et des livres de poche
Le reflux des éditions de Marx à la fin des années 1970
Un « marxisme vivant »
III / Marx et les sciences sociales
12. Marxisme et rationalisme dans les sciences sociales françaises (1930-1960), par Isabelle Gouarné
L’invention sous tension d’un « marxisme à la française »
Une voie marxiste de renouveau du rationalisme durkheimien ?
Évidence et marginalisation d’une tradition de pensée
Le rationalisme marxiste dans l’histoire
13. Le destin singulier de Marx dans la science économique en France, par Thierry Pouch
Les conditions sociales de l’implantation du marxisme en économie
Le reflux de Marx et du marxisme : irréversible ou temporaire ?
La fin d’une histoire ?
14. Sociologie et marxisme, par Gérard Mauger
Les durkheimiens, le « socialisme universitaire » et le marxisme
Les sociologues d’après guerre et le marxisme : des « théories sans faits » et des «
faits sans théorie »
L’éphémère sociologie marxiste des années 1960-1970
Bourdieu et le marxisme
Disparition du marxisme ?
15. Marx et les historiens français, par François Dosse
XIXe siècle : les historiens sans Marx ?
Les Annales : dans la proximité du marxisme
Une génération d’historiens communistes
Enrichir le modèle, articuler les instances
Deux grandes controverses
L’adieu à Marx ?
16. Marxisme et critique littéraire, par Lucile Dumont, Quentin Fondu et Laélia Veron
L’introduction du marxisme dans la critique littéraire des années 1950
De la théorie marxiste aux théories littéraires : les décennies 1960-1970
Mutations et déclin du marxisme dans les approches littéraires
IV / Hybridations théoriques
17. Marx et les marxistes, fils du XVIIIe siècle français ?, par Stéphanie Roza
Marx, les Lumières et la Révolution françaises dans les années 1840
Les marxistes français face aux Lumières et à la Révolution (1) : Paul Lafargue et Jules Guesde
Les marxistes français face aux Lumières et à la Révolution (2) : Louis Althusser et Albert Soboul
Un rapport ambigu
18. Marxisme et phénoménologie en Franc, par Alexandre Feron
Genèse d’un projet théorique
La synthèse « existentialiste » entre phénoménologie et marxisme
Marxisme et phénoménologie au cœur de la guerre froide
Explorations heideggériano-marxistes depuis les années 1960
Le premier courant marxiste original
19. Marx structuraliste, par Frédérique Matonti
Le PCF et les productions théoriques
Confronter/concilier marxisme et structuralisme
Des lectures politiques : Althusser et le structuralisme
20. Marx, avant-gardiste ?, par Frédéric Thomas
Quand les surréalistes rencontrent Marx
Invoquer Marx pour dépasser le surréalisme ?
Les surréalistes fatigués de Marx ?
La quatrième période de la pensée marxiste ?
Passeurs
Avec Marx, contre la réification
21. Les intellectuels après 68 et Marx : de la fascination aux adieux, par Antoine Aubert
De la profusion à la crise : les marxismes dans les années 1970
Pour une histoire sociale du déclin des idées révolutionnaires
Les années 1980 : un moment de renouvellement du marxisme
Marx après les marxismes
Marx, toujours vivant ?
22. Féminismes et marxisme, des liens conflictuels, par Sylvie Chaperon et Florence Rochefort
Les premiers liens entre féminismes et marxisme, des années 1860 aux années 1920
Le Parti communiste et les femmes, des années 1920 aux années 1990
Mouvement de libération des femmes et renouveau marxiste des années 1960 aux années 1990
Nouveaux paradigmes féministes et marxisme dans les années 2000
V / Vu d'ailleurs
23. Marx vu de droite (1) : quand les économistes français découvraient le Capital de Marx, par Jacqueline Cahen
Libéraux et socialistes : itinéraires d’une rencontre
Lire et commenter Le Capital
« Le socialisme de la chaire » et Marx
Marx ou la confusion des genres
Une réception en devenir
24. Marx vu de droite (2) : Raymond Aron, le marxisme et le communisme, par Gwendal Châton
Aron, lecteur précoce de Marx
Aron, lecteur critique de Marx
De Marx au Goulag ?
De Marx à Tocqueville
25. Les catholiques français et le marxisme, des années 1930 au « moment », par Denis Pelletier
Les années 1930 : la rencontre interrompue
La réception de Marx au temps du progressisme chrétien (1944-1956)
Les années 1968 : la fin du dialogue philosophique
26. M arx en Afrique francophone, par Françoise Blum
De la Seconde Guerre mondiale aux indépendances
Après les indépendances
Marx, un emprunt aux colonisateurs ?
27. Apprendre le marxisme à Paris : les étudiants communistes chinois en France (1919-1925), par Kaixuan Liu et Wenrui Bi
Les raisons du départ
Rencontre avec le capitalisme
Un marxisme de lutte des classes
Le Marx des Chinois
Liste des auteurs.